Aller au contenu principal
Il y a présentement des items dans votre panier d'achat.

Le lundi 9 mai 2022

Les recensements qui se succèdent révèlent que la proportion des familles biparentales intactes poursuit sa descente, se chiffrant à 60 % au Québec. Les familles monoparentales représentent actuellement 30 % des familles québécoises avec enfants et 10 % des familles sont recomposées (Ministère de la Famille, 2018). Des tendances similaires sont présentes dans le reste du Canada, aux États-Unis et en Europe de l’Ouest (Kreider et Ellis, 2011; Kreyenfeld et Heintz-Martin, 2011; Office for National Statistics, 2005; Statistique Canada, 2012; Vivas, 2009). La séparation des parents et la rencontre d’un nouveau partenaire qui succède fréquemment à cette transition donnent lieu à la constitution de configurations familiales d’une grande diversité, que ce soit dans la manière dont se déploie la conjugalité postséparation, la parentalité et les liens de fratries. Ces transitions familiales sont des événements marquants dans la vie de ceux qui en font l’expérience et elles mettent au défi l’adaptation de tous les membres. En outre, on constate que ces transitions ont des effets hétérogènes sur le bien-être des personnes et que, confrontées à ces situations, certaines s’en sortent mieux, alors que d’autres semblent plus vulnérables (Gosselin et al., 2014; Musick et Meir, 2010), notamment en raison des contextes dans lesquels se déroulent ces transitions (Godbout et al., sous presse). Elles obligent aussi à une réorganisation de nombreux aspects de la vie familiale, tant en ce qui a trait au partage des rôles (coparentalité, intégration de nouvelles figures parentales) qu’aux conséquences économiques des séparations (Le Bourdais et al., 2016) et des remises en couple.

Jusqu’à récemment, il demeurait difficile de brosser un portrait exhaustif de l’expérience des adultes et des enfants concernés par la séparation parentale ou la recomposition familiale, les données sur lesquelles on s’appuyait étant souvent incomplètes, collectées depuis trop longtemps ou recueillies dans des contextes autres que le nôtre. Ce colloque vise à mettre de l’avant les premiers résultats de l’Enquête longitudinale auprès de parents séparés et recomposés du Québec, réalisée spécifiquement pour pallier les lacunes observées et permettre de comparer la situation québécoise à celle qui prévaut dans d’autres pays. Il vise aussi à discuter d’enjeux méthodologiques que l’on rencontre dans ce type d’enquêtes lorsque l’on tente de bien représenter des phénomènes quantitativement peu répandus parmi la population, notamment la diversité de genre. Il sera aussi question de la représentativité des parents qui sont recrutés au sein des enquêtes familiales. Alors que nous faisons face aux mêmes questionnements, quels regards sont portés sur la qualité des données? Quelles pratiques émergent ou pourraient être envisagées?

