Imprimer

208 - Les énergies renouvelables et l’intelligence artificielle au cœur de la transition énergétique du Québec

Le vendredi 11 mai 2018

Au Québec, le contexte énergétique a certaines particularités qui orientent ses initiatives vers l’industrie des réseaux et systèmes énergétiques intelligents telles que, par exemple : l’approvisionnement en hydroélectricité, les faibles coûts de production, la variabilité de la consommation et la pointe verticale, l’approvisionnement croissant en éolien, la production décentralisée en augmentation surtout en régions éloignées, le déploiement progressif des véhicules électriques ainsi que l’orientation gouvernementale visant le développement de l’énergie solaire. De plus, avec la stratégie numérique du Québec et la tendance vers le concept d’industrie 4.0, les entreprises industrielles, y compris Hydro-Québec, se trouvent obligées de planifier la modernisation de leurs installations tant énergétiques qu’industrielles pour les rendre plus performantes, plus économes en énergie et moins polluantes.

De plus, le développement du Grand Nord du Québec et la transition énergétique favorisant le développement des réseaux intelligents, l’intégration des énergies renouvelables (ER) et de stockage d’énergie ainsi que l’application de mesures d’efficacité énergétique occupent une place importante dans la politique énergétique 2016-2025 du Québec. Plusieurs activités de recherche ont été amorcées depuis plusieurs années dans de nombreux collèges et universités pour traiter certains aspects liés au secteur énergétique au Québec. Cependant, ces activités se sont intensifiées dans les dernières années, surtout avec l’arrivée des concepts industrie 4.0 et « smart-grid », où l’intelligence artificielle commence à prendre place au côté des ER. C’est dans ce contexte que s’inscrit l’organisation de ce colloque qui vise à mettre l’accent sur les derniers développements dans le secteur énergétique québécois ainsi que sur les tendances en matière de recherche et développement appliquées à ce domaine et intégrant des solutions établies sur l’utilisation des ER combinées à l’intelligence artificielle.

Lire la suite »
Colloque
Section 200 - Sciences naturelles, mathématiques et génie
Responsables
Hussein Ibrahim
Cégep de Sept-Îles
Zoe Feger
Cégep de Sept-Îles
Aurimar Yajure
Cégep de Sept-Îles
Mariya Dimitrova
Cégep de Sept-Îles
Ajouter à mon horaire
Afficher tous les résumés
Avant-midi
08 h 30 à 10 h 30
Communications orales
L’intelligence artificielle au cœur de la transition énergétique
Présidence/Animation : Aurimar Yajure (Cégep de Sept-Îles)
Batiment : UQAC
Local : P0-5000
08 h 30
Mot de bienvenue
08 h 35
Les systèmes énergétiques intelligents : un bon mixte entre l'énergie et l'intelligence artificielle
Hussein Ibrahim (Cégep de Sept-Îles)

Cette présentation porte sur le rôle que l'intelligence artificielle dans la transition vers les systèmes énergétiques intelligents.

Résumé
08 h 50
Les énergies renouvelables au service du développement durable du secteur minier : cas d'études
Daniel R. Rousse (ÉTS - École de technologie supérieure)

Cette présentation présente les résultats de plusieurs cas d'études visant à améliorer l'offre énergétique du secteur minier. Plusieurs cas d'études seront présentés où l'efficacité des solutions développée sera mise en question.

Résumé
09 h 10
Systèmes intelligents pour la gestion optimale de l’énergie résidentielle
Nilson Henao (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières)

La présentation porte sur le développement d'un système de gestion intelligente de l'énergie dans les résidences en tenant compte de différentes contraintes (confort, économie d'énergie, l'équilibre entre production et consommation, etc.). Ce système tiendra aussi compte des énergies renouvelables intégrées aux résidences et leur contribution significative en matière de réduction de l'énergie consommée du réseau.

Résumé
09 h 30
Le contrôle topologique des réseaux électriques : État actuel et potentiel de développement
Jacky BÉLANGER (Cégep de Sept-Îles)

L’exploitation d’un réseau électrique consiste à effectuer plusieurs opérations qui visent trois objectifs : l’équilibre, la sécurité, et l’efficacité​. L'ensemble de ces opérations est effectué en considérant la topologie du réseau comme étant statique. Or, il est connu, autant en pratique que dans le milieu académique, qu’un changement de topologie peut avoir des effets bénéfiques sur différentes variables comme le profil de tensions et la réduction des coûts de production. Le contrôle topologique est un outil en développement ayant un potentiel immense en termes de conduite de réseaux. Cette présentation en expliquera le principe ainsi que l'état des recherches dans le domaine

Résumé
09 h 50
Synthèse
10 h 00
Pause
10 h 30 à 12 h 00
Communications orales
Les énergies renouvelables : opportunités et enjeux pour le Nord canadien
Présidence/Animation : Aurimar Yajure (Cégep de Sept-Îles)
Batiment : UQAC
Local : P0-5000
10 h 30
Énergies alternatives pour le grand nord canadien
Michel Carreau (Hatch Ltée)

La présentation porte sur les solutions alternatives permettant d'améliorer l'électrification du nord canadien notamment les régions isolées non connectés au réseau principal d'électricité.

