Aller au contenu principal

Le mercredi 29 mai 2019

Parmi les enjeux sociétaux contemporains, ceux liés à la diversité et à sa « gestion », en particulier à partir des interventions interculturelles, font l’objet de préoccupations éthiques. Celles-ci portent non seulement sur les contenus et les modalités de la rencontre et ses contraintes, mais aussi sur la formation des intervenants (entrepreneurs, activistes, etc.; Romani et Szkudlarek, 2013). Au Québec, les formations en intervention interculturelle présentent une grande hétérogénéité au sein du curriculum proposé aux différents institutions et groupes sociaux (écoles, syndicats, services de santé et entreprises). Elles soulèvent plusieurs questions, dont celles de la qualité, de l’adaptabilité, de la diversité des modèles théoriques et pédagogiques, de l’absence de modalités d’encadrement éthique, des répercussions sur le bien-être des participants après les interventions et de la pertinence des formations. Dans ce contexte délicat, une réflexion sur les principes éthiques à mettre en place dans ce domaine est importante (Toomey, 2011) pour améliorer la qualité de la formation des professionnels (compétences des formateurs), définir les savoirs liés au champ de l’interculturel et les objectifs de la formation. Une réflexion éthique sur les processus de changement concernés par les rencontres interculturelles (valeurs, cadres cognitifs, habitus, etc.), les caractéristiques des programmes et des pédagogies interculturelles, les formations complémentaires des professionnels et leur suivi, comme le transfert possible des compétences acquises au sein des organisations, est aussi nécessaire. Ces questions ont fait l’objet de discussions aux États-Unis et en Europe. Au Québec, une réflexion collective est encore à ses débuts : le monde de la formation à l’intervention interculturelle ne dispose d’aucun mode de régulation pour s’assurer de la qualité de la formation des différents acteurs concernés, de la prestation des services et de l’évaluation des retombées sur les différents publics cibles et sur les organisations. Dans ce contexte, il est nécessaire de soulever la question éthique de l’interculturel à un moment où cet enjeu sociopolitique prend une place de plus en plus considérable dans l’espace public québécois. De plus, il est nécessaire de dégager et de préciser des axes de préoccupations éthiques à considérer et à développer avec les différents acteurs et groupes concernés afin de susciter un début de collaboration dans ce domaine. Une telle concertation permettrait de donner lieu à des développements ultérieurs en vue d’une meilleure synergie entre les instances concernées et d’un partage des expériences. Ce colloque est donc l’occasion de discuter des stratégies pour améliorer l’éthique de l’intervention interculturelle et du suivi dans un domaine destiné à prendre de l’ampleur.

Lire la suite »

Remerciements

Nous remercions toutes les personnes qui nous ont aidés à la réussite du colloque, en particulier mes collègues et les étudiants membres du LABRRI.

Colloque

Section 400 - Sciences sociales
Ajouter à mon horaire

Responsables

  • Jorge Frozzini
    UQAC - Université du Québec à Chicoutimi
  • Bob W. White
    UdeM - Université de Montréal
Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 30 à 10 h 30
Communication orale
Communications orales
Professionnalisation et enjeux éthiques
Présidence/Animation : Bob W. White (UdeM - Université de Montréal)
Discutant : Anna KROL (UdeM - Université de Montréal), Joseph Levy (RRSPQ - Réseau de recherche en santé des populations du Québec)
Batiment : Cégep G.-Roy
Local : 2.408
09 h 00
Mot de bienvenue
09 h 30
La professionnalisation des intervenants impliqués dans le champ interculturel : exploration des enjeux éthiques
Joseph Levy (RRSPQ - Réseau de recherche en santé des populations du Québec)
Résumé
09 h 50
La formation en management interculturel et les enjeux éthiques dans le contexte français
Anna KROL (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
10 h 10
Discussion
10 h 45 à 11 h 45
Communication orale
Communications orales
Compétences interculturelles, personnelles et pédagogiques
Présidence/Animation : Danielle GRATTON (UdeM - Université de Montréal)
Discutant : Marie-Josée LORRAIN (UQAM - Université du Québec à Montréal), Julie MASSE (UdeM - Université de Montréal)
Batiment : Cégep G.-Roy
Local : 2.408
10 h 45
Clinique de la communication interpersonnelle de délégués sociaux en intervention interculturelle : réfléchir au développement d’habiletés interculturelles, communicationnelles et pédagogique de formateurs de délégués sociaux en milieu syndical
Marie-Josée LORRAIN (UQAM - Université du Québec à Montréal), Cécile Nicolas (Université du Québec à Montréal)
Résumé
11 h 05
Mettre sur pied une formation disciplinaire sur l’intervention interculturelle : quelles implications pour les formateurs ?
Julie MASSE (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
11 h 25
Discussion

Après-midi

13 h 00 à 14 h 30
Communication orale
Communications orales
Objectifs de l’intervention interculturelle et processus de changements
Présidence/Animation : Julie MASSE (UdeM - Université de Montréal)
Discutant : Daniel Côté (IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail), Guy Drudi (La Maisonnée, aide aux immigrants), Danielle GRATTON (UdeM - Université de Montréal)
Batiment : Cégep G.-Roy
Local : 2.408
13 h 00
Vers une éthique interculturelle? Quelques jalons pour penser l’intervention en contextes pluriethniques et la transformation des organisations
Daniel Côté (IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail)
Résumé
13 h 20
Réflexions pour une formation qui permette un transfert de connaissances pérenne
Guy Drudi(La Maisonnée, aide aux immigrants)
Résumé
13 h 40
Intervenants, gestionnaires et immigrants: enjeux éthiques communs et spécifiques lors de la diffusion de chaque formation interculturelles
Danielle GRATTON(UdeM - Université de Montréal)
Résumé
14 h 00
Discussion
14 h 45 à 16 h 15
Communication orale
Communications orales
Intervention interculturelle et champs des savoirs
Présidence/Animation : Jorge Frozzini (UQAC - Université du Québec à Chicoutimi)
Discutant : Maude Arsenault (UdeM - Université de Montréal), Caterine Bourassa-Dansereau (UQAM - Université du Québec à Montréal), Nadia-Elena Vacaru (Université Laval)
Batiment : Cégep G.-Roy
Local : 2.408
14 h 45
L’intervention interculturelle féministe : quels enjeux éthiques pour les personnes intervenantes?
Caterine Bourassa-Dansereau (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
15 h 05
La formation interculturelle en région : données empiriques et questionnements éthiques
Maude Arsenault (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
15 h 25
La culture de la rencontre et du dialogue authentique dans une société pluraliste: perspectives éthiques dans l’enseignement social de l’Église Catholique
Nadia-Elena Vacaru (Université Laval)
Résumé
15 h 45
Discussion
16 h 30 à 17 h 00
Panel
Panel / Atelier
Table ronde
Présidence/Animation : Daniel Côté (IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail)
Participants : Patrice BRODEUR (UdeM - Université de Montréal), Jorge Frozzini (UQAC - Université du Québec à Chicoutimi), Bob W. White (UdeM - Université de Montréal)
Batiment : Cégep G.-Roy
Local : 2.408
17 h 30
Plénière