Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

Le mardi 8 mai 2018

Ce colloque interdisciplinaire vise à partager des réflexions et des résultats issus de recherches à propos de la supervision dans les métiers de la relation (Doucet et Viviers, 2016), expression privilégiée ici pour désigner toute pratique d’accompagnement individuel et collectif. Compte tenu des transformations des pratiques et de la complexité des situations et des contextes dans lesquels œuvrent les praticiens et les stagiaires, il importe de s’interroger sur cette composante importante de la formation initiale et continue. Ce colloque constitue une occasion de réunir différents acteurs (étudiants, professionnels, professeurs, chercheurs) concernés par le sujet de la supervision. 

Au cours des dernières décennies, plusieurs phénomènes ont contribué à transformer les contextes dans lesquels exercent les praticiens des métiers de la relation (Doucet et Viviers, 2016). À titre d’exemples, la prégnance des thèses associées au néolibéralisme et l’introduction de principes du secteur marchand dans bon nombre d’organisations qui les emploient (Bresson, Jetté et Bellot, 2013; Chauvière, 2010), l’implantation de politiques dites « d’activation », qui contribuent à orienter les pratiques vers une normalisation des conduites (Gonin et al., 2012; Namian, 2016), et une individualisation des problèmes sociaux pourtant dénoncée depuis plusieurs décennies (Seidman et Rappaport, 1986) posent d’important défis aux praticiens. Ils sont de plus incités à investir des espaces de collaboration avec d’autres acteurs qui ne se traduisent pas toujours par la reconnaissance des différentes expertises mises en présence.

En plus de bousculer les valeurs humanistes traditionnellement associées à leur travail (Bresson, 2015), ces phénomènes peuvent conduire certains praticiens à une perte de sens (Grenier, Bourque et St-Amour, 2016). Ils soulèvent également de nombreux défis pour la formation initiale et continue des praticiens. La supervision, en tant qu’espace interactif de réflexion et d’action entre une ou plusieurs personnes (Neufeldt, 1997; Goodyear, 2014), devient importante pour relever ces défis, que ce soit pour développer une conscience critique et un regard renouvelé sur les situations rencontrées (Healy, 2014), dégager des apprentissages et des marges de manœuvre pour agir dans des contextes contraignants (Chaubet et al., 2013), investir des espaces de travail en commun ou encore se décentrer des « prêt-à-penser » (Perrenoud, 2012).

Ce colloque est une invitation à réfléchir aux défis, aux enjeux et aux différentes perspectives de la supervision comme espace possible de renouvellement, de transformation des pratiques et d’émancipation.

Lire la suite »
Ajouter à mon horaire

Colloque

Section 600 - Colloques multisectoriels

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 00 à 10 h 50
Communication orale
Communications orales
Défis posés par les transformations des contextes des pratiques d’accompagnement
Présidence/Animation : Josée Grenier (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Discutant-e- : Manon Chamberland (Université Laval)
Batiment : UQAC
Local : P1-7130
09 h 00
Mot de bienvenue
09 h 10
La mise en place d'un nouveau programme en travail social: quand l'apport des acteurs des milieux de pratique favorise l'ancrage d'une approche réflexive
Mithra Provencher (UQO - Université du Québec en Outaouais), Nancy Poirier (UQO - Université du Québec en Outaouais), Sylvie Thibault (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Résumé
09 h 30
Mieux soutenir la construction identitaire des étudiants en formation initiale
Éric Constantin (UdeS - Université de Sherbrooke), Crête Josiane (Université de Montréal)
Résumé
09 h 50
L’importance d’une perspective macrosystémique en préparation et durant le stage
Mélanie Bourque (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Résumé
10 h 10
Discussion
10 h 30
Pause
10 h 50 à 12 h 10
Communication orale
Communications orales
Enjeux et modalités de la supervision
Présidence/Animation : Manon Chamberland (Université Laval)
Discutant-e- : Josée Grenier (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Batiment : UQAC
Local : P1-7130
10 h 50
#Metoo: Quand dénoncer devient un enjeu de la réussite en milieu de pratique
Nancy Poirier (UQO - Université du Québec en Outaouais), Sylvie Thibault (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Résumé
11 h 10
Perceptions des stagiaires en travail social sur la relation de supervision
Geneviève Karsenty (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Résumé
11 h 30
Des questions soulevées par une expérience de stage aux apprentissages réinvestis dans l'action: une perspective psychosociologique
Manon Chamberland (Université Laval), Marianne Lê (Université Laval)
Résumé
11 h 50
Discussion

Dîner

12 h 10 à 13 h 30
Diner
Dîner
Dîner
Batiment : UQAC
Local : Dîner libre

Après-midi

13 h 30 à 15 h 30
Communication orale
Communications orales
La supervision comme espace de renouvellement et de transformation des pratiques?
Présidence/Animation : Manon Chamberland (Université Laval)
Discutant-e- : Josée Grenier (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Batiment : UQAC
Local : P1-7130
13 h 30
Repenser l’accompagnement auprès des stagiaires en travail social qui sont en situation de handicap
Christiane Bergeron-Leclerc (UQAC - Université du Québec à Chicoutimi), Ève Simard (Université du Québec à Chicoutimi)
Résumé
13 h 50
Espace de réflexivité en clinique de l’activité : le métier de conseiller.e d’orientation mis en débat
Simon Viviers (Université Laval), Patricia Dionne (UdeS - Université de Sherbrooke)
Résumé
14 h 10
Le codéveloppement professionnel comme outil de supervision : portée et limites
France Picard (Université Laval), Simon Viviers (Université Laval)
Résumé
14 h 30
L’exigence d’une posture éthique du superviseur.e
Josée Grenier (UQO - Université du Québec en Outaouais)
Résumé
14 h 50
Discussion
15 h 20
Mot de clôture