Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

Du mardi 4 au mercredi 5 mai 2021

La pandémie n’a pas provoqué seulement l’interruption de la vie sociale dans ses manifestations usuelles, ni seulement une concentration familiale, avec la réclusion et le confinement. La pandémie fonctionne comme un « révélateur » de la situation réelle de nos sociétés, du plan politique plus large à celui des convictions privées, comme les croyances religieuses. Les rites sont au cœur de processus à un double titre : en tant que pratiques sociales, les rites ont été interrompus, voire mis en pause; mais en tant que pratiques symboliques, leur fragilité et leur force, leur infirmité et leur utilité ont été mises au clair, notamment sur trois plans : celui de la relation entre le pur et l’impur qui caractérisait les sacrifices; celui du degré de définition et de délimitation des rites en tant que pratiques sociales et symboliques, c’est-à-dire, dans la terminologie de Victor Turner, l’aspect de la « liminalité »; et celui de l’horizon utopique et du sens du temps, comprimé dans une sorte de corrélation avec le confinement spatial. La pandémie a ainsi bouleversé des aspects rituels largement oubliés dans le contexte de la modernité et de la postmodernité. Cette situation oblige, par conséquent, à revenir sur ces dimensions d’un point de vue critique; un point de vue ethnologique, herméneutique (historique, socioreligieux) et symbolique.

Lire la suite »
Ajouter à mon horaire

Colloque

Section 300 - Lettres, arts et sciences humaines

Responsables

  • Ângelo Cardita
    Université Laval
  • Pascal Lardellier
    Université de Bourgogne
Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 00 à 11 h 30
Communication orale
Communications orales
Penser la ritualité à l’épreuve de la pandémie
Présidence/Animation : Pascal Lardellier (Université de Bourgogne)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
08 h 00
Mot de bienvenue
08 h 30
Rites de Radhasoami dans les temps de COVID-19
Diana Dimitrova (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
09 h 00
Corps réels, corps virtuels, corps chamaniques : du virtuel au rituel
Laurie Barat (Université Toulouse UT2J)
Résumé
09 h 30
Du rite comme masque
Ângelo Cardita (Université Laval)
Résumé
10 h 00
La Covid-19 et les pratiques rituelles musulmanes au Cameroun
Hassan Mohamadou (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
10 h 30
Les autopsies rituelles bamiléké à l’épreuve de la Covid-19 : analyse anthropologique
Célestin Wagoum (Université de Yaoundé I)
Résumé
11 h 00
Discussion
Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 00 à 11 h 30
Communication orale
Communications orales
La pandémie à la lumière des Ritual Studies
Présidence/Animation : Ângelo Cardita (Université Laval)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
08 h 00
Accueil des participants
08 h 30
Le masque et le verbe : la communication politique numérique d’Emmanuel Macron au risque de la pandémie de la Covid-19
Alexandre Eyries (Université de Bourgogne Franche-Comté)
Résumé
09 h 00
Le vote au temps du virus : les élections politiques françaises au gré de la tempête épidémique
Isabelle Mathieu (Université de Bourgogne)
Résumé
09 h 30
Gestes barrière et port du masque à l’école primaire : interférences communicationnelles, altérations des rites et des rituels, atteintes plurielles à la sacralité de l’école
Virginie Dargère (Université Jean Monnet), Christophe Dargère (Centre Max Weber)
Résumé
10 h 00
La soutenance de thèse, une « denrée symbolique » numérisable ? « Zoom » sur la désincarnation d’un rite académique majeur
Pascal Lardellier (Université de Bourgogne)
Résumé
10 h 30
Mis en marge, pour deux mois ou pour toujours : extériorisations de différents reclus forcés
Stéphane Amato (Université De Toulon), Éric Boutin (Université de Toulon)
Résumé
11 h 00
Rites sociaux et formes musicales en quête des « structures profondes » : concerto pour virus solo et orchestre rituel
Yves Enrègle (Groupe IGS (Institut de Gestion Sociale, Paris))
Résumé
11 h 30
Discussion
12 h 00
Mot de clôture