Aller au contenu principal

Le vendredi 7 mai 2021

L’intervention par l’art occupe une place de plus en plus importante dans différents milieux de la société québécoise. Pourtant, malgré sa popularité grandissante et ses bienfaits reconnus scientifiquement, elle demeure une pratique relativement isolée et peu connue par rapport aux types d’interventions plus traditionnels. Or, en raison de sa flexibilité et de son accessibilité, l’intervention par l’art a l’avantage de s’adresser à une clientèle variée et de s’adapter à la réalité de divers milieux. Elle permet ainsi d’atteindre des populations qui peuvent se trouver ou se sentir exclues des canaux d’intervention plus traditionnels.

Toutefois, les pratiques d’intervention qui font appel à des modalités artistiques se situent souvent en marge d’une pratique clinique conventionnelle, à moins qu’elles ne relèvent de professions dont l’expression artistique sous toutes ses formes est l’outil privilégié et officiellement annoncé. Au Québec, il est alors question d’art-thérapie (arts visuels), de musicothérapie, de dramathérapie et, plus récemment, de thérapie par la danse et le mouvement. Dans ces cas précis, la pratique clinique s’appuie sur un rationnel théorique, des données issues de la recherche et une longue tradition de pratiques s’inspirant à la fois du milieu artistique et de celui de l’intervention. Néanmoins, il importe de rappeler que ces disciplines sont en émergence et luttent pour leur reconnaissance.

Dans tous les cas, les connaissances sur les effets de l’intervention par l’art, la compréhension des différentes conditions permettant le déploiement optimal de ces initiatives et les limites de ces approches sont encore à parfaire. D’autres questions méritent aussi que l’on s’y attarde : qu’advient-il lorsque ces initiatives sortent du milieu clinique plus conventionnel pour se déployer dans des milieux alternatifs qui vont à la rencontre de personnes qui ne sont pas servies autrement? Comment adapter une pratique d’abord clinique à un cadre non clinique? Comment se définissent ces pratiques lorsqu’elles ne sont pas menées par des thérapeutes par les arts? Quels objectifs poursuivent-elles?

Comme pour toute discipline en émergence, les initiatives issues du terrain et élaborées de manière plus ou moins intuitive par des intervenants qui, peut-on le présumer, ont d’abord un intérêt personnel pour les arts, ne trouvent pas toujours écho auprès des chercheurs. L’inverse est aussi vrai : les chercheurs qui s’intéressent aux retombées de l’expression artistique sur les populations plus vulnérables doivent faire preuve de créativité pour faire reconnaître la pertinence de leurs sujets de recherche et, parfois même, pour obtenir la collaboration des milieux de pratique. Il est grand temps que ces deux univers se rencontrent, que les idées s’exposent au grand jour et soient mises en lumière à travers le spectre d’une multitude de points de vue : intervenants psychosociaux, thérapeutes par les arts et chercheurs.

