Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

Montréal, le 26 mars 2021 – Alors que la pandémie sévit toujours et que l’économie du Québec en subit les effets de plein fouet, l’Acfas est heureuse que des financements supplémentaires soient accordés à l’enseignement supérieur, à la recherche, à l’innovation et au soutien aux étudiant-e-s. Elle salue la position du ministre Girard, qui reconnaît que le niveau d’éducation des Québécois-e-s est un « levier essentiel pour le développement économique et social à long terme du Québec ». Couplée au maintien, voire à l’accroissement des investissements en recherche et en innovation, cette position donne au Québec les moyens de relever les défis sociaux et économiques qui ont été exacerbés par les effets dévastateurs de la COVID-19.

L’Acfas accueille très favorablement l’augmentation de 8,2 % (700 M $) du budget réservé à l’enseignement supérieur, de même que le financement supplémentaire de 369 M $ d’ici 2025-2026 pour accroître le nombre de diplômé-e-s. Bien qu’elle ne puisse à elle seule compenser les nombreuses conséquences de l’enseignement à distance sur les cohortes d’étudiant-e-s qui ont été affectées, l’annonce de mesures d’allégement pour les étudiant-e-s est bienvenue. 

L’Acfas se réjouit également du montant supplémentaire de 40 M $ accordé aux Fonds de recherche du Québec (FRQ), qui sera dédié à des programmes de bourses pour les étudiant-e-s et les chercheur-se-s et à des programmes de subventions pour des projets de recherche, tel qu’annoncé par le ministre Fitzgibbon ce mardi. Ces crédits permettront de faire avancer la recherche dans des domaines stratégiques pour le Québec, sachant qu’il est essentiel de maintenir l’équilibre entre les fonds alloués aux différents types de recherche et aux multiples disciplines qui font progresser notre société. L’apport de la recherche fondamentale est en effet essentiel à l’écosystème de l’innovation puisque celle-ci permet des avancées scientifiques qui trouvent ensuite leur place dans l’industrie.

L’Acfas s’inquiète toutefois d’une baisse de 4,5 % du budget alloué au soutien à la relève et à la culture scientifique dans l’enveloppe du ministère de l’Économie et de l’Innovation. En effet, hausser le nombre de Québécois-e-s envisageant d'aller aux études supérieures passe notamment par le développement d’un intérêt pour les sciences et les savoirs chez les jeunes. Il aurait été souhaitable de voir ces montants augmenter alors que la pandémie met en évidence l’importance de la culture scientifique pour appréhender des phénomènes complexes comme les maladies infectieuses et la vaccination.

Doté d’un budget de 3 M $ sur deux ans, le nouveau Conseil de l’innovation bénéficiera d’une enveloppe budgétaire qui, complémentaire à celle des FRQ, permettra à l’innovation de s’appuyer sur les percées de la recherche québécoise pour en faire profiter l’ensemble de la population. Avec en outre un montant de 88 M $ sur cinq ans en faveur de l’innovation, notamment pour les infrastructures et les centres de recherche, l’Acfas croit que le Québec sera à même de soutenir le redéploiement de son économie après la pandémie, ce qui semble de bon augure à l’orée de la future Stratégie québécoise de la Recherche et l’Innovation qui devrait se déployer à partir du budget 2022-2023.

« La pandémie nous a révélé à quel point les avancées scientifiques sont garantes de notre bien-être collectif et de notre bien commun », affirme Jean-Pierre Perreault, président de l’Acfas. « Nous sommes ainsi heureux de voir les investissements augmenter en enseignement supérieur, en recherche et en innovation et y voyons un engagement important du gouvernement pour relancer le Québec sur des bases solides et durables. Investir en recherche, c’est investir dans l’avenir de nos sociétés. » 

À propos de l’Acfas

L’Acfas fait rayonner les savoirs comme moteur de développement de nos sociétés en rassemblant les actrices et acteurs de la recherche au sein de la francophonie. Résolument tournée vers l’avenir, elle est un puissant vecteur de démocratisation et de communication scientifique. Elle valorise les chercheuses et chercheurs de toutes les disciplines, ainsi que l’excellence en recherche.

- 30 -

Source
Acfas 

Contact
Gabriel Vignola
Téléphone : 514 849-0045, poste 261
Courriel : gabriel.vignola@acfas.ca