Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

Le lundi 3 mai 2021

L’industrie laitière représente un secteur économique de très haute importance pour le Québec. Considérant les attentes du consommateur, les exigences du marché et les normes de qualité en constante évolution, il est primordial d’investir dans la recherche et l’innovation afin que l’industrie puisse produire, de façon durable, un lait de très haute qualité.

Problématique

Le lait est une denrée alimentaire prisée parce qu’il contient des nutriments essentiels. Toutefois, la qualité et l’innocuité microbiologique du lait peuvent être compromises de la production du lait jusqu’à son utilisation. On estime que 14 % des produits laitiers sont altérés et perdus à cause de la présence de microorganismes opportunistes retrouvés dans l’environnement de la vache laitière (terre, fourrages et ensilage) et par conséquent dans le lait et les produits laitiers. Le coût annuel de ces pertes est considérable.

De plus, l’utilisation des antibiotiques et le développement d’antibiorésistance sont des enjeux majeurs pour l’industrie agroalimentaire, et ce, mondialement et surtout avec le concept du « One Health », dans lequel il est maintenant convenu que tous les milieux sont interreliés (médecine vétérinaire, médecine humaine, production animale et environnement). Le développement d’approches alternatives aux antibiotiques pour la prévention et le contrôle des bactéries du lait est donc essentiel.

Dans ce colloque, des conférenciers de renommée internationale décrivent l’état des lieux quant à la résistance aux antimicrobiens en production laitière, présentent les connaissances actuelles sur les approches alternatives novatrices de prévention et de contrôle et, finalement, font part de leur vision sur le potentiel d’application des technologies de pointe.

Des applications novatrices sont envisageables pour le contrôle des agents infectieux et des sources de contamination. Une vaccination efficace et l’utilisation de phages comme méthodes alternatives de contrôle des agents pathogènes sont maintenant accessibles pour réduire l’utilisation d’antibiotiques à la ferme. À plus long terme, ces travaux auront donc une influence en santé publique.

Pertinence

Le contenu du colloque s’intéresse au continuum entre la ferme et l’usine, sujet rarement abordé, pour mieux saisir l’importance d’une recherche transdisciplinaire dans le domaine laitier. Le colloque permettra à l’auditoire de se familiariser avec les approches technologiques novatrices pour le contrôle des agents microbiens indésirables. Nous avons choisi des exemples qui démontrent clairement comment l’utilisation de nouvelles technologies de pointe disponibles dans les centres de recherche du Québec permet le développement de stratégies et de solutions ayant des retombées tant sur la santé et le bien-être de l’animal que sur la qualité du produit (lait) et la santé publique.

Lire la suite »

Remerciements

Nous remercions le FRQ-NT supportant le regroupement stratégique Op+lait (2017-2024) permettant la recherche pour un lait de qualité optimale, ainsi que le soutien financier des Producteurs de lait du Québec. Les établissements d'enseignement supérieurs partenaires (U de Montréal, U Laval, U de Sherbrooke et U McGill) appuient le regroupement Op+lait en apportant leur soutien aux étudiants.