Lire la suite »
Ajouter à mon horaire

Colloque

Section 600 - Colloques multisectoriels

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 30 à 08 h 50
Communication orale
Communications orales
Accueil des personnes participantes
Présidence/Animation : Caroline Beauregard (UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue)
Discutant : Nancy Couture (UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
08 h 40
Mot de bienvenue
08 h 50 à 10 h 40
Communication orale
Communications orales
Bloc A – L’intervention par l’art et l’éthique
Présidence/Animation : Alexandre Bédard (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Discutant : Camille D'anjou (UdeM - Université de Montréal), Ingrid Verduyckt (UdeM - Université de Montréal)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
08 h 50
Intervenir par l’art et avec art : réflexion sur le pouvoir de l’intervention art-thérapeutique
Josée Leclerc (Université Concordia)
Résumé
09 h 10
Exposition, publication et vente des œuvres issues d’un processus art-thérapeutique : Entre les risques et les bénéfices, des enjeux éthiques pour le client
Lise Pelletier (UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue)
Résumé
09 h 30
Tensions dialogiques : L’élaboration interdisciplinaire d’un projet d’intervention par le théâtre auprès d’enfants qui bégaient
Maud Gendron-Langevin (UQAM - Université du Québec à Montréal), Ingrid Verduyckt (UdeM - Université de Montréal), Camille D'anjou (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
09 h 50
Période de questions
10 h 10
Pause
10 h 40 à 12 h 00
Communication orale
Communications orales
Bloc B – L’art pour reprendre du pouvoir
Présidence/Animation : Patricia-Anne Blanchet (UdeS - Université de Sherbrooke)
Discutant : Alexandre Bédard (UQAM - Université du Québec à Montréal), Caroline Coulombe (UQAM - Université du Québec à Montréal), Marie-Pierre Leroux (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
10 h 40
L'intervention artistique en contexte humanitaire
Karine Rajoelisolo Debergue (UQAM - Université du Québec à Montréal), Alexandre Bédard (UQAM - Université du Québec à Montréal), Caroline Coulombe (UQAM - Université du Québec à Montréal), Marie-Pierre Leroux (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
11 h 00
La reconsolidation des mémoires émotionnelles par l'art-thérapie
Sophie Boudrias (UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue)
Résumé
11 h 20
Découvrir le trauma vicariant et la réponse par l’art: Analyse thématique de l’expérience de sept participants à un atelier au sujet du trauma vicariant et de la réponse par l’art
Catherine Emmanuelle Drapeau (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
11 h 40
Période de questions

Dîner

12 h 00 à 13 h 30
Diner
Dîner
Dîner libre
Batiment : En ligne
Local : En ligne

Après-midi

13 h 30 à 15 h 20
Communication orale
Communications orales
Bloc C – L’art pour prendre soin et comprendre
Présidence/Animation : Catherine Emmanuelle Drapeau (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Discutant : Caroline Beauregard (UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue), Nancy Couture (UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue), Julie Paquin (UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
13 h 30
L’apport de la création artistique et les impacts de l’art-thérapie dans le soutien aux personnes atteintes de fibromyalgie
Emmanuelle Dupuis (UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue), Julie Paquin (Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue), Nancy Couture (UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue)
Résumé
13 h 50
Les ateliers d’expression créatrice par les arts; compléter les observations sur le groupe au moyen d’un outil d’intervention prometteur
Marie-Eve Caron (UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue), Caroline Beauregard (UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue)
Résumé
14 h 10
« Art Connecting » : des ateliers d’art pour les enfants des centres d’hébergement temporaires pour demandeurs d’asile à la Ruche d’art de l’Université McGill
Prudence Caldairou-Bessette (Université McGill), Claudia Mitchell (Université McGill)
Résumé
14 h 30
Période de questions
14 h 50
Pause
15 h 20 à 16 h 40
Communication orale
Communications orales
Bloc D – L’art pour se faire voir et entendre
Présidence/Animation : Prudence Caldairou-Bessette (Université McGill)
Discutant : Sarah-Maria Leblanc (UQAR - Université du Québec à Rimouski)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
15 h 20
Une chanson pour Elles : application de la démarche de création d'un collectif écoféministe auprès d’un groupe de femmes marginalisées
Patricia-Anne Blanchet (UdeS - Université de Sherbrooke), Sarah-Maria Leblanc (UQAR - Université du Québec à Rimouski)
Résumé
15 h 40
À l’affiche ! Des mots, des émotions et des lettres Histoire d’un processus de création artistique dans une bibliothèque pour les adultes en apprentissage du français
Catherine Gagné (UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue)
Résumé
16 h 00
Le mépris, la révolte et la construction des identités collectives en Haïti à travers le hip-hop
Sandy Larose (Université Laval)
Résumé
16 h 20
Période de questions
16 h 40 à 17 h 00
Communication orale
Communications orales
Clôture
Présidence/Animation : Nancy Couture (UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue)
Discutant : Caroline Beauregard (UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
16 h 40
Mot de clôture