Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

Du mardi 28 au jeudi 30 mai 2019

On ne pense pas à l’Afrique sans imaginer ses rites, symboles, danses, marquages corporels, sacrifices, récits, rythmes, musiques et chants. Cette altérité exotique est le lieu de production d’un imaginaire présent déjà chez les premiers voyageurs au XVIe siècle.

L’Afrique apparaît sur les cartes mondiales sous la domination européenne, depuis le XVe siècle. Dans ce contexte, les esclaves noirs expatriés en Amérique du Sud réinventent la terre de leurs ancêtres et, avec elle, les croyances et les rites.

Au XIXe siècle, les missionnaires européens, convaincus de la « pureté » surnaturelle des traditions chrétiennes, y ont vu les rites d’une religion « naturelle », considérée tantôt comme « primitive » ou « naïve », tantôt comme « pervertie » et « maléfique ». De leur côté, les anthropologues ont vu dans l’exubérance rituelle africaine une occasion d’entrer en contact avec les origines perdues du symbolisme et d’étudier des sociétés prémodernes. À l’opposé des missionnaires, les anthropologues voulaient retrouver une société plus innocente et éloignée de tout ajout culturel. Si ces deux entreprises semblent par moment s’éloigner dans leurs objectifs, elles ont en commun de renvoyer vers la problématique de l’Afrique rituelle.

Au XXe siècle, dans la ligne des mouvements de décolonisation, protestants et catholiques entament l’« africanisation » de leurs liturgies. Sur le plan politique, le nativisme culturel ou la proclamation de l’authenticité des us, coutumes et rituels locaux d’un pays a souvent servi de terrain pour légitimer l’autorité et le pouvoir locaux.

De nos jours, l’attrait des primitivismes pousse bon nombre de touristes mystiques vers l’Afrique en quête d’expériences rituelles. De même, les diasporas africaines se font porteuses de processus de mondialisation des rites religieux, relayés notamment par le pentecôtisme, montrant que la déterritorialisation (Deleuze) des ensembles culturels s’opère à travers les individus et non les civilisations (Bastide).

Lire la suite »
Ajouter à mon horaire

Colloque

Section 600 - Colloques multisectoriels

Responsables

Afficher tous les résumés

Après-midi

13 h 30 à 17 h 00
Communication orale
Communications orales
Session 1 : Entrée en matière
Présidence/Animation : Ângelo Cardita (Université Laval)
Batiment : UQO A.-Taché
Local : F2036
13 h 30
Le culte de « Nyabingi » dans la région des Grands Lacs africains : entre subversions politiques, métamorphoses d’un culte féminin et ouverture au christianisme
Thomas Tembo (Université catholique de Louvain-la-Neuve)
Résumé
14 h 00
La vision du rite africain de la part du droit colonial et de l’administration coloniale
Amar Laidani (Université Laval)
Résumé
14 h 30
Le rituel et l’expression des émotions : une relecture des écrits de V. Turner à travers les rites de pleurs traditionnels des Xikrin Mẽbengokre
Jean-Bruno Chartrand (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
15 h 00
Pause
15 h 30
Le cercle rituel du lewoz et sa dimension musicale
Ruth Labeth (École de Théologie Évangélique du Québec (ETEQ))
Résumé
16 h 00
De la disparition du rituel du chant collectif berbère en Algérie
Lyla Riche-Mokrani (Université M'hamed BOUGARA, Boumerdès, Algérie)
Résumé
16 h 30
Rites et rapports de genre en Kabylie
Houria Abdennebi-Oularbi (Tizi ouzou, Algérie.)
Résumé
Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 30 à 11 h 45
Communication orale
Communications orales
Session 2 : Les rites de mort entre tradition et modernité
Présidence/Animation : Erick Cakpo (Université de Lorraine-France)
Batiment : UQO A.-Taché
Local : F2036
08 h 30
Rites africains : de l’évanescence à l'inculturation, quelle approche de résilience ?
Germain Oually (Université Norbert ZONGO/Burkina Faso)
Résumé
09 h 00
L’Afrique, le rite, la vie et la mort : l’anthropologie de Louis-Vincent Thomas
Ângelo Cardita (Université Laval)
Résumé
09 h 30
Rites funéraires en Afrique : étude de cas chez les Bogo-Ahlon du Sud-Ouest du Togo
Kwami Etse (Université Senghor d'Alexandrie-Egypte)
Résumé
10 h 00
Pause
10 h 30
Les rites de séparation en pays gbaya
Jeannette Sylvie Pilo Atta (Univers de Maroua )
Résumé
11 h 00
Les rites funéraires des peuples daba : entre tradition et modernité
Hassana Pn (Université de Ngaoundere), Appolinaire Mbirvi Taplalaye (Université de Ngaoundere)
Résumé
11 h 30
Discussion

