Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

Le mercredi 29 mai 2019

L’œuvre Vanitas : robe de chair pour albinos anorexique (1987) de Jana Sterbak était présentée en 1991 au Musée des beaux-arts du Canada, dans l’exposition monographique States of Being/Corps à corps (Nemiroff, 1991). L’œuvre de chair qui était présentée dans un musée d’État en pleine période de récession économique a soulevé de vifs débats politiques, sociaux et médiatiques qui ont surtout porté sur la fonction de l’art, la liberté d’expression et le rôle de l’État (Lamoureux, 2001). Qu’en est-il de cette polémique aujourd’hui et en quoi la reconstitution d’une exposition peut-elle être une pratique servant à revisiter son histoire? Le colloque qui s’inscrit dans le cadre de l’exposition La Robe de chair au Musée national : expositions, reconstitution (Galerie UQO, 15 mai au 22 juin 2019) porte sur la reconstitution des expositions et leur apport à la production du savoir et de la création. La contribution d’historiens de l’art, de muséologues et d’artistes qui ont considéré dans leurs travaux théoriques et pratiques ce sujet servira à situer l’apport de l’exposition à la Galerie UQO et d’autres initiatives canadiennes dans une perspective internationale.

Bien que l’exposition soit devenue une pratique courante dès le XVIIIe siècle, elle constitue un domaine d’études récent menant à s’interroger sur les particularités des expositions reconstituées ainsi que sur les types de savoirs et d’expériences qu’elles sont à même de produire (Copeland et Dulguerova, 2010; Greenberg, 2012). Parfois, une œuvre particulière aura marqué les imaginaires, tandis que d’autres expositions seront significatives pour l’originalité de leur thème ou de leur mise en espace. Leur reconstitution pourra entretenir une visée commémorative, confronter les perspectives, se faire œuvre. Au-delà de son importance historique, l’exposition serait ainsi un dispositif signifiant, ce que les procédés de reconstitution arriveraient à mettre en valeur.

 

DULGUERROVA, E. (dir.) (2010). Intermédialités, exposer/displaying, no 15.

GREENBERG, R. (2012). « Archival Remembering Exhibitions », Journal of Curatorial Studies, nos 1-2, p. 159-177.

LAMOUREUX, J. (2001). « Vanitas ou la guerre cachée des expertises », dans Hugues, L., et M.-J. Lafortune (dir.) Penser l’indiscipline : recherches interdisciplinaires en histoire de l’art, Montréal, Optica, p. 165-175.

NEMIROFF, D. (1991). Jana Sterbak : corps à corps, Ottawa, Musée des beaux-arts du Canada.

Lire la suite »

Remerciements

Les organisateurs tiennent à remercier le Conseil des arts du Canada, le Conseil de recherche en sciences humaines du Canada et l'Université du Québec en Outaouais. 

Ajouter à mon horaire

Colloque

Section 300 - Lettres, arts et sciences humaines

Responsables

  • Mélanie Boucher
    UQO - Université du Québec en Outaouais
  • Marie-Hélène Leblanc
    UQO - Université du Québec en Outaouais
Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 30 à 12 h 00
Communication orale
Communications orales
Revisiter le cas de Vanitas au Musée des beaux-arts
Présidence/Animation : Marie-Hélène Leblanc (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Batiment : UQO L.-Brault
Local : A0200
08 h 30
Accueil et mot de bienvenue
Mélanie Boucher (UQO - Université du Québec en Outaouais), Marie-Hélène Leblanc (UQO - Université du Québec en Outaouais)
08 h 45
Matière à réflexion. La robe de chair de Jana Sterbak et le Musée des beaux-arts du Canada
Diana Nemiroff (Université d’Ottawa)
Résumé
09 h 30
Point de suspension. Vanitas mise en espace
Johanne Lamoureux (Centre de recherche en droit public de l'Université de Montréal)
Résumé
10 h 15
Performer l’objet n’est pas le reconstruire : Vanitas, robe de chair pour albinos anorexique de Jana Sterbak
Richard Gagnier (Musée des beaux-arts de Montréal)
Résumé
10 h 45
Pause
11 h 00
L’apport des archives à la reconstitution des expositions : le cas de La Robe de chair au Musée national : expositions, reconstitution
Mélanie Boucher (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Résumé
11 h 20
Voice of Fire et la controverse médiatique : réverbération des discours
Safa Jomaa (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Résumé
11 h 30
La robe de chair : de Sterbak à Lady Gaga
Jessica Ragazzini (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Résumé

Dîner

12 h 00 à 13 h 15
Diner
Dîner
Dîner
Batiment : UQO L.-Brault
Local : A0200

Après-midi

13 h 15 à 17 h 00
Communication orale
Communications orales
La reconstitution, entre mémoire et création
Présidence/Animation : Marie-Hélène Leblanc (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Batiment : UQO L.-Brault
Local : A0200
13 h 15
Reconstituting Reconstituted Exhibitions. L’État des choses
Reesa Greenberg (Carleton University)
Résumé
14 h 00
Le devenir historique des expositions
Marie J. Jean (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
14 h 30
Les expositions d’exposition
Marie Fraser (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
15 h 00
Pause
15 h 15
L’exposition comme médium ou langage, un axe de recherche et création à la Galerie UQO
Marie-Hélène Leblanc (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Résumé
15 h 45
Passer au présent, passer à la présence – la pratique performative de Prinz Gholam
Prinz Gholam (Allemagne)
Résumé
16 h 15
Les Expositions comme Matériaux
Mathieu Copeland (Commissaire d'expositions)
Résumé

Soir

17 h 00 à 19 h 00
Cocktail
Cocktail
Cocktail à la Galerie UQO
Batiment : UQO L.-Brault
Local : Galerie d'art