Aller au contenu principal
Il y a présentement des items dans votre panier d'achat.
Le lundi 13 mai 2024

L’éducation est un phénomène humain d’une riche complexité du fait de ses nombreuses dimensions. Sur le plan théorique, cette complexité entraîne la production d’une multitude de perspectives pouvant être adoptées. C’est de cette complexité que s’est constitué, avec le temps, le champ des sciences de l’éducation. Les emprunts sont à la base de cette constitution; il s’agit d’un champ où les frontières disciplinaires ont peu de force. Pour cette raison, l’histoire des idées en sciences de l’éducation est vouée à être riche dans sa dynamique.

Les sciences de l’éducation formant une réalité complexe, son étude historique est susceptible de prendre de nombreuses formes et d’émerger de plusieurs endroits. L’histoire de la philosophie a été et est toujours un lieu où l’histoire des idées sur l’éducation a été étudiée : des Grecs à Dewey, en passant par Montaigne ou Rousseau, nombreux sont les philosophes s’étant penchés avec attention sur la question de l’éducation. Mais l’histoire des idées en sciences de l’éducation ne se limite pas à celles philosophiques : les idées pédagogiques, didactiques ou encore sociologiques, entre autres, sur l’éducation en font elles aussi partie.

Ce colloque a pour objectif de jeter un regard large sur l’histoire des idées dans le champ des sciences de l’éducation. Il vise à réunir des chercheurs francophones intéressés par l’histoire des idées de ce champ au sein d’un même événement, et ce, sans égard aux frontières disciplinaires qui pourraient exister. Voilà pourquoi nous proposons trois façons d’aborder les idées passées sur l’éducation : 1) pour elles-mêmes; 2) dans leur mise en relation avec des idées actuelles; et 3) dans leur mise en relation avec des enjeux actuels.

  • 1. Les idées passées, pour elles-mêmes. Nous faisons référence ici à l’étude des idées selon leur logique interne, telle que formulée par leurs auteurs, ou encore à l’étude de ces idées dans leur relation avec le contexte de leur époque. Par exemple, l’idée d’éducation dans la philosophie sceptique de Montaigne.
  • 2. Les idées passées, dans leur relation avec les idées actuelles. Alors que dans la façon précédente l’idée historique est le point de départ de l’analyse, nous renvoyons ici à l’étude des antécédents historiques d’une idée qui possède une forte réalité actuelle. Par exemple, les difficultés d’apprentissage des sciences telles qu’analysées par Descartes.
  • 3. Les idées passées, dans leur mise en relation avec des enjeux actuels. Ici, l’idée historique est mise en relation avec des réalités éducatives actuelles présentant des défis. Par exemple, ce que Dewey nous dirait de l’usage des médias sociaux en contexte éducatif.
/
Sur place et en ligne
Ajouter à mon horaire

Colloque

Section 500 - Éducation

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 35 à 10 h 25
Communication orale
Communications orales
Bloc 1
/ Sur place et en ligne
Présidence/Animation : Olivier Michaud (UQAR - Université du Québec à Rimouski)
08 h 35
Mot de bienvenue
08 h 45
Dialogue et consentement
Mathilde Cambron-Goulet (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
09 h 10
Une idée philosophique devenue… narratologique : la mimèsis comme fondement en didactique de la littérature
Jean-François Boutin (UQAR - Université du Québec à Rimouski)
Résumé
09 h 35
« Créer chez elle le goût des livres » : les usages pédagogiques de la fiction chez les ursulines de Québec dans le premier XIXe siècle
Andréane Audy-Trottier (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières)
Résumé
10 h 00
Pause
10 h 25 à 12 h 05
Communication orale
Communications orales
Bloc 2
/ Sur place et en ligne
Présidence/Animation : Michel Bélanger (UQAR - Université du Québec à Rimouski)
10 h 25
La réception du De ratione studii (1529) de Joachim Sterck van Ringelberg, de la Renaissance française au XIXe siècle américain
Claude La Charité (UQAR - Université du Québec à Rimouski)
Résumé
10 h 50
L’invitation de Montaigne à faire de la philosophie : comment élargir le sens du philosopher en philosophie pour enfants
Olivier Michaud (UQAR - Université du Québec à Rimouski)
Résumé
11 h 15
Le projet de Descartes de révolutionner les sciences par l’enseignement de sa méthode
Michel Bélanger (UQAR - Université du Québec à Rimouski)
Résumé
11 h 40
Legs de Tocqueville pour une philosophie politique de l’éducation, ou l’individualisme démocratique comme cadre de référence et comme horizon normatif
Camille Roelens (Université Claude Bernard Lyon 1)
Résumé

Dîner

12 h 05 à 13 h 45
Diner
Dîner
Dîner libre
Uniquement sur place

Après-midi

13 h 45 à 15 h 15
Communication orale
Communications orales
Bloc 3
/ Sur place et en ligne
Présidence/Animation : Olivier Michaud (UQAR - Université du Québec à Rimouski)
13 h 45
École traditionnelle et École nouvelle : Le récit de la tradition dans l’œuvre de John Dewey
Christophe Point (UdeS - Université de Sherbrooke)
Résumé
14 h 10
Comment construire ses connaissances à l’école : (re)penser le pragmatisme dans le système scolaire québécois
Samuel Nepton (Université Laval)
Résumé
14 h 35
Pestalozzi et sa triade « tête, cœur et mains », face aux défis de l’hypermoderne. Quelles perspectives pour les systèmes éducatifs de la petite enfance ?
Maria Vincenza Raso (UdeS - Université de Sherbrooke), Andrea Bobbio (Université de la Vallée d’Aoste)
Résumé
15 h 00
Pause
15 h 15 à 16 h 45
Communication orale
Communications orales
Bloc 4
/ Sur place et en ligne
Présidence/Animation : Michel Bélanger (UQAR - Université du Québec à Rimouski)
15 h 25
Hégémonie et École : les idées d’Antonio Gramsci en éducation
Francis Therrien (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
15 h 50
Faire l’histoire de la pensée éducative et des intellectuels au Québec : retour sur un projet
Olivier Lemieux (UQAR - Université du Québec à Rimouski), Denis Simard (Université Laval), Jean-François Cardin (Université Laval)
Résumé
16 h 15
Michel Freitag : une critique de l’éducation dans nos sociétés
Stéphane Martineau (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières), Félix Bouvier (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières)
Résumé
16 h 40
Mot de clôture