Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

Du mercredi 5 au jeudi 6 mai 2021

La recherche universitaire au Canada assiste à de plus en plus d’initiatives de réconciliation avec les peuples autochtones et à des tentatives d’autochtonisation d’institutions et de pratiques. Ces mouvements, inspirés par la critique décoloniale, visent à ce que les recherches servent en premier lieu aux communautés concernées (Smith, 2013). L’approche par recherche-action participative et les recherches partenariales ou collaboratives se présentent comme des méthodes valorisées pour mobiliser les communautés dans ce processus (Éthier, 2010). Ce surcroît d’intérêt des chercheurs et des étudiants pour les études autochtones est aussi lié à des possibilités de financement.

Cette situation contribue à une réappropriation de la recherche et de la parole par les communautés. Plusieurs ont démontré que cette démarche valide les études et contribue à bonifier les résultats qui en découlent (Asselin et Basile, 2012). De plus, les innovations sociales provenant du monde autochtone profitent à la société et aux recherches en général, en valorisant des perspectives et des épistémologies marginalisées (Smith, 2013).

Toutefois, cette popularisation des études autochtones n’est pas à l’abri des effets de mode. L’approche communautaire en recherche comporte aussi des limites et pose plusieurs défis et dilemmes. En outre, des concepts tels que la réconciliation et l’autochtonisation sont lourds de sens et doivent être employés avec parcimonie. De plus, ces approches ne garantissent pas qu’il ne puisse s’opérer une hiérarchisation des savoirs et des rôles dans les équipes et dans la répartition du financement. Il convient donc de réfléchir à ces nouvelles pratiques et aux manières de mener des études en milieux autochtones dans ce nouveau contexte en émergence.

Nous invitons des acteurs des milieux autochtones et leurs partenaires à venir échanger leurs expériences et leurs points de vue. Nous interrogerons des manières d’éviter des dérives et diverses formes d’instrumentalisation. Nous aborderons les défis (politiques, éthiques, méthodologiques et épistémologiques) liés à la mobilisation des savoirs, les conditions gagnantes pour que les gens des milieux autochtones s’approprient les recherches et des stratégies pour arrimer les innovations sociales communautaires à celles du milieu académique.

De par sa formule interdisciplinaire et internationale, le colloque encouragera un réseautage et un échange de bonnes pratiques. Il contribuera à sensibiliser les conférenciers et l’auditoire à plusieurs défis et écueils qui guettent les études adoptant des méthodologies communautaires.

L’événement est organisé par le Bureau du Ndakina du Grand Conseil de la Nation Waban-Aki. La présence de l’organisation de la Nation W8banaki soulignera du fait même que la 88e édition du congrès de l’Acfas se tient sur son territoire ancestral. Le colloque regroupera des instituts culturels ou des instituts de recherche de plusieurs nations autochtones et des chercheurs de plusieurs universités.

Lire la suite »

Remerciements

Le colloque a été soutenu financièrement par le Bureau du Ndakina du Grand-Conseil de la Nation Waban-Aki.

Les organisateurs du colloque tiennent à remercier tous leurs partenaires qui ont contribué de près ou de loin à la réalisation de l'évènement.

