Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

Le vendredi 11 mai 2018

Ce colloque s’adresse aux professionnels de santé, aux acteurs de surveillance, aux chercheurs et au public interpellés par la présence de multimorbidité (présence de multiples maladies chroniques) dans une population vieillissante. Ce colloque a pour objectif de mettre en commun les travaux de recherche concernant les enjeux liés à la surveillance populationnelle de la multimorbidité et d’en discuter au cours d’une table ronde. Il réunit des acteurs canadiens incontournables en surveillance des maladies chroniques.

Divers enjeux conceptuels et méthodologiques entravent ces activités de surveillance populationnelle de la multimorbidité au Québec et au Canada. Or, la surveillance de la multimorbidité est primordiale, puisque les maladies chroniques sont la première cause de mortalité dans les pays industrialisés et que la multimorbidité toucherait environ le tiers des Canadiens de 65 ans et plus. La multimorbidité est associée à une diminution de la qualité de vie, à une hausse de l’utilisation de soins de santé et à une augmentation du risque de décès. De plus, la multimorbidité complexifie la prise en charge des patients et soulève de nombreux défis pour la prévention.

Les enjeux liés au concept de multimorbidité et de sa mesure populationnelle ainsi que des exemples d’études sur le thème de la surveillance populationnelle de la multimorbidité seront présentés par les conférenciers Martin Fortin (expert international en multimorbidité), Louise Pelletier (conseillère médicale principale à l’Agence de la santé publique du Canada), Fabien Tremblay (CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean), Marc Simard (responsable de la multimorbidité à l’Institut national de santé publique du Québec [INSPQ]) et des étudiants en santé publique à l’Université Laval (UL).

La table ronde, animée par Caroline Sirois (directrice de la Chaire de recherche sur le vieillissement de l’UL), permettra de discuter sur les enjeux de la multimorbidité dans une perspective de surveillance populationnelle comme : Comment définir la multimorbidité en surveillance? Doit-on s’intéresser à des indicateurs simples de multimorbidité? Devons-nous considérer l’impact de chacune des maladies sur la santé? Les panélistes seront des chercheurs, des acteurs de surveillance québécois et canadiens, des praticiens et des décideurs, dont Geneviève Landry (cadre au ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec), Bernard Candas (épidémiologiste à l’Institut national d’excellence en santé et services sociaux), Valérie Émond (cadre à l’INSPQ), Louise Pelletier et Martin Fortin.

Ce colloque est organisé par l’INSPQ, la Chaire de recherche sur le vieillissement de l’UL et la Chaire de recherche sur les maladies chroniques en soins de première ligne de l’Université de Sherbrooke. Nous souhaitons qu’il permette d’orienter les travaux en surveillance de la multimorbidité, de mettre en place des collaborations et de poursuivre éventuellement les échanges amorcés.

Au plaisir de débattre avec vous!

Lire la suite »

Remerciements

Mme Caroline Sirois, M. Martin Fortin et M. Marc Simard, tiennent à remercier chaleureusement toute l’équipe qui participe à ce colloque pour échanger sur les enjeux de la surveillance populationnelle de la multimorbidité: Mesdames Louise Pelletier, Geneviève Landry, Valérie Émond, Cynthia Mbuya-Bienge, Vanessa Fillion et Messieurs Fabien Tremblay, Bernard Candas et Myles Gaulin.

Ajouter à mon horaire

Colloque

Section 100 - Sciences de la santé

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 30 à 11 h 15
Communication orale
Communications orales
La surveillance populationelle de la multimorbidité : les enjeux
Présidence/Animation : Marc Simard (Institut national de santé publique du Québec)
Discutant-e- : Martin Fortin (UdeS - Université de Sherbrooke), Myles Gaulin (Université Laval), Cynthia Mbuya-Bienge (Université Laval), Louise Pelletier (PHAC), Marc Simard (Institut national de santé publique du Québec), Fabien Tremblay (CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean)
Batiment : UQAC
Local : P1-7000
08 h 30
Mot de bienvenue
08 h 45
La multimorbidité : état des lieux
Martin Fortin (UdeS - Université de Sherbrooke)
Résumé
09 h 15
Un indicateur populationnel de la multimorbidité : défis liés à la mesure
Marc Simard (Institut national de santé publique du Québec)
Résumé
09 h 35
Avantages et limites des enquêtes de santé pour la mesure de la multimorbidité dans une perspective de surveillance : l’exemple du Saguenay–Lac-Saint-Jean
Fabien Tremblay (CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean)
Résumé
10 h 00
Pause
10 h 20
L’impact de la multimorbidité sur les admissions à l’urgence et l’effet modifiant des troubles mentaux
Myles Gaulin (Université Laval), Marc Simard (INSPQ), Bernard Candas (INESSS), Caroline Sirois (Université Laval)
Résumé
10 h 30
L’impact du statut socioéconomique sur l’association entre la multimorbidité et l’utilisation des soins ambulatoires dans la population adulte québécoise
Cynthia Mbuya-Bienge (Université Laval), Marc Simard (Institut national de santé publique du Québec), Bernard Candas (INESSS), Caroline Sirois (Université Laval)
Résumé
10 h 40
La multimorbité au Canada: principaux profils et coûts
Louise Pelletier (PHAC)
Résumé
11 h 15 à 12 h 15
Panel
Panel / Atelier
Table ronde sur la surveillance populationnelle de la multimorbidité
Présidence/Animation : Caroline Sirois (Université Laval)
Participant-e-s : Bernard Candas (Institut national d'excellence en santé et services sociaux), Valérie Emond (Institut national de santé publique du Québec), Martin Fortin (UdeS - Université de Sherbrooke), Louise Pelletier (PHAC), Julie Soucy (MSSS - Ministère de la santé et des services sociaux du Québec)
Batiment : UQAC
Local : P1-7000

Dîner

12 h 15 à 13 h 30
Diner
Dîner
Dîner et échanges
Batiment : UQAC
Local : P1-7000