Aller au contenu principal
Il y a présentement des items dans votre panier d'achat.
Le lundi 13 mai 2024

Les interventions auprès des personnes en besoin de protection présentent une grande complexité. Elles impliquent souvent des principes et acteurs sociaux aux positions antithétiques et nécessitent une grande diligence dans les pratiques. Ces interventions touchent, par exemple, la protection de la jeunesse, les situations où l’état de santé mentale porte un risque pour soi-même ou pour autrui, celles où une évaluation de l’inaptitude est jugée nécessaire ou, encore, des situations d’intervention qui impliquent l’accompagnement dans un processus de plainte criminelle. Pour plusieurs, la tendance à la législation des marges de la pratique sociale requiert une réflexion de fond quant à la formation, aux enjeux pédagogiques qu’elle sous-tend et aux connaissances à développer (Bellot, 2020). En conséquence, les milieux de formation sont appelés à renouveler leurs pratiques pédagogiques afin de bien préparer les professionnel·le·s aux constantes mutations de ces réalités complexes et de contribuer aux réflexions éthiques, théoriques ainsi qu’au développement de connaissances entourant la judiciarisation des enjeux sociaux.

Au vu de l’évolution rapide des standards judiciaires de pratique, une discussion convergente réunissant diverses perspectives sur le sujet, dont celles des destinataires, des intervenant·e·s, des formateur·trice·s et des chercheur·e·s, s’avère nécessaire. En réponse à ce besoin, ce colloque porte sur les enjeux de la recherche et de l’enseignement liés à l’intervention sociale en contextes de protection et vise à répondre aux objectifs suivants :

  • Réfléchir et débattre des enjeux éthiques, déontologiques et structuraux propres à l’intervention en contextes de protection et en situation de vulnérabilité;
  • Partager et transmettre divers outils pédagogiques quant à l’acquisition d’habiletés propres à l’accompagnement des personnes et des familles touchées par une situation de prise en charge;
  • Discuter des conséquences et des effets des discours légaux entourant les notions telles que protection, vulnérabilité et inaptitude;
  • Se questionner sur l’effet, pour les populations en contexte de protection, de l’usage des vocables vulnérabilité, à risque, en perte de capacités, déclin, inapte, dépendance;
  • Proposer les pistes de pratiques pédagogiques et de recherche les plus prometteuses en ce qui a trait à l’intervention en contexte de protection.

Le colloque porte sur les enjeux de la recherche et de l’enseignement liés à l’intervention sociale en contexte de protection. Ceux-ci pourront être abordés selon les deux volets suivants : 1) les enjeux éthiques, théoriques ainsi que les connaissances pertinentes à l’intervention en contexte de protection; et 2) les initiatives pédagogiques mises en place à la formation des candidats à la profession pour développer des interventions adaptées au contexte de protection.

 

/
Sur place et en ligne
Ajouter à mon horaire

Colloque

Section 400 - Sciences sociales

Responsables

  • Nathalie Plante
    UQAM - Université du Québec à Montréal
  • Maude Lévesque
    UQAM - Université du Québec à Montréal
Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 00 à 09 h 30
Communication orale
Communications orales
Accueil
/ Sur place et en ligne
Présidence/Animation : Nathalie Plante (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Discutant-e- : Maude Lévesque (UQAM - Université du Québec à Montréal)
09 h 00
Accueil des participants
09 h 15
Mot de bienvenue
09 h 30 à 12 h 00
Communication orale
Communications orales
Bloc 1 : Les enjeux éthiques, théoriques et liés aux connaissances pertinentes à l’intervention en contexte de protection
/ Sur place et en ligne
Présidence/Animation : Maude Lévesque (UQAM - Université du Québec à Montréal)
09 h 30
Vulnérabilisés et désaffiliés : Les parcours de rupture scolaire de jeunes ottaviens en situation d’itinérance
Mathieu Samson-Savage (Université d’Ottawa)
Résumé
09 h 50
Intervention en contexte de protection marqué par la pauvreté : l’agir-en-contexte (AEC) comme cadre d’analyse afin de développer des interventions plus efficaces
Caroline Adam (Cégep du Vieux Montréal), Sylvie Gendron (Université de Montréal ), Louise Potvin (Université de Montréal )
Résumé
10 h 10
La Loi de la protection sociale atikamekw d'Opitciwan: Miro nakatawer ma tanak awacak mamo/ Prendre soin de nos enfants ensemble
Sarah Stewart (UQAM - Université du Québec à Montréal), Nadia Petiquay (Services sociaux d'Opiticiwan)
Résumé
10 h 40
Pause
10 h 50
L’habitat individuel des personnes avec déficience intellectuelle sous le prisme des ressources de l’environnement
Chloé Souesme (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
11 h 10
Appréhender de façon transversale le vécu de personnes déclarées inaptes présentant divers profils cognitifs : une avenue de recherche novatrice
Gaël Royer-Tremblay (UdeM - Université de Montréal), Maryse Soulieres (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
11 h 30
Synthèse

Dîner

12 h 00 à 13 h 30
Diner
Dîner
Dîner
/ Sur place et en ligne

Après-midi

13 h 30 à 16 h 10
Communication orale
Communications orales
Bloc 2 : Initiatives pédagogiques pour la formation à l’intervention en contexte de protection
/ Sur place et en ligne
Présidence/Animation : Nathalie Plante (UQAM - Université du Québec à Montréal)
13 h 30
Se former en intervention avec les enfants, leur famille et leurs réseaux : vers un groupe d’analyse de la pratique pour relier prévention et protection?
Catherine Bélanger Sabourin (UQAM - Université du Québec à Montréal), Christelle Michel (Répit Providence organisme communautaire)
Résumé
13 h 50
La pédagogie universitaire dans les programmes d'intervention psychosocial : Quelle place pour l'empowerment des étudiant·e·s et des familles ?
Olivier Laau-Laurin (UQO - Université du Québec en Outaouais), Vicky Lafantaisie (Université du Québec en Outaouais), Sarah Tourigny (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières), Carolane Coulombe (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières)
Résumé
14 h 10
Former les futures intervenants.es à l’exigence de l’intervention en contexte suicidaire.
Sébastien Simard (CIUSS Centre-Ouest-de-l'Ile-de-Montréal)
Résumé
14 h 30
Pause
14 h 40
Enseigner la décentration en travail social; une initiative visant le développement des habiletés d'analyse en contexte de protection
Nathalie Plante (UQAM - Université du Québec à Montréal), Maude Lévesque (Université du Québec à Montréal ), Stéphanie Éthier (Université du Québec à Montréal )
Résumé
15 h 00
Le Laboratoire immersif en protection de la jeunesse : une méthode pédagogique innovante
Catherine Turbide (UQAR - Université du Québec à Rimouski), Marie-Hélène Lebel (CISSS du Bas St-Laurent et Université du Québec à Rimouski), Sastal Castro Zavala (UQAR - Université du Québec à Rimouski)
Résumé
15 h 20
Enseigner l’intervention sociale en contexte de protection de la jeunesse à l’aide de l’approche du récit : une initiative pédagogique mise en place à l’UQAC
Eve Pouliot (UQAC - Université du Québec à Chicoutimi)
Résumé
15 h 40
Synthèse
16 h 10 à 16 h 25
Communication orale
Communications orales
Clôture
/ Sur place et en ligne
Présidence/Animation : Nathalie Plante (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Discutant-e- : Maude Lévesque (UQAM - Université du Québec à Montréal)