Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

L’Université de Sherbrooke, l’Université Bishop’s et l’Acfas sont très heureuses de cette 88e édition du Congrès. Celle-ci marquera l’histoire de l’Association de plusieurs façons. 2020 a en effet été la première année, depuis 1933, où le congrès annuel n’a pas eu lieu, la pandémie de COVID-19 ayant forcé le report du 88e Congrès en 2021. Jusqu’au début avril dernier, l’évènement devait se tenir en format hybride, mais l’équipe organisatrice a pris la décision, en raison de la progression de la pandémie, de le tenir uniquement en format virtuel, afin d’assurer la sécurité de tous les participant-e-s.

Les défis à relever pendant l’organisation du 88e Congrès de l’Acfas ont été importants, en raison notamment du projet initial d’accueillir les congressistes à la fois sur place et en mode virtuel. Les équipes de l’Université de Sherbrooke, de l’Université Bishops et de l’Acfas ont travaillé sans relâche afin de livrer l’édition exceptionnelle de l’évènement auquel nous venons d’assister.

Au total, ce sont plus de 4 000 communications scientifiques qui ont été présentées, réparties dans 219 colloques, et 556 communications libres. Une nouveauté cette année : celles-ci ont été livrées en vidéo et resteront accessibles au public jusqu’au 22 mai prochain. Parallèlement, les 12 activités tous publics de la programmation Science-moi! qui ont eu lieu au cours de la semaine ont réuni plus de 3 000 personnes, autant de manifestations de l’important dialogue entre les sciences et la société.

Plusieurs figures importantes de la communication scientifique au Canada francophone ont d’ailleurs participé à ces activités tous publics, notamment l’astronaute David Saint-Jacques, l’illusionniste Luc Langevin ainsi que l’animateur, vulgarisateur scientifique et président d’honneur de ce 88e Congrès de l’Acfas, Jean-René Dufort.

L’Acfas tient à remercier l’Université de Sherbrooke, l’Université Bishop’s et les membres de leurs équipes pour leur précieuse collaboration. Nous remercions aussi tou-te-s les congressistes pour leur participation et tous nos partenaires pour leur soutien. Sans leur engagement actif dans l’organisation de cette édition, cette grande aventure n’aurait pas été possible.

88e Congrès de l'Acfas

 

Le 88e Congrès en quelques chiffres


Plus de 6 000 congressistes, issu-e-s de 35 pays, ont  partagé en français leurs plus récents résultats de recherche et débattu d'enjeux de société. Les chercheur-se-s de la relève étaient ont aussi été bien visibles dans cette édition alors qu’ils présentaient, souvent pour la première fois de leur carrière, les résultats de leurs recherches. Afin d’enrichir leur expérience et de favoriser les échanges entre étudiant-e-s de toutes disciplines, un Espace relève a été inclus dans les activités sociales du Congrès.

Par ailleurs, avec 45 accréditations et plus de 200 retombées, les médias ont été présents lors de cette édition du Congrès, et ce, malgré la pandémie qui continue d’occuper le cœur de l’actualité. Le Devoir a publié une fois de plus un cahier spécial, paru le samedi 1er mai.

Les échanges sur les médias sociaux n’ont pas été en reste. Plus de 6 500 publications et partages ont été générés sur Twitter.

À peine le 88e congrès terminé, le travail s’amorce pour la prochaine édition, qui se tiendra du 9 au 13 mai 2022 à l’Université Laval. Toute l’équipe de l’Acfas a déjà hâte de vous y retrouver!