Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

Le mardi 4 mai 2021

L’encadrement à la recherche se définit par son omniprésence dans les établissements universitaires. Dans les faits, cette activité professorale se révèle déterminante pour la persévérance, la diplomation aux cycles supérieurs et l’insertion professionnelle, que ce soit dans le monde universitaire ou en dehors de celui-ci. Pourtant, en contexte francophone nord-américain, la définition même de l’encadrement comporte son lot d’ambiguïtés et de complexités. Récemment, Haag (2017) relevait un problème majeur en soulignant l’« absence de consensus sur ce qui relève ou ne relève pas de la direction de recherche [qui] se traduit par un large éventail de pratiques qui varient au gré des représentations » (p. 20). Autrement dit, quelles sont les frontières de cette activité? Comment direction et doctorant comprennent-ils leurs rôles respectifs?

Au Québec, comme à l’international, au-delà de la définition même de l’encadrement qui est complexe, sa structure est en mouvance. Il nous paraît important de se pencher sur cette question.

Les enjeux de l’encadrement à la recherche aux cycles supérieurs sont nombreux. Une préoccupation se fait sentir autour du recrutement, de la communication, de la rédaction scientifique et de l’insertion professionnelle. Pourtant, force est de constater que la formation à l’encadrement chez la plupart des directeurs se résume à la manière de « see one, do one », en se basant notamment sur l’expérience personnelle (plus ou moins positive) à titre de doctorants. Alors que l’encadrement à la recherche se réalise derrière des portes closes, dans un espace privé et personnalisé, il nous importe d’en faire un sujet de discussion afin de valoriser la pédagogie dans cet espace de formation. Par ailleurs, tous les établissements souhaitent attirer les meilleurs étudiants, mais comment s’assurer qu’ils trouveront la direction qui convient. Quelles sont les responsabilités de l’ensemble des acteurs concernés? Avec quelles retombées?

Lire la suite »
Ajouter à mon horaire

Colloque

Section 500 - Éducation

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 30 à 10 h 45
Communication orale
Communications orales
Modélisation de l’encadrement à la recherche
Présidence/Animation : Constance Denis (UdeS - Université de Sherbrooke)
Discutant-e- : Christelle Lison (UdeS - Université de Sherbrooke)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
08 h 45
Accueil des participants
09 h 00
Améliorer l’encadrement aux cycles supérieurs : circonscrire les contraintes et proposer des leviers
Christian Bégin (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
09 h 30
Le co-encadrement de thèses en contexte européen : aperçu des principaux enjeux
Isabelle Skakni (Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO))
Résumé
10 h 00
L’accompagnement d’étudiants aux cycles supérieurs : Représentations et développement des compétences de nouveaux professeurs d’université
Lucie Le Callonnec (Université d’Ottawa/Université Paul-Valéry Montpellier 3), Claire Duchesne (Université d’Ottawa), Nathalie Gagnon (Université du Québec à Rimouski)
Résumé
10 h 30
Pause
11 h 00 à 12 h 00
Communication orale
Communications orales
Persévérance scolaire, direction et motivation en encadrement aux cycles supérieurs
Discutant-e- : Constance Denis (UdeS - Université de Sherbrooke), Jean-Pierre Deslauriers (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
10 h 45
Encadrement et persévérance aux études : une alliance à questionner ?
Constance Denis (UdeS - Université de Sherbrooke), Christelle Lison (UdeS - Université de Sherbrooke), Nicole Christensen-Johnson (Yggdrasil Living Wholeness I/S)
Résumé
11 h 15
Un bon directeur de thèse : peut-être pas si rare
Jean-Pierre Deslauriers (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Résumé
11 h 45
Pause
12 h 00 à 12 h 30
Panel
Panel / Atelier
Échanges et réflexion – Et si on rêvait l’encadrement?
Discutant-e- : Christian Bégin (UQAM - Université du Québec à Montréal), Constance Denis (UdeS - Université de Sherbrooke), Jean-Pierre Deslauriers (UQO - Université du Québec en Outaouais), Pierre Noreau (UdeM - Université de Montréal), Isabelle Skakni (Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO))
Participant-e-s : Christian Bégin (UQAM - Université du Québec à Montréal), Constance Denis (UdeS - Université de Sherbrooke), Jean-Pierre Deslauriers (UQO - Université du Québec en Outaouais), Pierre Noreau (UdeM - Université de Montréal), Isabelle Skakni (Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO))
Batiment : En ligne
Local : En ligne
12 h 00
Discussion
12 h 30
Mot de clôture