Aller au contenu principal
Il y a présentement des items dans votre panier d'achat.

Le mercredi 11 mai 2022

Lors de l’élection fédérale de 2021, plusieurs politiciens et commentateurs de la scène politique fédérale et québécoise ont dénoncé l’attitude jugée méprisante de Shashi Kurl, modératrice du débat en langue anglaise. Mme Kurl, dont il y a tout lieu de penser qu’elle était autorisée en ce sens par les organisateurs de l’événement (le consortium des médias de langue anglaise), avait suggéré lors de la toute première question posée au chef bloquiste Yves-François Blanchet, non seulement qu’il existe du « racisme systémique » au Québec, mais que certaines initiatives législatives, dont le projet de loi no 21 sur la laïcité du Québec et le projet de loi no 96 sur la langue française, en représentent d’évidentes manifestations. Il s’agissait là d’une sorte de copié-collé d’un événement en tout point similaire s’étant produit lors d’un même débat en langue anglaise à l’élection précédente de 2019, alors que l’animatrice Althia Raj avait reproché au chef néodémocrate Jagmeet Singh de ne pas avoir eu le « courage » d’affronter le projet de loi no 21 qu’elle présentait comme étant manifestement discriminatoire. Si d’aucuns commentateurs et politiciens n’ont pas hésité à décrire ces questions comme du Québec bashing, d’autres ont rappelé qu’il est parfaitement légitime de critiquer des politiques publiques québécoises, de les décrire comme étant discriminatoires, sans avoir à subir un procès quant à la pureté de ses intentions.

Si les historiographies acadienne et québécoise ont été appelées à souligner les manifestations récurrentes de francophobie en contexte canadien, le concept de Québec bashing, ou celui moins usité d’« Acadie bashing », a été relativement peu mobilisé par les travaux universitaires. C’est à combler cette lacune que sera consacré ce colloque.

Lire la suite »
Ajouter à mon horaire

Colloque

Section 600 - Colloques multisectoriels

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 15 à 10 h 00
Communication orale
Communications orales
Impérialisme et racisme colonial dans le rapport Canada-Québec
Uniquement en ligne
Présidence/Animation : Francois Charbonneau (Université d’Ottawa)
08 h 15
Mot de bienvenue
08 h 30
La discrimination systémique des francophones au Canada, de la conquête à aujourd’hui
Résumé
08 h 50
Le « Québec bashing » au présent comme au passé. Petite histoire d’un racisme non dit
Micheline Labelle (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
09 h 10
L’art canadien de l’hostilité intra-impériale
Marc Chevrier (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
10 h 30 à 12 h 00
Communication orale
Communications orales
Trudeauisme, identité canadienne et normativité
Uniquement en ligne
Présidence/Animation : Geneviève Tellier (Université d’Ottawa)
10 h 30
Francophobie systémique, anglo-conformité et identité canadienne : De la Charte de la langue française à la Loi sur la laïcité de l’État
François Rocher (Université d’Ottawa), David Carpentier (Université d'Ottawa)
Résumé
10 h 50
Le Québec, théâtre d’une « guerre culturelle » ?
Éric Bédard (TÉLUQ - Université du Québec)
Résumé
11 h 10
Trudeau père, la corruption et nous
E.-Martin Meunier (Université d’Ottawa)
Résumé

Dîner

12 h 00 à 13 h 30
Diner
Dîner
Dîner – aucune communication
Uniquement en ligne

Après-midi

13 h 30 à 14 h 30
Communication orale
Communications orales
Comment décrire le regard que porte un certain Canada sur le Québec : enjeux sémantique et juridique
Uniquement en ligne
Présidence/Animation : Jonathan Paquette (Université d’Ottawa)
13 h 30
« Les arguments soulevés contre la loi 21 devant les tribunaux : un exemple de Québec bashing ? »
Guillaume Rousseau (UdeS - Université de Sherbrooke)
Résumé
13 h 50
« Pourquoi je n’utilise pas l’expression Quebec bashing »
Sylvie Lacombe (Université Laval)
Résumé
15 h 00 à 16 h 30
Communication orale
Communications orales
Le Québec vu du Canada : un espace en tension
Uniquement en ligne
Présidence/Animation : Christophe Traisnel (Université de Moncton)
15 h 00
Octobre 1970 et le combat de la Canadian University Press (CUP) pour une information nuancée sur le Québec
Valérie Lapointe Gagnon (University of Alberta)
Résumé
15 h 20
Le double standard de la tolérance et de l’ouverture dans le monde anglo-saxon
Patrick Moreau (Collège Ahuntsic)
Résumé
15 h 40
Québécalisme, le Québec tel que fantasmé par le Canada
Francois Charbonneau (Université d’Ottawa)
Résumé