Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

Le mercredi 5 mai 2021

Depuis une dizaine d’années, le domaine de l’intelligence artificielle (IA), considéré auparavant comme un domaine de recherche scientifique abstrait, prend des formes beaucoup plus concrètes auprès des industries, mais aussi des individus.

Les applications potentielles de l’IA sont immenses. Des exemples peuvent déjà être vus au sein de nos systèmes bancaires, nos systèmes de santé, nos véhicules autonomes, le marketing numérique, etc. Cependant, ces exemples demeurent sporadiques et ne reflètent pas la révolution culturelle tant acclamée. La réalité est que la maîtrise des techniques de l’IA reste limitée à un nombre de chercheurs spécialisés, ce qui se traduit par des investissements considérables — souvent plusieurs millions — de la part des institutions (bancaires, médicales, industrielles) pour intégrer l’intelligence artificielle dans leurs systèmes. De plus, l’ampleur des capacités de la technologie est elle aussi mal connue de ceux qui pourront en bénéficier le plus.

La présence importante de l’IA dans les médias et réseaux sociaux a donné une fausse apparence de démocratisation de la technologie, de laquelle nous sommes encore loin. Selon un sondage mené et publié en 2018 par Forbes Insights auprès de 305 dirigeants d’entreprise dans 10 pays, le Canada se classe au dernier rang en ce qui concerne le déploiement de technologies d’IA faible comme l’apprentissage profond et l’apprentissage automatique.

En effet, les entreprises canadiennes font face à de nombreux défis, autres que l’utilisation des technologies connexes de l’IA, tels que la formation de personnel compétent pour l’exploitation des données qui devront elles-mêmes être centralisées et structurées dans des infrastructures informatiques à mettre en place.

Avec seulement 68 % des entreprises canadiennes ayant adopté une ou plusieurs technologies d’IA, cela est révélateur d’un domaine mal connu du grand public et où règne la confusion entre les fantasmes de science-fiction et la réalité scientifique.

Lire la suite »

Remerciements

Nous adressons nos remerciements au personnel du Cégep de St-Hyacinthe et du Groupe CTT qui ont soutenu l'organisation et le bon déroulement de cet évènement. Merci aux organisateurs de l'ACFAS qui ont mis à notre disposition tous les éléments logistiques pour favoriser la réussite de ce colloque. Enfin, nous tenons à remercier nos conférenciers qui ont répondu présent à notre invitation.

Ajouter à mon horaire

Colloque

Section 200 - Sciences naturelles, mathématiques et génie

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 00 à 09 h 15
Communication orale
Communications orales
Mot de bienvenue
Présidence/Animation : Hugo St-Louis (Cégep de St-Hyacinthe)
Discutant : Hugo St-Louis (Cégep de St-Hyacinthe)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
09 h 15 à 10 h 15
Communication orale
Communications orales
Problématiques rencontrées et solutions identifiées lors de l’implantation de technologies d’intelligence artificielle
Présidence/Animation : Sabin Boily (Cégep de St-Hyacinthe)
Discutant : Alain Lavoie (Irosoft/LexRock AI), Sehl Mellouli (Université Laval)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
09 h 15
Quoi faire pour rater son projet en intelligence artificielle
Alain Lavoie (Irosoft/LexRock AI)
Résumé
09 h 45
Comment se préparer à l'intelligence artificielle?
Sehl Mellouli (Université Laval)
Résumé
10 h 35 à 12 h 05
Communication orale
Communications orales
Implantation d’intelligence artificielle appliquée à l’environnement
Présidence/Animation : Hugo St-Louis (Cégep de St-Hyacinthe)
Discutant : David Beaulieu (Cégep André-Laurendeau), André-Philippe Drapeau Picard (Insectarium de Montréal), David Pelletier (Cégep de Rimouski)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
10 h 35
Oiseaux marins, caméras miniatures et intelligence artificielle : de nouvelles perspectives pour la biologie marine
David Pelletier (Cégep de Rimouski), Olivier Leclerc (Centre de développement et de recherche en intelligence numérique (CDRIN) et Cégep de Matane), Margaret Kraenzel (Centre de développement et de recherche en intelligence numérique (CDRIN) et Cégep de Matane), Pauline Martigny (Université du Québec à Rimouski), Kyle Elliott (Université McGill), Magella Guillemette (Université du Québec à Rimouski)
Résumé
11 h 05
La reconnaissance d’images pour démocratiser l’entomologie et augmenter l’entomophilie
André-Philippe Drapeau Picard (Insectarium de Montréal), Léonard Boussioux (Massachussetts Institute of Technology), Maxim Larrivée (Insectarium de Montréal), Michel Saint-Germain (Insectarium de Montréal), Sasha Luccioni (Mila), Charles Kantor (Centrale-Supélec)
Résumé
11 h 35
Sensibilisation non intrusive à la distanciation sociale par l’intelligence artificielle
David Beaulieu (Cégep André-Laurendeau), Christian Thériault (Cégep André Laurendeau et professeur associé à l’UQAM), David Giasson (Cégep André Laurendeau)
Résumé

Dîner

12 h 05 à 13 h 00
Diner
Dîner
Dîner
Batiment : En ligne
Local : En ligne

Après-midi

13 h 00 à 15 h 00
Communication orale
Communications orales
Défis éthiques et sociaux en liens avec l’implantation des technologies d’intelligence artificielle
Présidence/Animation : Justine Decaens (Groupe CTT - Cégep de Saint-Hyacinthe )
Discutant : Sébastien Gambs (UQAM - Université du Québec à Montréal), Martin Gibert (UdeM - Université de Montréal), Katia Lienafa (Cégep de Matane), Dominic Martin (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
13 h 00
Qu'est-ce que l'éthique des algorithmes?
Martin Gibert (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
13 h 30
Agents moraux artificiels (AMA) et l’approche de Stuart Russell
Dominic Martin (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
14 h 00
Mettre les individus au cœur du projet d’intelligence artificielle
Katia Lienafa (Cégep de Matane), Deepti Joshi (Centre de développement et de recherche en intelligence numérique (CDRIN) )
Résumé
14 h 30
Respect de la vie privée et problématiques éthiques à l’ère des données massives
Sébastien Gambs (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
13 h 30 à 16 h 00
Communication orale
Communications orales
Voiture intelligente : de capteur à l’apprentissage profond
Présidence/Animation : Hugo St-Louis (Cégep de St-Hyacinthe)
Discutant : Pier-Marc Comtois-Rivet (Institut du vehicule innovant.), Justine Decaens (Groupe CTT - Cégep de Saint-Hyacinthe )
Batiment : En ligne
Local : En ligne
15 h 15
Utilisation de capteurs biométriques pour la collecte de données
Justine Decaens (Groupe CTT - Cégep de Saint-Hyacinthe )
Résumé
15 h 45
L’intelligence artificielle s’invite à bord
Pier-Marc Comtois-Rivet (Institut du vehicule innovant.)
Résumé
16 h 00 à 16 h 45
Panel
Panel / Atelier
Discussions et questions ouvertes sur l’IA
Présidence/Animation : Hugo St-Louis (Cégep de St-Hyacinthe)
Discutant : David Beaulieu (Cégep André-Laurendeau), Deepti Joshi (Centre de recherche et development en intelligence numerique), Alain Lavoie (Irosoft/LexRock AI), Katia Lienafa (Cégep de Matane)
Batiment : En ligne
Local : En ligne