Aller au contenu principal

Montréal, le 11 novembre 2020 – L’Acfas est fière d’annoncer qu’elle devient un partenaire officiel, statut de consultation, de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO). 

« Il s’agit d’une reconnaissance importante du travail que nous accomplissons depuis bientôt 100 ans et nous en sommes très touchés, d’autant que l’Acfas est la seule ONG canadienne à recevoir cet honneur cette année », souligne Lyne Sauvageau, présidente de l’Acfas.  

Le partenariat entre les deux organisations permettra à l’Acfas d’appuyer la réalisation de la mission de l’UNESCO, notamment sur les questions de la science ouverte, de l’enseignement des sciences et technologies ainsi que de l’égalité des genres en sciences dans une perspective globale de développement durable telle qu’établie par le programme des Nations unies (ONU).  

L’Acfas a bénéficié du soutien plein et entier de la Commission canadienne pour l’UNESCO (CCUNESCO) dans sa démarche pour joindre la grande communauté des quelque 400 ONG partenaires de l’UNESCO.  « La Commission canadienne pour l’UNESCO se réjouit que l’Acfas, un de nos grands partenaires institutionnels au pays, ait maintenant un lien privilégié avec l’UNESCO.  Alors que la coopération est de mise pour accélérer l’atteinte des objectifs du Programme de développement durable à l'horizon 2030 des Nations unies, l’UNESCO y gagne un allié de taille dans les milieux de la recherche et de la diffusion des savoirs de la francophonie internationale », indique Sébastien Goupil, secrétaire général de la Commission canadienne pour l’UNESCO. 

L’Acfas a également reçu l’appui du ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec.  « Je tiens à féliciter l’Acfas pour son nouveau statut d’ONG partenaire de l’UNESCO. Le gouvernement du Québec, qui célébrera en 2021 les 15 ans de l’Accord Québec-Canada relatif à l’UNESCO, s’appuie sur la contribution des membres de la grande communauté Québec-UNESCO, comme l’Acfas, pour faire entendre sa voix et compléter la position canadienne. Il soutient une recherche scientifique forte et reconnaît ses retombées pour la société, et il est notamment actif à l’UNESCO dans les dossiers de la science ouverte, de l’égalité des genres en science et de l’éthique de l’intelligence artificielle. Ce nouveau partenariat officiel confirme l’importance du rôle que peut jouer l’Acfas dans ces domaines », estime Michel Bonsaint, représentant du gouvernement du Québec au sein de la Délégation permanente du Canada auprès de l’UNESCO.

L’Acfas et l’UNESCO : une longue histoire qui repose sur des valeurs communes 

La relation entre l’UNESCO et l’Acfas ne date pas d’hier.  La première collaboration entre les deux organismes remonte à 1950, et depuis, l’Acfas a eu l’occasion de participer à une douzaine d’activités avec l’UNESCO et la CCUNESCO.  

Parmi les collaborations actuelles, soulignons la coproduction avec Québec Science de balados pour encourager la représentation des femmes en sciences, et la participation de l’Acfas aux consultations internationales lancées par l’UNESCO visant à élaborer une recommandation sur la science ouverte;  cette recommandation devra être approuvée par les États membres en 2021.  

Le partenariat renforcé entre l’Acfas et l’UNESCO est basé sur des valeurs communes et la conviction partagée que les solutions aux défis actuels passent par la libre circulation des savoirs et la consolidation de la coopération scientifique entre nations. « Avec la pandémie, le monde prend plus que jamais conscience du rôle essentiel de la science et de l’importance de décloisonner les savoirs », soutient Mme Sauvageau.

Cette idée de faire rayonner la science dans la société pour améliorer la vie de tous ne date pas d’hier. Elle s’incarne dans chacune des actions de l’Acfas depuis ses débuts en 1923 et trouve sa plus belle illustration dans le Congrès annuel de l’Acfas, le plus important événement scientifique multidisciplinaire de la francophonie. L’ancrage des savoirs dans l’espace social résonne également au plus profond de la mission de l’UNESCO.  

Le nouveau partenariat officiel avec l’UNESCO n’aurait pu être possible sans la collaboration de l’ensemble des partenaires de l’Acfas, mais aussi de ses président-e-s, directeur-trice-s général-e-s de sa communauté et des équipes qui se sont succédé au cours des années. L’Acfas tient à les remercier chaleureusement. 

À propos de l’Acfas

L’Acfas, qui célébrera son 100e anniversaire de mai 2022 à juin 2023, fait rayonner les savoirs comme moteur de développement de nos sociétés en rassemblant les acteur-trice-s de la recherche au sein de la francophonie. Résolument tournée vers l’avenir, elle est un puissant vecteur de démocratisation et de communication scientifique. Elle valorise les chercheur-se-s de toutes les disciplines, ainsi que l’excellence en recherche.

-30-

Source :     Acfas

Renseignements :     Stéphanie Quirion 
    Kilicom Relations publiques
    514 260-0603
    squirion@kilicom.com