Résumé
11 h 00
Station de transmission autonome pour des systèmes énergétiques en milieu isolé et contraint
Laurent FERRIER (CCTT - Centres collégiaux de transfert de technologie)

Les technologies de communications ont vécu un essor considérable ces dernières années permettant de véhiculer moult informations sur les événements naturels mais aussi sur les systèmes industriels (trains, voiture, avions) apportant, par exemple un accroissement de la sécurité. Le milieu nordique freine cependant ces possibilités. Il montre en effet des contraintes : le climat y est rude et il existe des secteurs que l'on peut qualifier de "trous de communication" dans lesquels le signal ne transite pas. Pour relever les défis de communication et faire fonctionner les dispositifs électroniques dans ce type de milieu isolé, il est donc nécessaire de faire preuve de savoir-faire, mais également d'innovation. Le nord du Québec est un bon exemple de milieu isolé et fortement contraint. Le développement de solutions permettant d'améliorer les communications avec ces régions contribuera fortement dans le déploiement des systèmes énergétiques dans ces régions et suivre leurs performances à distance. 

Résumé
11 h 30
L’intégration des énergies renouvelables : le rendement énergétique est-il synonyme de rendement économique ?
Martin Bourbonnais (Cégep de Jonquière)

Cette présentation porte sur la détermination du seuil de rentabilité relative à l'intégration des énergies renouvelables. En effet, une solution intégrant des énergies renouvelables n'est toujours pas rentable même si elle est efficace énergétiquement parlant. La différence entre l'optimum économique et l'optimum énergétique sera clarifiée dans cette présentation.

Résumé
11 h 50
Synthèse
Dîner
12 h 00 à 13 h 30
Dîner
Dîner libre
Batiment : UQAC
Local : Dîner libre
Après-midi
13 h 30 à 15 h 30
Communications orales
Les microréseaux, solutions intelligentes pour la transition énergétique : quelle place pour quels défis?
Présidence/Animation : Aurimar Yajure (Cégep de Sept-Îles)
Batiment : UQAC
Local : P0-5000
13 h 30
Les micro-réseaux : une solution incontournable dans la transition énergétique du Québec
Miloud Rezkallah (ÉTS - École de technologie supérieure)

Cette présentation porte sur les micro-réseaux multisources isolés ou connectés au réseau principal de transport et de distribution de l'électricité. Les différentes configurations ainsi que les contraintes qui doivent être prises en considération seront traitées lors de cette présentation notamment celles liées à la régulation électrique et à la qualité de l'onde.

Résumé
13 h 50
La place des unités énergétiques mobiles dans la transition énergétique du Québec
Zoe Feger (Cégep de Sept-Îles)

Cette présentation porte sur les unités énergétiques mobiles (micro-réseaux mobiles), leurs enjeux et les tendances dans ce secteur. La présentation mettra l'accent également sur leurs marchés et applications potentielles ainsi que la place qu'occuperont ces systèmes dans la transition énergétique du Québec.

Résumé
14 h 10
La place des smart-grids dans la transition énergétique du Québec
Alireza Javadi (ÉTS - École de technologie supérieure), souleyman Fadoul (ÉTS - École de technologie supérieure)

Cette présentation porte sur les enjeux technologiques et économiques relatifs au déploiement des réseaux intelligents (smart-grids) dans le système électrique au Québec. Un accent sera mis sur la capacité du système électrique actuel de permettre le développement des smart-grids sans mettre en jeu la sécurité énergétique du Québec.

Résumé
14 h 30
Énergies renouvelables et Intelligence artificielle : au-delà de l’impact technologique
Dominique Diouf (Collège Rosemont)

La transition énergétique désigne le passage d'un système énergétique qui repose essentiellement sur l'utilisation des énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre, vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l'efficacité énergétique. Parmi les principales énergies renouvelables, on pourrait mentionner l’énergie solaire, l’énergie éolienne, l’énergie hydraulique etc. 

Les innovations technologiques pourraient jouer un rôle fondamental dans le cadre de la transition énergétique, grâce à l’introduction de nouveaux procédés plus respectueux de l’environnement. Dans cette perspective, les applications concrètes des nouvelles découvertes dans les domaines de l’intelligence artificielle (IA) et du big data pourraient contribuer à la transformation des réseaux énergétiques, à l’apparition de nouveaux services, à l’amélioration de l’efficacité énergétique et, partant, à l’accélération de la transition énergétique.

Résumé
14 h 50
Synthèse
15 h 00
Pause
15 h 30 à 16 h 45
Panel
Paroles d’experts : défis actuels et futurs pour les énergies renouvelables et l’intelligence artificielle, au cœur de la transition énergétique
Présidence/Animation : Hussein Ibrahim (Cégep de Sept-Îles)
Participants : Alireza Javadi (ÉTS - École de technologie supérieure), Dominique Diouf (Collège Rosemont), Daniel R. Rousse (ÉTS - École de technologie supérieure), Michel Carreau (Hatch Ltée)
Batiment : UQAC
Local : P0-5000
Soir
16 h 45 à 19 h 00
Cocktail
Cocktail de clôture
Présidence/Animation : Hussein Ibrahim (Cégep de Sept-Îles)
Batiment : UQAC
Local : P0-5000