Aller au contenu principal

Le jeudi 30 mai 2019

Ce colloque propose une réflexion intersectionnelle sur divers mouvements sociaux au Québec en s’intéressant aux articulations complexes des identités et des luttes. Chaque présentation s’intéressera à des tensions et à des débats au sein d’un mouvement particulier, notamment des mouvements féministes, LGBTQ+, antiracistes et militants sur les droits des jeunes et de la santé mentale. La diversité des enjeux abordés permettra de lancer une discussion avec le public en faisant des ponts entre les problématiques ainsi que de présenter des manières de mobiliser l’intersectionnalité comme un outil de réflexion, de critique et d’engagement social et politique. Les présentations s’interrogeront notamment sur les enjeux de la représentation et de l’inclusion de la diversité des membres dans les mouvements sociaux, entre autres dans la sélection de revendications qui peuvent être mises de l’avant dans un programme politique officiel. Elles se questionneront également sur la négociation des stratégies identitaires des activistes dans leurs engagements en s’intéressant à la diversité de leurs parcours ainsi qu’à la négociation des tensions au sein des mouvements.

Ce colloque se tiendra sur une journée qui combinera des présentations et des activités suscitant la discussion avec le public. Le mode de présentation diversifié vise une journée interactive, jumelant la présentation des résultats de recherche de la part des chercheurs ou chercheuses, des activités avec le public et des témoignages ou des expériences d’activistes impliqués dans les mouvements abordés afin de présenter une expérience directe et de valoriser les voix des personnes qui sont au cœur de ces mobilisations. La participation active du public sera fortement encouragée au sein d’activités et de discussions. Une exposition d’affiches illustrera la multiplicité des approches théoriques évoquées dans différentes recherches.

Les conférenciers et conférencières ont tous et toutes une histoire d’implication dans des mobilisations collectives variées (jeunesse, itinérance, femmes, LGBTQI+, personnes racisées...). L’objectif de ce colloque est d’entamer une réflexion sur les enjeux de l’engagement social dans les mouvements sociaux ainsi que sur l’utilité d’une perspective intersectionnelle pour penser les dynamiques d’inclusion et d’exclusion qui traversent les pratiques activistes. Au-delà de simples réflexions théoriques, le colloque cherche à engager des discussions sociales et politiques sur des défis d’importance liés à la justice, à la représentation, au pouvoir et à la diversité dans la société civile actuelle.

Lire la suite »

Remerciements

Merci à Conseil de recherches en sciences humaines - Canada et  l'École d'Administration Publique pour l'organisation et le financement de ce panel

Colloque

Section 400 - Sciences sociales
Ajouter à mon horaire

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 30 à 10 h 30
Communication orale
Communications orales
Activités d’introduction et de réflexion
Discutant : Reza Dupuis (CDPDJ)
Batiment : Cégep G.-Roy
Local : 2.201
09 h 30
Les positionnements intersectionnels: justification et évitement
Reza Dupuis(CDPDJ)
10 h 30 à 11 h 30
Communication orale
Communications orales
Intersectionnalité : choix et revendications
Discutant : Eric Charest (ENAP - École nationale d'administration publique), Tatiana Garakani (ENAP - École nationale d'administration publique), Geneviève Pagé (UQAM - Université du Québec à Montréal), Chamindra Weerawardhana (Grande-Bretagne)
Batiment : Cégep G.-Roy
Local : 2.201
10 h 30
Analyse des revendications publiques, l’intersection de pouvoir, visibilité et sécurité
Tatiana Garakani (ENAP - École nationale d'administration publique)
Résumé
10 h 50
La justice reproductive, ou comment transformer les revendications libérales promouvant « le choix » en revendications pour la justice
Geneviève Pagé (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
11 h 10
Francophonies, mouvements sociaux et droits fondamentaux : une perspective féministe-décoloniale
Chamindra Weerawardhana(Grande-Bretagne)
11 h 30 à 12 h 15
Communication orale
Communications orales
Activité de discussion – Activistes et chercheurs ou chercheuses : tensions dans les positionnalités
Présidence/Animation : Eric Charest (ENAP - École nationale d'administration publique)
Batiment : Cégep G.-Roy
Local : 2.201
11 h 30
Conciliation des postures de chercheur.euse et activiste
Eric Charest (ENAP - École nationale d'administration publique)
Résumé
11 h 30
Discussion

