Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

Du jeudi 12 au vendredi 13 mai 2022

Aujourd’hui, qu’est-ce qui est « normal »? Nous savons que les normes sont mouvantes et qu’elles se transforment avec le temps, au gré des changements sociaux. Dans une perspective durkheimienne1, les normes sociales possèdent un pouvoir coercitif qui se manifeste lorsque les règles sont transgressées. Parallèlement, les normes juridiques changent lorsque des lois sont abrogées, invalidées, ou de nouveaux projets de loi adoptés. Et qui dit « norme » dit également « transgression », et ce colloque s’intéresse à celles qui transgressent ces normes. Nous proposons de nous intéresser à la notion (certes contestée) de déviance2, en mettant l’accent sur les femmes hors normes, sur les dynamiques de marginalisation subies ou assumées.

Les contributions pourront donc aborder la déviance aux normes des femmes dans plusieurs contextes, culturels et historiques et sous plusieurs angles : celui de la religion, du rapport à la loi et à la société (transgression des normes de genre, sexuelles, familiales, raciales), qui eux-mêmes englobent différents axes. Avec pour objectif de questionner les normes, nous identifierons des cas significatifs –– mais trop souvent restés marginalisés, même par la recherche –– de femmes qui dévient des normes. Nous proposons ainsi d’analyser les effets sociaux, juridiques, politiques et personnels de la déviance des femmes et de déceler leurs possibilités d’émancipation et d’empowerment, tout autant que de stigmatisation, de criminalisation et de marginalisation, engendrées par la déviance. 

1. Émile Durkheim, « Chapitre I. Qu’est-ce qu’un fait social? », dans Les règles de la méthode sociologique, Paris, PUF, coll. Bibliothèque de philosophie contemporaine, [1894] 1967, pp. 3-14.

2. Voir Mathieu Deflem (réd.), The Handbook of Social Control, Oxford, Wiley Blackwell, 2019 et Howard Saul Becker, Outsiders, Études de sociologie de la déviance, Paris, Éditions Métailié, 1985.

Lire la suite »

Remerciements

Nous remercions chaleureusement les professeur·e·s et étudiant·e·s qui ont, avec une grande générosité, accepté de présenter leurs recherches et réflexions à propos de femmes qui sortent des normes, des sentiers battus, et qui sont parfois mises de côté pour cela. 

Nous espérons, chacun·e à notre façon, contribuer à une meilleure connaissance pour faire régresser l'ignorance et les préjugés.  

Ajouter à mon horaire

Colloque

Section 400 - Sciences sociales

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

10 h 00 à 12 h 30
Communication orale
Communications orales
Religions abrahamiques : être femme et hors normes
Présidence/Animation : Marie-Noëlle Tremblay (Université Laval)
Uniquement en ligne
10 h 00
Mot de bienvenue
10 h 10
Demeurées catholiques, devenues féministes : explorer un angle mort de la recherche contemporaine sur les mutations du catholicisme québécois
Catherine Foisy (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
10 h 30
Figures de « femmes masculines » dans la tradition juive
Guadalupe González Diéguez (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
10 h 50
Pause
11 h 10
Trajectoires de lesbiennes face au contrôle sexuel omniprésent exercé par l’Église catholique, Montréal, années 1950-60
Line Chamberland (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
11 h 30
« Religieuses catholiques lesbiennes : des femmes hors-normes ? »
Loïc Bizeul (UdeS - Université de Sherbrooke)
Résumé
11 h 50
Période de questions

Dîner

12 h 30 à 13 h 45
Diner
Dîner
Pause dîner
Uniquement en ligne

Après-midi

13 h 45 à 16 h 00
Communication orale
Communications orales
Femmes, normes sociales, marginalisation et victimisation
Présidence/Animation : Eve Paquette (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Uniquement en ligne
13 h 45
Instrumentalisation de la stérilisation des femmes marginalisées au Canada et au Brésil: entre contrôles et possibilités d’émancipation
Farah Cader (Fondation québécoise des Vétérans)
Résumé
14 h 05
Femmes, grossophobie et pandémie de COVID-19 au Québec
Irina Joseph (UQAM - Université du Québec à Montréal), Débora Krischke Leitao (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
14 h 25
Pause
14 h 45
La quête identitaire des jeunes mères célibataires en difficulté en situation de dialogue interreligieux au Burkina Faso : la spiritualité comme une approche de résilience
Simon Ramdé (Université Laval)
Résumé
15 h 05
Que révèle l’herméneutique de la loi 21? Contexte, texte et prétexte ou laïcité falsifiée, racialisation du religieux et exclusion des femmes musulmanes
Zeinab Diab (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
15 h 25
Période de questions
Afficher tous les résumés

Avant-midi

10 h 30 à 11 h 30
Communication orale
Communications orales
Les femmes et leur violence : symbolique, stéréotype, toujours tabou
Présidence/Animation : Florence Pasche Guignard (Université Laval)
Uniquement en ligne
10 h 30
Femmes djihadistes, femmes doublement déviantes
Amani Braa (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
10 h 50
Lorsque les femmes prennent les armes… : féminité et violence politique à travers les âges
Johanna Masse (Queen's University )
Résumé
11 h 10
Période de questions

Dîner

11 h 30 à 13 h 00
Diner
Dîner
Pause dîner
Uniquement en ligne

Après-midi

13 h 00 à 16 h 00
Communication orale
Communications orales
Les femmes de l’Inde : multiples, nuancées et pourtant sans compromis
Présidence/Animation : Pierre Gagné (Université Laval)
Uniquement en ligne
Résumé de la session
13 h 00
Les hijrā : des « femmes » plus que transgressives !
Mathieu Boisvert (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
13 h 20
L’ébauche d’une méthode, étude de cas : Shoba Mā, femme hors normes, gourou en marge
Daphnée Dion-Carrier (Université Laval)
Résumé
13 h 40
Pause
14 h 00
Un « troisième genre » peut-il être subversif ? Quand la déviance devient un marqueur identitaire genré
Otávio Amaral (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
14 h 20
Chittakobra (Le cobra de l’esprit) de Mridula Garg (1979) : auteure et narratrice hors normes
Florence Pasche Guignard (Université Laval)
Résumé
14 h 40
Période de questions
15 h 10
Mot de clôture
15 h 15
Lecture d'extraits choisis du livre Chittakobra par sa traductrice
Florence Pasche Guignard (Université Laval)
Résumé