Aller au contenu principal

Montréal, le 7 septembre 2010 – le Centre interuniversitaire québécois de statistiques sociales – CIQSS organise en collaboration avec l’Association francophone pour le savoir – Acfas une table ronde autour de la « crise » du recensement 2011. Celle-ci se déroulera le vendredi 10 septembre 2010, de 14 h 00 à 16 h 30.

Cette rencontre vise, dans un premier temps, à explorer les enjeux scientifiques, sociaux et politiques de la décision du gouvernement Harper d’abolir le caractère obligatoire du questionnaire détaillé du recensement. Dans un deuxième temps, il sera question de la validité des arguments du gouvernement fédéral fondés sur la protection des libertés individuelles, dans un contexte où l’opposition poursuit ses démarches à l’aube de la rentrée parlementaire le 20 septembre prochain.

La rencontre sera co-animée par Pierre Noreau, professeur à l’Université de Montréal et président de l’Acfas et par Danielle Gauvreau, professeure à l’Université Concordia et directrice du CIQSS. Consultez le nom des panélistes ici.

La table ronde se tiendra dans les locaux du CIQSS, au 3535 Queen-Mary, bureau 420 et sera retransmise par visioconférence à l’Université Laval à Québec (salle 1430, pavillon La Laurentienne) et à l’Université de Sherbrooke (salle à confirmer). Elle sera également enregistrée et disponible sur le site Internet du CIQSS dans la semaine du 13 septembre.

Places limitées – Réservations par courriel auprès de Maryse Dion Tremblay, coordonnatrice aux activités scientifiques, par courriel.

À propos de l’Acfas

Créée en 1923, l’Association francophone pour le savoir – Acfas s'attache à promouvoir l'activité scientifique, à stimuler la recherche et à favoriser la diffusion du savoir. Établie au Québec, l’Association regroupe quelque 6 000 scientifiques de tous les secteurs de la connaissance.

-30-