Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

Le mercredi 5 mai 2021

Plusieurs programmes de formation à l’enseignement proposent des dispositifs basés sur l’alternance (Gremion et Maubant, 2017) qui prévoient des temps d’apprentissage successifs entre une institution et un milieu professionnel afin que les étudiants puissent mettre à profit les différents éléments et expériences liés à la conception et au pilotage d’activités d’enseignement. Cette alternance accorde une place particulière à la formation sur le terrain (Maubant, 2007). Au Québec, par exemple, l’étudiant réalise plus de 700 heures de stage durant la formation initiale (MELS, 2008). Pourtant, la « formation est rejetée pour cause de décalage avec le réel des situations professionnelles » (Kaddouri, 2008, p. 67). De façon générale, les étudiants accordent beaucoup de crédit aux stages au détriment de leurs cours, perçus comme trop théoriques et peu significatifs (Sjølie, 2014). Hennissen, Beckers et Moerkerke (2017) notent d’ailleurs que l’articulation entre les cours et les stages constitue un défi pour de nombreux étudiants, et certains auteurs estiment que des liens entre ces deux pans de la formation sont indispensables pour qu’une rationalité pratique se développe chez les futurs enseignants (Buysse et Vanhulle, 2010). Pour y parvenir, un regard sur le développement des compétences professionnelles dans la formation est indispensable. Y a-t-il des compétences professionnelles « réservées » à la formation pratique et d’autres liées à la formation théorique? En ce sens, la compétence relative au pilotage des activités d’enseignement est surtout observée et évaluée au cours des stages, mais qu’en est-il de sa préparation dans les cours à l’université?

Lire la suite »
Ajouter à mon horaire

Colloque

Section 500 - Éducation

Responsables

  • Geneviève Carpentier
    UdeM - Université de Montréal
  • Isabelle Vivegnis
    UdeM - Université de Montréal
Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 30 à 12 h 00
Communication orale
Communications orales
L’acte d’enseigner : quelle évaluation en formation initiale?
Présidence/Animation : Geneviève Carpentier (UdeM - Université de Montréal)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
08 h 30
Faire évoluer les enseignements pour optimiser l’alternance intégrative
Jean-Steve Meia (Haute Ecole Pedagogique BEJUNE ), Alexia Stumpf (HEP-BEJUNE, Suisse), Paul-André Garessus (Haute Ecole Pédagogique -BEJUNE)
Résumé
09 h 05
Enseigner c’est d’abord préparer. Focus sur un dispositif qui accompagne le développement de la compétence à planifier.
Agnès Deprit (UCLouvain), Virginie März (UCLouvain - Université catholique de Louvain), Catherine Van Nieuwenhoven (UCL - Université catholique de Louvain)
Résumé
09 h 40
Ramener du réel dans la formation, à travers la conception d'une plateforme vidéo orientée activité, pour préparer les étudiants au regard de l’acte d’enseigner.
Marc Blondeau (UCLouvain), François Lambert (Haute école Galilée), Catherine Van Nieuwenhoven (UCL - Université catholique de Louvain)
Résumé
10 h 15
Pause
10 h 25
Un dispositif de microenseignement pour développer la compétence à piloter en formation initiale à l'enseignement
Geneviève Carpentier (UdeM - Université de Montréal), Myriam Girouard-Gagné (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
11 h 00
Relever le défi de former à la communication pédagogique en éducation physique et à la santé
Jean-François Desbiens (UdeS - Université de Sherbrooke), François Vandercleyen (UdeS - Université de Sherbrooke)
Résumé
11 h 35
Pause
11 h 45 à 13 h 00
Panel
Panel / Atelier
Synthèse et table ronde
Participant-e-s : Chantal Déry (UQO - Université du Québec en Outaouais), Isabelle Montésinos-Gelet (UdeM - Université de Montréal), Liliane Portelance (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières), Catherine Van Nieuwenhoven (UCL - Université catholique de Louvain)
Batiment : En ligne
Local : En ligne