Aller au contenu principal

Le lundi 27 mai 2019

Dès la fin de la guerre froide, nous observons le surgissement d’un nouvel ordre géopolitique : la mondialisation (Dirlik, 2007; Freitag, 2008; Gélinas, 2000; Lewellen, 2002; Sassen, 2009). Ce changement entraîne aussi des métamorphoses culturelles, telles que la fin du postmodernisme, événement confirmé au début du 21e siècle (Hutcheon, 2002; Hassan, 2003; Ferrer, 2010). Pendant la même période, nous constatons que, du point de vue des études littéraires, de nombreux théoriciens se penchent de nouveau sur le concept de littérature mondiale (Casanova, 1999; Prendergast, 2004; Damrosch, 2003, 2011, 2014; Miller, 2011) et ouvrent les frontières afin de dépasser le point de vue occidental en intégrant la notion de mondialisation aux études littéraires (Patil, 2006; Saussy, 2006; Pizer, 2006; Gupta, 2009). Plusieurs chercheurs approfondissent aussi les relations entre littérature et traduction (Apter, 2013; Dyre, 2009; Xie et Shi, 2011; Chaudhuri, 2012; Morgan, 2013; Casanova, 2015), contestent le concept de canon littéraire (Insko, 2003; Kermode, 2004; Fishelov, 2010) et déclarent la naissance de l’âge hypercanonique (Damrosch, 2006). Cependant, à la même époque, nous constatons une tendance contraire par rapport aux écrivaines (Planté, 2003; Underwood et Bamman, 2016; Glorieux, 2017; Langlais, 2017). En effet, des publications récentes soulignent un phénomène de « déféminisation » (Langlais, 2017) de la littérature, soulignant même « un écart entre la présence de femmes écrivains dans la culture vécue et leur faible visibilité dans l’histoire littéraire » (Planté, 2003, p. 655). Ainsi, malgré les mouvements féministes observés depuis l’après-guerre et la récente redéfinition du canon littéraire, les écrivaines continueraient de devoir surmonter de nombreux obstacles afin de faire rayonner leurs œuvres. En faisant suite à ces constats, ce colloque se propose de susciter un regard critique sur les enjeux qui caractérisent la place des écrivaines dans la littérature mondiale.

Lire la suite »

Remerciements

L'organisation de ce colloque est financée par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada.

Colloque

Section 300 - Lettres, arts et sciences humaines
Ajouter à mon horaire

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

10 h 00 à 12 h 00
Communication orale
Communications orales
Dialogues transculturels au féminin
Présidence/Animation : Roxane Maiorana (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Batiment : UQO A.-Taché
Local : A0108
10 h 00
Mot de bienvenue
10 h 20
Éthique de la rencontre et pensée décoloniale : écrivaines amérindiennes et subsahariennes
Carmen MATA BARREIRO (Universidad Autónoma de Madrid )
Résumé
10 h 40
Féminins nihilistes et résistance : le parler-pute
Sabrina Clermont-Letendre (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
11 h 00
Échanges transculturels chez Monique Proulx et Inês Pedrosa
Licia SOARES DE SOUZA (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
11 h 20
La place des écrivaines autochtones dans la littérature mondiale
Rita Olivieri-Godet(Université Rennes 2, France)
Résumé
11 h 40
Période de questions

Dîner

12 h 00 à 13 h 00
Diner
Dîner
Dîner
Batiment : UQO A.-Taché
Local : A0108

Après-midi

13 h 00 à 14 h 15
Communication orale
Communications orales
Figures européennes
Présidence/Animation : Silvia Sosa (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Batiment : UQO A.-Taché
Local : A0108
13 h 00
L’avènement du féminisme en Turquie : Duygu Asena sur les pas de Simone de Beauvoir
Eylem AKSOY ALP(Université Hacettepe)
Résumé
13 h 20
La réception mondiale de L’Amie prodigieuse : un état des lieux
Mallory Trocadero (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
13 h 40
La place des femmes dans la littérature italienne des années 1900 à nos jours
Rémi Chiasson-Villeneuve (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
14 h 00
Période de questions
14 h 15
Pause
14 h 30 à 16 h 10
Communication orale
Communications orales
Minorités (in)visibles
Présidence/Animation : Rémi Chiasson-Villeneuve (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Batiment : UQO A.-Taché
Local : A0108
14 h 30
Littérature mineure aux États-Unis : le cas des écrivaines dites "Hispanics"
Roxane Maiorana (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
14 h 50
Les rôles de Victoria Ocampo et de Silvina Ocampo dans la littérature argentine
Silvia Sosa (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
15 h 10
Cartographie de la littérature mondiale au féminin
Carolina Ferrer (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
15 h 30
Période de questions
15 h 45
Mot de clôture