Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

Le jeudi 12 mai 2022

La négligence est la forme de maltraitance la plus fréquente chez les enfants âgés de moins de 6 ans (Bilan des directeurs de la protection de la jeunesse, 2021). Ces enfants sont non seulement très nombreux, mais ils sont aussi ceux qui présentent le plus de difficultés dans le domaine du développement du langage (McDonald, Milne, Knight et Webster, 2013). Selon la composante langagière évaluée (p. ex., le lexique, la syntaxe, la pragmatique), la prévalence des difficultés langagières chez les enfants négligés est de 5 à 10 fois plus élevée que chez leurs pairs du même âge (Di Sante, Sylvestre, Bouchard et Leblond, 2019; Julien, Sylvestre, Bouchard et Leblond, 2019).

Or, présenter des habiletés langagières conformes aux attentes développementales est essentiel au développement cognitif des enfants, à l’établissement et au maintien de relations interpersonnelles positives et à leur réussite éducative. Il importe donc de bien comprendre les trajectoires développementales du langage de ces enfants ainsi que les conditions environnementales qui peuvent en soutenir un développement harmonieux. À cet égard, la qualité des interactions adulte-enfant s’impose comme un facteur de protection susceptible de contrecarrer les effets négatifs de l’exposition aux nombreuses conditions adverses auxquelles les enfants en situation de négligence sont confrontés (Di Sante, Sylvestre, Bouchard et Leblond, 2020).

Le projet ELLAN (Étude longitudinale sur le langage et la négligence) a été réalisé dans le but de mieux comprendre le développement langagier des enfants tout-venant et ceux confrontés à des conditions adverses. Le projet visait spécifiquement à étudier les facteurs personnels, familiaux et sociaux associés au développement du langage d’enfants en situation de négligence entre l’âge de 3 et 5 ans. Cette étude a contribué à l’avancement des connaissances dans plus d’un domaine alors que le colloque offrira l’occasion d’en partager les principales retombées.

Lire la suite »
Ajouter à mon horaire

Colloque

Section 100 - Sciences de la santé

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 30 à 11 h 45
Communication orale
Communications orales
Colloque ELLAN : matin
Uniquement en ligne
08 h 30
Mot de bienvenue
08 h 40
Les inégalités sociales dans le développement langagier : concepts-clés tirés de la santé publique
Mélissa Di Sante (Centre de recherche en santé publique (CReSP))
Résumé
Voir la contribution
09 h 30
Trajectoires développementales du langage de 3 à 5,5 ans chez les enfants tout-venants et ceux en situation de négligence
Audette Sylvestre (Université Laval)
Résumé
10 h 30
Pause
10 h 45
Déterminants personnels, familiaux et sociaux des trajectoires développementales du langage d’enfants en situation de négligence
Catherine Julien (Centre de recherche universitaire sur les jeunes et les familles (CRUJeF))
Résumé

Après-midi

13 h 00 à 16 h 30
Communication orale
Communications orales
Colloque ELLAN : après-midi
Uniquement en ligne
13 h 00
Ressource numérique sur la stimulation langagière destinée aux parents de familles d’accueil recevant des enfants en situation de négligence d’âge préscolaire
Sabrina Tessier (Université Laval), Marie Déragon (CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal)
Résumé
13 h 35
Prédire la réussite éducative des enfants en situation de négligence à l’éducation préscolaire 5 ans à partir de leur développement langagier à 3 ans
Elsa Tremblay (Université Laval), Caroline Bouchard (Université Laval)
Résumé
14 h 30
La pragmatique au cœur de l’éducation préscolaire
Aurélie Fournier-Tapp (Université Laval), Marianne Hamel (CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ))
Résumé
15 h 00
Pause
15 h 15
Le projet MAMUK - un projet culturellement sécuritaire visant à autonomiser les parents dans le développement de leurs compétences parentales
Catherine Legault (Université Laval), Simard Karollanne (Université Laval)
Résumé
Voir la contribution
15 h 50
L’action intersectorielle, une voie d’action pour soutenir le développement du langage des enfants, tous ensemble !
Mélissa Di Sante (Centre de recherche en santé publique (CReSP))
Résumé
Voir la contribution
16 h 25
Mot de clôture