Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

Le mercredi 11 mai 2022

 

Ce colloque propose, à partir des travaux conduits dans le cadre d’une recherche partenariale comparative (TRYSPACES), de revenir sur le rôle des jeunes dans les transformations culturelles, sociales, économiques et politiques des espaces publics de quatre villes (Hanoï, Montréal, Mexico, Paris). Visibles dans les espaces publics par effets de pratiques spécifiques qui interpellent, déforment, dérangent et repoussent les limites imposées par les normes et la régulation sociales, les jeunes avec lesquelles nous travaillons depuis 2017 transgressent l’ordre établi des villes contemporaines, soit par choix (les pratiques transgressives peuvent être attrayantes), soit par nécessité (par exemple pour « prendre place » malgré les contraintes sociales, légales ou urbanistiques). Leur présence publique, surtout quand elle est de longue durée, statique, nocturne, génère une stigmatisation et une réprobation à géométrie variable, en fonction de leurs identités multiples. Loin de constituer un groupe monolithique, leur expérience de l’espace public est en effet définie par le contexte socioculturel et politique, mais aussi par le fait d’être une fille, un-e jeune racisé-e, autochtone, de vivre avec un handicap ou d’habiter un quartier excentré. Par l’entremise de plusieurs études de cas menées par des chercheur-euses, des étudiant-es et des jeunes basé-es à Montréal et dans les autres villes du projet, ce colloque réfléchira à la façon dont les jeunes utilisent les espaces publics et aux déterminants de la perception de ces usages comme transgressifs. Quelles sont les conséquences de ces pratiques dites transgressives sur la régulation des espaces publics et la gouvernance urbaine? Comment les jeunes procèdent-ils et elles pour s’approprier certains espaces? En quoi ceci contribue-t-il à la constitution de leur identité, leur permet-il d’exprimer leur vision du monde et de se faire une place dans un monde de plus en plus urbain et interconnecté?

 

Lire la suite »
Ajouter à mon horaire

Colloque

Section 400 - Sciences sociales

Responsables

  • Valérie Amiraux
    UdeM - Université de Montréal
  • Sarah-Maude Cossette
    UQAM - Université du Québec à Montréal
Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 45 à 10 h 30
Communication orale
Communications orales
Ludique et identités
Discutant-e- : Nathalie Boucher (Respire), Ipek Epikmen (UdeM - Université de Montréal), Alexis Grussi (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Uniquement en ligne
08 h 45
Mot de bienvenue
09 h 00
Le tabou de l’adolescente : la dévalorisation sexiste des pratiques de sociabilité dans l’espace public
Nathalie Boucher (Respire), Sarah-Maude Cossette (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
09 h 20
Un regard critique sur la place du jeu libre dans les espaces végétalisés de Montréal pour les enfants de 6 à 9 ans
Ipek Epikmen (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
09 h 40
Fêtes libres et construction(s) identitaire(s) : intérêts et risques de la perspective ethnobiographique
Alexis Grussi (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
10 h 45 à 12 h 00
Communication orale
Communications orales
Interstices et cultures alternatives
Discutant-e- : Sandy Larose (Université Laval), Juan Mansilla (Pompeu Fabra University)
Uniquement en ligne
10 h 45
Stigmatisation et pratiques culturelles des jeunes à Marseille : une étude ethnographique du projet européen TRANSGANG
Juan Mansilla (Pompeu Fabra University)
Résumé
11 h 05
Le hip-hop haïtien : une nouvelle forme d’appropriation de l’espace public à travers l’énonciation et la dénonciation politique
Sandy Larose (Université Laval)
Résumé

Après-midi

13 h 00 à 14 h 15
Communication orale
Communications orales
Territorialités et pratiques juvéniles
Discutant-e- : Houria Abdennebi-Oularbi (Tizi ouzou, Algérie.), Stéphane Guimont Marceau (INRS - Institut national de la recherche scientifique)
Uniquement en ligne
13 h 00
Jeunes et division raciale de l’espace à Montréal : des méthodes participatives pour saisir des territorialités invisibilisées
Stéphane Guimont Marceau (INRS - Institut national de la recherche scientifique), Marie-Eve Drouin-Gagné (INRS - Institut national de la recherche scientifique), Kelly Vu (INRS)
Résumé
13 h 20
Marches du Hirak : des jeunes dans l’espace public
Houria Abdennebi-Oularbi (Tizi ouzou, Algérie.)
Résumé
14 h 30 à 16 h 00
Communication orale
Communications orales
Expériences de l’intime et transgression
Discutant-e- : Maxime Duviau (Université de Pau et des Pays de l'Adour), Chakib Khelifi (université Paris-EST - Gustave Eiffel), Melissa Moriceau (UdeM - Université de Montréal)
Uniquement en ligne
14 h 30
Expériences de l’intime chez les jeunes consommateur-trice-s de champignons hallucinogènes
Melissa Moriceau (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
14 h 50
Jeunesses et conduite automobile transgressive en France
Maxime Duviau (Université de Pau et des Pays de l'Adour)
Résumé
15 h 10
S'approprier son corps en occupant l'espace public : pratique de masculinité alternative à Montréal-Nord
Chakib Khelifi (université Paris-EST - Gustave Eiffel)
Résumé