Ajouter à mon horaire

Colloque

Enjeux de la recherche

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 30 à 12 h 00
Communication orale
Communications orales
Les enjeux de la recherche du point de vue d’organisations autochtones
Présidence/Animation : Suzie O'bomsawin (Grand Conseil de la Nation Waban-Aki)
Discutant : Patricia-Anne Blanchet (UdeS - Université de Sherbrooke), Vincent Gautier-Doucet (Chisasibi Eeyou Resource and Research Institute), Laurent Jérôme (UQAM - Université du Québec à Montréal), Marie-Eve Morissette (Première Nation Wolastoqiyik (Malécites) Wahsipekuk), Suzie O'bomsawin (Grand Conseil de la Nation Waban-Aki)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
08 h 30
Accueil des participants
09 h 00
Ouverture du colloque, mot de la directrice du Bureau du Ndakina du Grand-Conseil de la Nation Waban-Aki
Suzie O'bomsawin (Grand Conseil de la Nation Waban-Aki)
Résumé
09 h 20
Le projet M8wwa ᒪ ᒧ mamu : ensemble pour inclure les perspectives autochtones à la formation à l’enseignement
Patricia-Anne Blanchet (UdeS - Université de Sherbrooke), Jo-Anni Joncas (UdeS - Université de Sherbrooke), O'Bomsawin Suzie (Bureau du Ndakina, Grand Conseil de la Nation Waban-Aki)
Résumé
09 h 40
Construction de spécialisations de domaines recherches : développement de l’archéologie à la Première Nation Wolastoqiyik (Malécite) Wahsipekuk (PNWW)
Marie-Eve Morissette (Première Nation Wolastoqiyik (Malécites) Wahsipekuk)
Résumé
10 h 00
Pause
10 h 20
Leçons apprises dans le cadre de la création d’un organisme autochtone de recherche participative à Chisasibi: la Chisasibi Eeyou Resource and Research Institute
Vincent Gautier-Doucet (Chisasibi Eeyou Resource and Research Institute)
Résumé
11 h 00
Synthèse
11 h 15
Discussion

Après-midi

13 h 15 à 16 h 30
Communication orale
Communications orales
Nouvelles pratiques de recherche en milieux autochtones
Présidence/Animation : Edgar Blanchet (Grand-Conseil de la Nation Waban-Aki)
Discutant : Dominique Bérubé (CRSH - Conseil de recherche en sciences humaines), Kimberly Borwick (UdeS - Université de Sherbrooke), Caroline Desbiens (Université Laval), Justine Gagnon (Université Laval), Emmanuelle Piedboeuf (INRS - Institut national de la recherche scientifique), Marie-Eve Poitras (UdeS - Université de Sherbrooke), Chantal Viscogliosi (UdeS - Université de Sherbrooke)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
13 h 30
Accueil des participants
13 h 30
Mobilisation des connaissances en contexte autochtone : L’exemple du Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or et du Réseau DIALOG
Emmanuelle Piedboeuf (INRS - Institut national de la recherche scientifique)
Résumé
13 h 50
Nouvelles orientations à l’appui de la recherche et de la formation en recherche autochtone au Canada
Dominique Bérubé (CRSH - Conseil de recherche en sciences humaines), Nicodémus Paul (CRSH)
Résumé
14 h 10
Communautés bienveillantes amies des personnes en perte d’autonomie cognitive (CADAAPAC)
Chantal Viscogliosi (UdeS - Université de Sherbrooke), A. Dion (Université Sherbrooke), V. Provencher (Université Sherbrooke), H. Pigot (Université Sherbrooke), E. Dugré (Université Sherbrooke), J. Mino-Roy (Université Sherbrooke), H. Caron (Université Sherbrooke), MJ. Drolet (Université Sherbrooke), S. Garon (Université Sherbrooke), N. Deli Coli (Université Sherbrooke)
Résumé
14 h 30
Pause
15 h 00
Analyse des besoins des Autochtones vivant en milieu urbain en contexte de pandémie de la COVID-19 : Un projet par, pour et avec les Autochtones
Marie-Eve Poitras (UdeS - Université de Sherbrooke), Amanda Canapé (Centre d'Amitié Autochtone de Saguenay ), Vanessa Tremblay-Vaillancourt (CIUSSS-SLSJ), Kate Bacon (Centre d'Amitié Autochtone de Saguenay), Sharon Hatcher (Université Sherbrooke / CIUSSS-SLSJ), Amélie Boudreault (Université Sherbrooke)
Résumé
15 h 20
Étude qualitative sur le don d’organes auprès de détenteurs d’enjeux autochtones au Québec
Kimberly Borwick (UdeS - Université de Sherbrooke), Chantal Viscogliosi (Université Sherbrooke), C. Loignon (Université Sherbrooke), F. D'Aragon (Université Sherbrooke)
Résumé
15 h 40
La sollicitation extensive des secteurs territoriaux : une nouvelle forme d’accaparement ?
Justine Gagnon (Université Laval), Caroline Desbiens (Université Laval), Érik Kanape ( Conseil des Innus de Pessamit - Bureau Politique)
Résumé
15 h 40
Synthèse
16 h 00
Discussion
Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 00 à 12 h 00
Communication orale
Communications orales
Appropriation de la recherche en archéologie des Premières Nations
Présidence/Animation : Christian Gates St-Pierre (UdeM - Université de Montréal)
Discutant : Adrian Burke (UdeM - Université de Montréal), Pierre Desrosiers (Musée canadien de l'histoire), Erik Langevin (UQAC - Université du Québec à Chicoutimi), Marianne-Marilou Leclerc (SÉPAQ), Genevieve Treyvaud (Grand Conseil de la Nation Waban-Aki et INRS-ETE)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
09 h 20
Daniel Weetaluktuk : père de l’archéologie communautaire au Canada
Pierre Desrosiers (Musée canadien de l'histoire)
Résumé
09 h 40
Le patrimoine archéologique w8banaki comme moyen de protection et de gestion du Ndakina
Genevieve Treyvaud (Grand Conseil de la Nation Waban-Aki et INRS-ETE)
Résumé
10 h 00
Archéologie collaborative avec la communauté de Kahnawà:ke et la Nation Mohawk
Adrian Burke (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
10 h 20
Pause
10 h 40
Recherche et enseignement : pour une réelle archéologie collaborative
Erik Langevin (UQAC - Université du Québec à Chicoutimi)
Résumé
11 h 00
Un parc national : une opportunité de diffusion, de recherche et de mise en valeur de la culture wolastoqiyik (malécite)
Résumé
11 h 20
Synthèse
11 h 30
Discussion

