Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

Le lundi 27 mai 2019

Ce colloque propose de repenser les notions de mondialisation et de globalisation capitalistes à l’aune du concept de planétarité compris à la fois comme nouvelle configuration du capitalisme et comme solution de remplacement à la totalité sur le mode de laquelle il se déploie historiquement. Comme l’a montré Gayatri Spivak, l’une des premières théoriciennes à proposer une distinction entre les concepts du globe et de la planète (« The Imperative to Re-imagine the Planet », 1998), la mondialisation et le globe sont réalisés par l’imposition mondiale d’un système d’échange unique se manifestant sous la figure de la totalité. La figure de la planète, pour sa part, permettrait de déconstruire les visions totalisantes en offrant le modèle d’une structure ouverte qui se caractérise par la multiplicité, la complexité, la pluralité et la métamorphose constante. Dans cette optique, l’imaginaire de la planétarité apparaît comme une tentative de penser mondialement hors de la mondialisation capitaliste, de penser globalement hors de la totalité qui recouvre la surface du globe. La tradition littéraire est indéniablement liée à cette problématique, notamment avec la déconstruction de la conception de l’œuvre d’art comme totalité par les avant-gardes et le modernisme au siècle dernier (Adorno, Bürger), ainsi que, plus récemment, avec la critique du concept de littérature mondiale dénoncé comme totalisation du littéraire à partir d’une vision eurocentriste (Apter, Cheah). Qu’est-ce que les imaginaires culturels et littéraires de la planétarité peuvent-ils nous apprendre sur ce rapport entre la totalité du Capital et la planète comme figure de résistance à la totalisation? Inversement, qu’est-ce que les imaginaires culturels et littéraires de la totalité capitaliste peuvent-ils nous apprendre sur le passage de la configuration mondiale du capitalisme à sa configuration planétaire?

Lire la suite »
Ajouter à mon horaire

Colloque

Section 300 - Lettres, arts et sciences humaines

Responsables

  • Simon Harel
    UdeM - Université de Montréal
  • Louis-Thomas Leguerrier
    UdeM - Université de Montréal
  • Imen Boughattas
    UdeM - Université de Montréal
  • Heike Harting
    UdeM - Université de Montréal
Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 30 à 11 h 00
Communication orale
Communications orales
Un monde à l’image du Capital
Présidence/Animation : Louis-Thomas Leguerrier (UdeM - Université de Montréal)
Batiment : UQO A.-Taché
Local : A0111
09 h 15
Mot de bienvenue
09 h 30
Le conflit des totalités dans l’œuvre de Karl Marx, ou le caractère acosmique du capital-monde
Diego Scalco (Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne)
10 h 00
La fuite, principale stratégie de résistance dans le devenir-monde de la marchandise ?
Dimitri M'bama (UdeM - Université de Montréal)
10 h 30
Représentation et schizoanalyse du pétrocapital dans l’œuvre de Reza Negarestani
Fabien Richert (UQAM - Université du Québec à Montréal)
11 h 00
Pause
11 h 15 à 13 h 00
Communication orale
Communications orales
Intersectionnalité du Capital
Présidence/Animation : Louis-Thomas Leguerrier (UdeM - Université de Montréal)
Batiment : UQO A.-Taché
Local : A0111
11 h 15
L'instrumentalisation du féminisme par le capitalisme
Lourdenie Jean (À mon compte )
11 h 45
L’autre collaborateur de Karl Marx : Ernest Jones et le défi anticolonialiste de la conception matérialiste de l’histoire
Thierry Drapeau (UQO - Université du Québec en Outaouais)
12 h 15
Les chasseurs-cueilleurs et la production : modes de production et notion de personne chez les Innus du nord-est québécois
Émile Duchesne (UdeM - Université de Montréal)

Dîner

13 h 00 à 14 h 00
Diner
Dîner
Dîner
Batiment : UQO A.-Taché
Local : A0111

Après-midi

14 h 00 à 15 h 30
Communication orale
Communications orales
Représentations du Capital
Présidence/Animation : Simon Harel (UdeM - Université de Montréal)
Batiment : UQO A.-Taché
Local : A0111
14 h 00
Système capitaliste et oppression sociale dans Hillbilly Elégy de J.D. Vance, Notre usine est un roman de Sylvain Rossignol et Châtiment de Mama Moussa Diaw : Essai critique sur la résistance au modèle capitaliste dans la littérature
Epandja Badolet Desiree (Université Charles de Gaulle de Lille.)
14 h 30
Une économie politique de la langue
Alexandre Dubé-Belzile (Université d’Ottawa)
15 h 00
Pause
15 h 15
Les prisons du monde et l’espace des éternités. Artaud et le ruement planétaire
Simon Harel (UdeM - Université de Montréal)
16 h 00
Pause
15 h 45 à 17 h 00
Panel
Panel / Atelier
Projection cinématographique du Laboratoire sur les récits du soi mobile
Batiment : UQO A.-Taché
Local : A0111
16 h 30
Synthèse
18 h 15
Mot de clôture