Aller au contenu principal

Le mardi 8 mai 2018

La sous-représentation des femmes en génie n’est pas un phénomène social nouveau. Depuis les années 1970, le pourcentage de femmes aux études universitaires en génie a augmenté jusqu’à un maximum dans les années 1990, mais il dépasse à peine 20 % depuis lors (Ingénieurs Canada, 2015). Qu’est-ce qui cause problème? Bien qu’on ait mis en œuvre une multitude de programmes de sensibilisation auprès des jeunes filles depuis les années 1990, le pourcentage de participation des filles aux études en génie demeure faible. L’absence des femmes dans les facultés de génie prive non seulement les jeunes femmes de mentorat et de modèles féminins qui auraient pu les inspirer à poursuivre une carrière en science et technologie, mais elle prive aussi la communauté scientifique et la société en général d’un grand nombre de talents et de domaines de recherche touchant surtout le bien-être des femmes (Larivière, 2014). Sugimoto, Ni, West et Larivière (2015) révèlent que le taux de brevetage d’invention des femmes en génie au 20e siècle était de moins de 2 %. Ces mêmes chercheurs soutiennent que l’absence de modèles féminins justifierait le faible taux de travaux de recherche des femmes en génie, ce qui expliquerait le pourcentage négligeable de brevetage chez les femmes. D’autres chercheurs suggèrent qu’il est impératif qu’il y ait une attraction mutuelle entre les femmes et les domaines scientifiques.

Dans ce colloque, nous voulons rassembler des étudiants et étudiantes de 1er, 2e et 3e cycles, leurs professeurs à temps plein en génie, des administrateurs ainsi que des professionnels de terrain, hommes et femmes qui œuvrent dans les entreprises publiques et privées et qui s’intéressent au génie afin de débattre de la sous-représentation des femmes en génie et des avenues de solutions pour y pallier.

Lire la suite »

Remerciements

Nous aimerions remercier le CRSH pour le financement de notre projet sans lequel ce colloque ne pourrait pas avoir lieu.  Merci également à toutes les personnes qui auront pris part à ce colloque!

Colloque

Section 600 - Colloques multisectoriels
Ajouter à mon horaire

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 30 à 11 h 30
Communication orale
Communications orales
Session 1
Présidence/Animation : Shelina Adatia (Université d’Ottawa)
Batiment : UQAC
Local : H1-1140
08 h 30
Accueil
Shelina Adatia (Université d’Ottawa)
09 h 00
Mot de bienvenue
09 h 10
Rompre avec le déséquilibre femmes / hommes en génie : Voix de principaux acteurs
Donatille Mujawamariya (Université d’Ottawa), Catherine Mavriplis (Université d’Ottawa)
Résumé
09 h 40
Enseigner les STIM par une approche axée sur la conception technologique dès le primaire et le secondaire pour favoriser la créativité, l’empathie et son rapport à l’objet technique
Natacha LOUIS (Université d’Ottawa)
Résumé
10 h 10
Pause
10 h 30
La parité hommes-femmes en sciences et génie : que disent les données sur l’éducation postsecondaire publique du Québec ?
Aimé NTWARI (Statistique Canada)
Résumé
11 h 00
Portrait comparatif du vécu des femmes ingénieures et des professeures d’université en génie au Québec
Claire Deschênes (Université Laval)
Résumé

Dîner

11 h 30 à 12 h 30
Diner
Dîner
Dîner
Batiment : UQAC
Local : H1-1140

Après-midi

12 h 30 à 14 h 00
Communication orale
Communications orales
Session 2
Présidence/Animation : Catherine Mavriplis (Université d’Ottawa)
Batiment : UQAC
Local : H1-1140
12 h 30
kVibe : Une innovation intelligente contre l’incontinence chez les femmes
Jennifer Vo(Université d’Ottawa)
Résumé
13 h 00
Développement d’une nouvelle technologie pour accélérer le durcissement des résidus des sables bitumineux du Canada: la contribution d’une chercheuse en génie
Mamadou Fall (Université d’Ottawa)
Résumé
13 h 30
Le travail des femmes: recruter, retenir et célébrer les femmes dans les domaines scientifiques
Ketra Schmitt (Université Concordia)
Résumé
14 h 00
Pause
14 h 30 à 16 h 30
Panel
Panel / Atelier
Session 3
Présidence/Animation : Donatille Mujawamariya (Université d’Ottawa)
Participants : Mohamed Bouazara (UQAC - Université du Québec à Chicoutimi), Vilma Goldstein (Chaire de recherche CRSNG ), Duygu Kocaefe (UQAC - Université du Québec à Chicoutimi), Pierre-Claver Nkinamubanzi (NRC Construction Research Centre), Thierno Oury Barry (Université d’Ottawa)
Batiment : UQAC
Local : H1-1140

Soir

17 h 00 à 18 h 30
Cocktail
Cocktail
Session 4
Présidence/Animation : Catherine Mavriplis (Université d’Ottawa)
Batiment : UQAC
Local : H1-1140