Après-midi

13 h 30 à 16 h 30
Communication orale
Communications orales
Entre l’arbre et l’écorce : récits de conciliation de cultures organisationnelles
Présidence/Animation : Hélène Boivin (Pekuakamiulnuatsh Takuhikan)
Discutant : Louis-Vincent Laperrière-Désorcy (University of Toronto), Marianne-Marilou Leclerc (SÉPAQ), Ann Lévesque (UQO - Université du Québec en Outaouais), Aude Maltais-Landry (UdeS - Université de Sherbrooke)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
13 h 30
La pratique d'une archéologie collaborative au doctorat : portrait d’enjeux étudiants
Louis-Vincent Laperrière-Désorcy (University of Toronto)
Résumé
13 h 30
Accueil des participants
13 h 50
Concevoir un projet de recherche en collaboration : arrimer nos objectifs
Aude Maltais-Landry (UdeS - Université de Sherbrooke)
Résumé
14 h 10
Pause
14 h 30
Partenariat en recherche avec le bureau du Ndakina : témoignage d’une étudiante
Ann Lévesque (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Résumé
14 h 50
Projet Matakan : une recherche participative pour la mise en valeur des savoirs et des patrimoines atikamekw
Laurent Jérôme (UQAM - Université du Québec à Montréal), Sakay Ottawa (Première Nation des Atikamekw Nehirowisiwok de Manawan), Patrick Moar (Première Nation des Atikamekw Nehirowisiwok de Manawan)
Résumé
15 h 10
S’inspirer des enseignements du passé en matière de recherche autochtone au Québec
Carole Lévesque (INRS - Institut national de la recherche scientifique)
Résumé
15 h 20
Discussion
16 h 00
Synthèse
16 h 30
Mot de clôture

Soir

16 h 30 à 17 h 30
Réseautage
Réseautage
Tambour, bouchées W8banakiak et cocktail de clôture sans alcool
Batiment : En ligne
Local : En ligne