Après-midi

13 h 30 à 15 h 00
Communication orale
Communications orales
Session 3 : L’Afrique du dehors : les rites afrobrésiliens
Présidence/Animation : Ruth Labeth (École de Théologie Évangélique du Québec (ETEQ))
Batiment : UQO A.-Taché
Local : F2036
13 h 30
La problématique du symbolisme du sacré féminin dans les rites afro-brésiliens
Alex Kiefer Da Silva (Université Laval)
Résumé
14 h 00
Le sacrifice d'animaux et la possession dans l’Umbanda Cruzada au Brésil
Adriane Luísa Rodolpho (Universidade Federal de Pelotas)
Résumé
14 h 30
Dans la chevelure marine de la déesse Yemanjá: des rites yoruba à la ferveur afro-brésilienne populairement ritualisée
Philippe Chanson (Laboratoire d'Anthropologie Prospective (LAAP) de l'Université de Louvain)
Résumé
15 h 30 à 17 h 00
Communication orale
Communications orales
Session 4 : Résistance et émancipation
Présidence/Animation : Jean-Bruno Chartrand (UdeM - Université de Montréal)
Batiment : UQO A.-Taché
Local : F2036
15 h 30
Rites et émancipation de l’Afrique noire: quelles perspectives pour une Afrique postcoloniale émancipée? Le cas de Le Christ selon l’Afrique de Calixthe Beyala
Ange Patrick Arnaud Atta (Université de Ratisbonne)
Résumé
16 h 00
Les rites de purification à la rencontre du christianisme chez les peuples Ntomou du Sud Cameroun : entre résistance et abolition (1886-1994)
Moïse Valère Ebendeng Ondo (Université de Dschang )
Résumé
16 h 30
Comment comprendre les manifestations de la transe dans le vodoun et dans les groupes de prière méthodistes du Bénin aujourd'hui ?
Dossou David Dossou (Université Laval)
Résumé
Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 30 à 11 h 45
Communication orale
Communications orales
Session 5 : Rites chrétiens et rites traditionnels
Présidence/Animation : Ângelo Cardita (Université Laval)
Batiment : UQO A.-Taché
Local : F2036
08 h 30
Dynamiques sociologiques et émergence du phénomène des « prieurs » en milieu pentecôtiste au Burkina Faso
Charles Joseph Guibla (Université Laval)
Résumé
09 h 00
Le rite : une caractéristique propre du langage religieux ou un facteur de primitivisme religieux ?
Résumé
09 h 30
Le « rite zaïrois » de la messe, un modèle réussi de la rencontre tradition-modernité-religion ?
Justin Muantuali (Université Catholique de Louvain)
Résumé
10 h 30
La religion à la rescousse d’une démocratisation en panne : le rite de gu-lõlõ pour purifier la ville de Lomé de sa violence politique
Kwami Edem Afoutou (Université Laval)
Résumé
11 h 00
Le culte bori des Haoussa du Sahel : un rituel de possession sans cesse réinventé
Erick Cakpo (Université de Lorraine-France)
Résumé
11 h 30
Mot de clôture