Ajouter à mon horaire

Colloque

Section 200 - Sciences naturelles, mathématiques et génie

Responsables

  • Francois Malouin
    UdeS - Université de Sherbrooke
  • Mario Jacques
    UdeM - Université de Montréal
  • Josée Labrie
    UdeM - Université de Montréal
  • Ibtissem Doghri
    UdeM - Université de Montréal
Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 30 à 08 h 45
Communication orale
Communications orales
La recherche sur la qualité du lait au Québec : Op+lait s’assure du continuum de la ferme à l’usine laitière
Présidence/Animation : Francois Malouin (UdeS - Université de Sherbrooke)
Discutant : Francois Malouin (UdeS - Université de Sherbrooke)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
08 h 30
La recherche sur la qualité du lait au Québec, Op+lait s’assure du continuum de la ferme à l'usine laitière
Francois Malouin (UdeS - Université de Sherbrooke), M. Jacques (Université de Montréal), S. Dufour (Université de Montréal), P. Lacasse (Agriculture et Agroalimentaire Canada), D. Roy (Université Laval), E. Vasseur (Université McGill)
Résumé
08 h 45 à 09 h 10
Communication orale
Communications orales
Approche québécoise et canadienne pour la lutte contre la résistance aux antibiotiques
Présidence/Animation : Francois Malouin (UdeS - Université de Sherbrooke)
Discutant : Marie Archambault (UdeM - Université de Montréal)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
08 h 45
Approche québécoise et canadienne pour la lutte à la résistance aux antibiotiques
Marie Archambault (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
09 h 10 à 09 h 35
Communication orale
Communications orales
Les bactériocines de bactéries lactiques : une nouvelle génération d’antimicrobiens naturels à fort potentiel pour le secteur laitier
Présidence/Animation : Francois Malouin (UdeS - Université de Sherbrooke)
Discutant : Ismaïl Fliss (Université Laval)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
09 h 10
Les bactériocines de bactéries lactiques : Une nouvelle génération d’antimicrobiens naturels à fort potentiel pour le secteur laitier
Ismaïl Fliss (Université Laval), Samantha Bennett (Université de Sherbrooke), Hebatoallah Hassan (Université Laval), Laila Ben Said (Université Laval), Pierre Lacasse (Agriculture et Agroalimentaire Canada)
Résumé
09 h 35 à 10 h 00
Communication orale
Communications orales
Étudier les biofilms bactériens afin de mieux les contrôler
Présidence/Animation : Francois Malouin (UdeS - Université de Sherbrooke)
Discutant : Mario Jacques (UdeM - Université de Montréal)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
09 h 35
Étudier les biofilms bactériens afin de mieux les contrôler
Mario Jacques (UdeM - Université de Montréal), Coralie Goetz (Université Laval), Ibtissem Doghri (Université de Montréal)
Résumé
10 h 10 à 10 h 35
Communication orale
Communications orales
Espoirs et limites en lien avec l’utilisation de bactériophages contre la mammite à Staphylococcus aureus chez les bovins
Présidence/Animation : Francois Malouin (UdeS - Université de Sherbrooke)
Discutant : Jean-Pierre Roy (Cégep de Sherbrooke)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
10 h 10
Espoirs et limites liés à l’utilisation de bactériophages contre la mammite à Staphylococcus aureus chez les bovins
Jean-Pierre Roy (Cégep de Sherbrooke), C. Parent-Morissette (Cégep de Sherbrooke), L. El-Haddad (Université Laval), D. Tremblay (Université Laval), S. Moineau (Université Laval), C. Thibault (Agriculture et Agroalimentaire Canada), P. Lacasse (Agriculture et Agroalimentaire Canada), E. Brouillette (Université de Sherbrooke), F. Malouin (Université de Sherbrooke)
Résumé
10 h 35 à 11 h 00
Communication orale
Communications orales
Immunité de la glande mammaire et prévention des infections
Présidence/Animation : Francois Malouin (UdeS - Université de Sherbrooke)
Discutant : Céline Ster (centre de recherche et développement de Sherbrooke-Agriculture et Agroalimentaire Canada)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
10 h 35
Immunité de la glande mammaire et prévention des infections
Céline Ster (centre de recherche et développement de Sherbrooke-Agriculture et Agroalimentaire Canada)
Résumé
11 h 00 à 12 h 00
Communication orale
Communications orales
Utilisation des phages pour le contrôle de bactéries indésirables
Présidence/Animation : Francois Malouin (UdeS - Université de Sherbrooke)
Discutant : Sylvain Moineau (Université Laval)
Batiment : En ligne
Local : En ligne
11 h 00
Utilisation des phages pour le contrôle de bactéries indésirables
Sylvain Moineau (Université Laval)
Résumé