Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

Le vendredi 7 mai 2021

La recherche et la formation en éducation inclusive visent à dégager et à mettre en œuvre des pistes pour lutter contre les inégalités sociales et l’exclusion et favoriser une éducation de qualité pour tous (Prud’homme, Duchesne, Bonvin et Vienneau, 2016). Or, il arrive que celles-ci causent plutôt des inégalités en négligeant certaines populations ou au contraire en se concentrant sur d’autres. On peut alors se questionner sur la responsabilité du chercheur-formateur et son impact tant sur la recherche qu’il effectue que sur la formation qu’il donne. 

La posture prédominante attendue du chercheur-formateur est qu’il montre son objectivité en tout temps. Or, il faudrait définir ce qu’on entend par objectivité, celle-ci ayant une part de subjectivité (Van der Maren, 1995). À l’opposé, le développement de la recherche critique demande que le chercheur ait un vécu similaire aux populations qu’il étudie, car alors il les comprend (Connor, Ferri et Annamma, 2016). Enfin, certains chercheurs se retrouvent à la croisée des chemins et face à des dilemmes de métier quant à leur posture, qui peut s’appuyer sur un vécu personnel et/ou professionnel.

Dans un cas comme dans l’autre, la posture adoptée par le chercheur transparaîtra à travers ses choix théoriques et méthodologiques de même que dans la formation qu’il donnera. On peut s’interroger sur le fait que ces choix puissent par la suite créer de l’exclusion ou être mal interprétés une fois transférés sur le terrain. On peut par exemple penser à Wolfensberger qui, dans un article en 1983, fait une mise au point et rebaptise et reprécise son concept-phare de normalisation. 

Les contributeurs.trices à ce colloque partageront des expériences de recherche-formation et des réflexions abordant l’un ou l’autre de ces enjeux et mettant en lumière l’importance pour les chercheur.e.s-formateur.rice.s de prendre conscience de leurs postures et des rapports de pouvoir que ces dernières contribuent à maintenir ou à transformer.

Lire la suite »
Ajouter à mon horaire

Colloque

Enjeux de la recherche

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 45 à 11 h 50
Communication orale
Communications orales
Posture du chercheur en éducation inclusive : apport de l’expérience personnelle
Présidence/Animation : Corina Borri-Anadon (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières)
Discutant-e- : France Beauregard (UdeS - Université de Sherbrooke), Sophie Camard (UQAM - Université du Québec à Montréal), Marie-Élaine Desmarais (Université de Saint-Boniface)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
08 h 45
Accueil des participants
09 h 00
Vécu personnel: impact sur mes choix théorique et méthodologique
France Beauregard (UdeS - Université de Sherbrooke)
Résumé
09 h 40
Quelle posture pour le parent-chercheur?
Sophie Camard (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
10 h 20
Pause
10 h 40
Être une chercheuse inclusive : réflexion sur les tensions et défis qui y sont associés
Marie-Élaine Desmarais (Université de Saint-Boniface)
Résumé
11 h 20
Grand témoin Mme Anik Larose, Directrice générale, Société québécoise de la déficience intellectuelle
Anik Larose (Société québécoise de la déficience intellectuelle)
Résumé
11 h 20
Plénière

Dîner

11 h 50 à 13 h 00
Diner
Dîner
Dîner
Batiment : En ligne
Local : En ligne

Après-midi

13 h 00 à 16 h 30
Communication orale
Communications orales
Posture du chercheur en éducation inclusive : perspectives critiques
Présidence/Animation : France Beauregard (UdeS - Université de Sherbrooke)
Discutant-e- : Angela Aucoin (Université de Moncton), Corina Borri-Anadon (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières), Sylvain Letscher (UQAR - Université du Québec à Rimouski), Nathalie Trépanier (UdeM - Université de Montréal)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
13 h 00
Enjeux propres de la recherche avec des personnes sourdes : entre recherche participative et éducation inclusive, comme méthode de recherche et objet de formation
Sylvain Letscher (UQAR - Université du Québec à Rimouski)
Résumé
13 h 40
Réponse à l’intervention : source légitime d’exclusion scolaire des élèves en situation de handicap pédagogique et réductrice des rôles de l’orthopédagogue en contexte d’inclusion
Nathalie Trépanier (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
14 h 20
Pause
14 h 40
De la réification des catégories des populations « vulnérables » : des obstacles à l’éducation inclusive?
Corina Borri-Anadon (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières)
Résumé
15 h 20
Bricoleuse de sens : former un patchwork social d’images fortes qui sert à conscientiser à l’importance de créer un monde plus juste
Angela Aucoin (Université de Moncton)
Résumé
16 h 00
Plénière
16 h 30
Mot de clôture