Dîner

12 h 30 à 13 h 45
Diner
Dîner
La co.création comme levier de transformation sociale - L'expérience Porte-Voix
Batiment : Cégep G.-Roy
Local : 2.201
12 h 30
La co.création comme levier de transformation sociale - L'expérience Porte-Voix
Emilie Roy (Mouvement Jeunes et Santé Mentale)
Résumé

Après-midi

13 h 45 à 14 h 45
Communication orale
Communications orales
Élaboration des stratégies et revendications au sein du Mouvement jeunes et santé mentale sous une approche intersectionnelle : une étude de cas et des témoignages d’activistes
Discutant : Sarah Caissey (Mouvement Jeunes et Santé Mentale), Danaïka Coquillon (Mouvement Jeunes et Santé Mentale), Émilie Proteau-Dupont (ENAP - École nationale d'administration publique), Emilie Roy (Mouvement Jeunes et Santé Mentale), Nathalie Sainsurin (Mouvement Jeunes et Santé Mentale)
Batiment : Cégep G.-Roy
Local : 2.201
13 h 45
Élaboration des stratégies et revendications au sein du Mouvement Jeunes et Santé Mentale sous une approche intersectionnelle : une étude de cas et témoignages d’activistes
Émilie Proteau-Dupont (ENAP - École nationale d'administration publique)
Résumé
14 h 45 à 15 h 45
Communication orale
Communications orales
Alliances, tensions et défis dans les luttes antiracistes
Discutant : Jade Almeida (UdeM - Université de Montréal), Safa Chebbi (UQAM - Université du Québec à Montréal), Marlihan Lopez (Institut Simone de Beauvoir, Université Concordia), Khaoula Zoghlami (UdeM - Université de Montréal)
Batiment : Cégep G.-Roy
Local : 2.201
14 h 45
Les défis de la représentation politique intersectionnelle
Khaoula Zoghlami (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
15 h 05
La fragilité de la féminité blanche face au stéréotype de l’Angry Black Woman : Violences vécues par les femmes noires dans les milieux non mixtes féministes
Marlihan Lopez (Institut Simone de Beauvoir, Université Concordia)
Résumé
15 h 05
La fragilité de la féminité blanche face au stéréotype de l’Angry Black Woman : Violences vécues par les femmes noires dans les milieux non mixtes féministes
Jade Almeida (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
15 h 25
Pour un antiracisme politique
Safa Chebbi (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
15 h 45 à 16 h 45
Communication orale
Communications orales
Positionnalités et tensions dans le mouvement LGBTQI+
Participants : Marie-Pier Boisvert (ENAP - École nationale d'administration publique), Tara CHANADY (UdeM - Université de Montréal), Mariam Mannai (Université McGill)
Batiment : Cégep G.-Roy
Local : 2.201
15 h 45
Trop militante pour la diplomatie, trop diplomate pour la militance: posture de l'entre-deux dans la défense des droits LGBTQIA2S+ au Québec
Marie-Pier Boisvert (ENAP - École nationale d'administration publique)
Résumé
16 h 05
Politiques identitaires : négociations des identifications de la diversité sexuelle des femmes et personnes non-binaires à Montréal
Tara CHANADY (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
16 h 25
Défis, tensions et enjeux des personnes LGBTQI+ migrantes
Mariam Mannai (Université McGill)
Résumé
16 h 45 à 17 h 00
Communication orale
Communications orales
Activité de clôture
Présidence/Animation : Tatiana Garakani (ENAP - École nationale d'administration publique)
Batiment : Cégep G.-Roy
Local : 2.201