Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

Place aux courts métrages!

Allez à la rencontre des cinéastes régionaux, tous diplômés de l’UQAC, qui se feront un plaisir de vous faire découvrir quelques-uns de leurs courts métrages et d’échanger avec vous par la suite.

Lundi 7 mai 2018
Nicolas Lévesque – In Guns We Trust (12 minutes); Entrevue avec un homme libre (6 minutes)
Nicolas Lévesque est photographe et cinéaste. Il fonde le collectif KAHEM en 2007, et ses projets documentaires l’ont amené à documenter diverses parties du monde, notamment l’Amérique latine. Ses images font l’objet d’expositions et de projets d’éditions primés tel que LUTTE (Éditions la Peuplade) et Derniers Souverains (Éditions Poètes de Brousse).  In guns we trust a été sacré meilleur court métrage au Festival international du Film de Toronto en 2013, de même que Entrevue avec un homme libre, en 2015. Il produit actuellement son premier long-métrage documentaire pour le cinéma. Depuis 2010, il collabore régulièrement avec Télé-Québec, l’ONF, TV5, RDI et Radio-Canada, dans la production de documentaires destinés à la télévision.

Mardi 8 mai 2018
Alexandre Rufin – Ô Divin Bovin (5 minutes); Engrenage (15 minutes); Terre rompue (14 minutes); Panoptik (25 minutes)
Alexandre Rufin a fait ses études universitaires de cinéma à l'UQAC. Sa sensibilité de cinéaste est tournée vers des portraits documentaires intimistes et humanistes, mais aussi vers des fictions aux thématiques sociales. Il explore les frontières entre fiction et documentaire en développant son concept de « Cinéma expérientiel ». Alexandre a réalisé une vingtaine de courts métrages dont certains remarqués dans de prestigieux festivals internationaux. Son portrait documentaire Ô Divin Bovin a remporté le prix Tourné à tout prix au festival Regard sur le court-métrage et le prix créativité au festival de Fantasia. Ses films Mine de Rien et Panoptik ont gagné le prix création, le grand prix du jury ainsi que celui du public au festival de cinéma en Abitibi-Témiscamingue. Panoptik est son dernier film le plus aboutit dans le concept de « Cinéma Expérientiel ». Alexandre est en ce moment en postproduction de son premier long-métrage documentaire tourné lors d'une expédition au Nunavut, dans une communauté inuite. Il est également en cours de tournage pour son deuxième long-métrage, celui-ci traite de l’immigration de nouveaux arrivants marginaux dans le village tranquille de Sainte-Rose-du-Nord, au bord du fjord du Saguenay.

Mercredi 9 mai 2018
Philippe Belley – L'usine et ma vilaine mémoire de 9 ans (46 minutes)
Philippe Belley a commencé sa carrière de réalisateur à la radio publique. En 2008, il amorce son travail en vidéo grâce à des courts métrages comiques. Puis, il se tourne naturellement vers le documentaire. Ses films Roger, Paulo et la suite et La Reine du sébaste et son Royaume obtiennent du succès lors de leur présentation dans différents festivals (Regard sur le court métrage au Saguenay, Off-courts Trouville). Depuis, il a fondé son entreprise, Les Films de La Baie, avec laquelle il raconte des histoires entre le drôle et le drame, le passé et le présent, le profond et le léger.

Jeudi 10 mai 2018
Jean-Marc E. Roy et Philippe-David Gagné – Crème de menthe (21 minutes); Carrière (5 minutes); Dialogues (5 minutes)
Jean-Marc E.Roy et Philippe David Gagné se sont rencontrés à l’UQAC en 2002 et travaillent ensemble depuis 2008. Maintes fois boursiers du CALQ et de la SODEC, leurs productions ont été vues dans plusieurs pays, en festivals et à la télévision, et ont remporté de nombreux prix autour du globe. On a pu les suivre au Labrador dans leur série Pick-Up : à la rencontre d’un bout du monde qui a d’ailleurs remporté un prix Gémeaux en 2012. Une autre série web-documentaire, COWBOY : un rêve canadien fut également en nomination aux Prix Gémeaux. Leur court métrage, Bleu tonnerre, a été sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes en 2015 et a remporté de nombreux prix. Les deux réalisateurs travaillent présentement à tourner leurs longs-métrages respectifs (fiction pour Gagné et documentaire pour Roy) ainsi qu’à la production d’une nouvelle série documentaire Retraite(s). Ils ont fondé leur compagnie de production en 2016, La boîte de pickup, et leur première production, Crème de menthe, eut sa première mondiale à la 49e Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes, en 2017.