Lire la suite »
Ajouter à mon horaire

Colloque

Section 400 - Sciences sociales

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 15 à 08 h 35
Communication orale
Communications orales
Accueil et mot de bienvenue
Uniquement en ligne
Présidence/Animation : Marie-Christine Saint-Jacques (Université Laval)
08 h 15
Accueil des participants
08 h 30
Mot de bienvenue
08 h 35 à 10 h 05
Communication orale
Communications orales
Le bien-être des parents, des couples et des enfants qui ont vécu une séparation ou une recomposition familiale récemment
Uniquement en ligne
Présidence/Animation : Sylvie Lévesque (Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec)
Discutant-e- : Amandine Baude (Université Laval), Laurence Charton (INRS - Institut national de la recherche scientifique), Tamarha Pierce (Université Laval), Caroline Robitaille (Université Laval), Marie-Christine Saint-Jacques (Université Laval)
08 h 35
Comment assurer un mieux-être des mères en situation de séparation conjugale ? Analyses et réflexions à partir des données de l’ELPSRQ
Laurence Charton (INRS - Institut national de la recherche scientifique), Sylvie Lévesque (FAFMRQ), Nong Zhu (INRS), Julien Gauthier Mongeon (INRS)
Résumé
08 h 50
Portrait de la santé et du bien-être des pères séparés
Tamarha Pierce (Université Laval), Diane Dubeau (UQO), Karl Larouche (Université Laval), Raymond Villeneuve (Regroupement pour la Valorisation de la Paternité ), Frédéric Lavoie (Université d'Ottawa)
Résumé
09 h 05
Période de questions
09 h 10
Le bien-être des enfants québécois dont les parents sont récemment séparés
Marie-Christine Saint-Jacques (Université Laval), Sylvie Drapeau (Université Laval), Amandine Baude (CRUJeF), Élisabeth Godbout (UQTR), Catherine Trottier (Université Laval), Audrey Bourassa (Université Laval), Nathalie Ste-Marie (Université Laval), Lorraine Filion (AIFI)
Résumé
09 h 25
Le bien-être des enfants en garde partagée : et si on prenait en compte le contexte relationnel?
Amandine Baude (Université Laval), Audrey Gauthier-Légaré (CRUJeF), Sylvie Drapeau (Université Laval), Marie-Christine Saint-Jacques (Université Laval), Francine Cyr (Université de Montréal), Arnaud Régnier-Loilier (INED), Véronique Lachance (Centre de psychologie de la Cité), Philippe Pacaut (ministère de la Famille)
Résumé
09 h 40
Période de questions
09 h 45
Portrait de la conjugalité au sein de familles recomposées récemment formées
Caroline Robitaille (Université Laval), Natalie Ste-Marie (Université Laval), Claudine Parent (Université Laval), Véronique Rouyer (Université de Bordeaux), Nancy Lacroix (Association des Familles Monoparentales et Recomposées la Chaudière), Aurée-Anne Létourneau (CRUJeF)
Résumé
10 h 00
Période de questions
10 h 05
Pause
10 h 20 à 11 h 20
Communication orale
Communications orales
Enjeux relationnels associés à la séparation parentale et à la recomposition familiale
Uniquement en ligne
Présidence/Animation : Catherine Turbide (Université Laval)
Discutant-e- : Marion Adamiste (Université Laval), Karl Larouche (Université Laval), Océane Perona (Aix-Marseille Université)
10 h 20
Comprendre l’engagement paternel relatif à l’autre parent en contexte de séparation
Karl Larouche (Université Laval), Tamarha Pierce (Université Laval), Sylvie Drapeau (Université Laval), Marie-Christine Saint-Jacques (Université Laval)
Résumé
10 h 35
Parents et beaux-parents en familles recomposées : comment s’exerce la coparentalité entre trois ou quatre individus ?
Marion Adamiste (Université Laval)
Résumé
10 h 50
Dénombrer et catégoriser les violences post-séparations parentales. Apports et limites d’une approche populationnelle
Océane Perona (Aix-Marseille Université), Geneviève Lessard (Université Laval), Marie-Christine Saint-Jacques (Université Laval), Josée Turbis (Violence Info)
Résumé
11 h 05
Période de questions
11 h 20 à 12 h 30
Panel
Panel / Atelier
Enjeux de la représentation de la diversité du partage du temps parental dans les enquêtes portant sur la séparation parentale
Uniquement en ligne
Présidence/Animation : Philippe Pacaut (MFA - Ministère de la Famille)
Discutant-e- : Elisabeth Godbout (Université Laval), Benoît Hachet (École des Hautes Études en Sciences Sociales), David Pelletier (UdeM - Université de Montréal)
Résumé de la session

Dîner

12 h 30 à 13 h 30
Diner
Dîner
Dîner libre
Uniquement en ligne

Après-midi

13 h 30 à 14 h 45
Communication orale
Communications orales
Enjeux économiques associés à la séparation parentale et à la recomposition familiale
Uniquement en ligne
Présidence/Animation : Alexandra Rivest-Beauregard (UdeS - Université de Sherbrooke)
Discutant-e- : Hélène Belleau (INRS - Institut national de la recherche scientifique), Marie Mélanie Fontaine (UQAM - Université du Québec à Montréal), Antoine Genest-Grégoire (Université Carleton), Sylvie Lévesque (Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec)
13 h 30
Dans quelle région du Québec est-il plus risqué de se séparer pour les mères en union libre ?
Hélène Belleau (INRS - Institut national de la recherche scientifique), Prisca Benoit (INRS)
Résumé
13 h 45
Répercussions économiques des ruptures conjugales
Marie Mélanie Fontaine (UQAM - Université du Québec à Montréal), Hélène Belleau (INRS), Marie Connolly (UQAM), Marion Goussé (Université Laval), Sylvie Lévesque (FAFMRQ)
Résumé
14 h 00
Période de questions
14 h 10
Fiscalité familiale et formation de couples : étude de l’implantation de l’Allocation canadienne pour enfants
Antoine Genest-Grégoire (Université Carleton), Frances Woolley (Université Carleton)
Résumé
14 h 25
Les angles morts de la fiscalité
Sylvie Lévesque (Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec)
Résumé
14 h 40
Période de questions
14 h 45
Pause
15 h 05 à 16 h 35
Panel
Panel / Atelier
Enjeux de la représentation de la diversité de genre dans les enquêtes portant sur la séparation parentale
Uniquement en ligne
Présidence/Animation : Kévin Lavoie (Université Laval)
Discutant-e- : Martin Blais (Chaire de recherche sur la diversité sexuelle et la pluralité des genres), Claude Girard (Statistique Canada), Kévin Lavoie (Université Laval), France-Pascale Ménard (Statistique Canada), Brigitte Poussart (Institut de la statistique du Québec), Micha Simard (ISQ - Institut de la statistique du Québec)
Résumé de la session
16 h 35
Mot de clôture