Aller au contenu principal

Du mercredi 10 au vendredi 12 mai 2017

Dans le régime contemporain de production des savoirs, le modèle dominant (positiviste réaliste) de la science la présente comme l’étude objective de la réalité. Selon ce modèle, l’utilisation de la méthode scientifique garantit que ni les personnes ni les contextes n’influencent les résultats, ce qui rend ces derniers généralisables et universels. La neutralité du processus de recherche et des chercheurs est nécessaire pour garantir la scientificité — et donc la vérité — d’une connaissance. Bien que dominante dans la plupart des sciences, cette vision est vivement contestée par les études sociales des sciences ou l’histoire des sciences, mais aussi par les études féministes et postcoloniales. Ces critiques de l’idéal positiviste de la science neutre estiment plutôt que les faits et les théories scientifiques sont construits et influencés par le contexte social, culturel ou politique dans lequel travaillent les scientifiques ainsi que par les conditions matérielles de leur travail. La reconnaissance de l’ancrage social de la science rend impensable l’idée même de neutralité ou de point de vue hors de tout point de vue.

Bien qu’il soit ancien, ce débat nous semble toujours d’actualité et très éclairant pour comprendre plusieurs controverses et débats publics. Nous proposons quatre axes de réflexion : épistémologique, politique, éthique et sociétal. Le premier posera la question de la neutralité dans le travail cognitif de fabrication des connaissances. Le second discutera de l’injonction de neutralité faite aux chercheurs dont les travaux touchent à des enjeux politiques majeurs qui les invitent à prendre parti. L’axe éthique traitera de l’idée que « la doctrine de la neutralité sert avant tout à la science à s’exonérer de toute responsabilité face à ses effets » (Toulouse, 2001). L’axe sociétal abordera l’influence des rapports sociaux et des idéologies économiques sur le développement des sciences, des objets de recherche et des politiques scientifiques.

Lire la suite »

Colloque

Enjeux de la recherche
Ajouter à mon horaire

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 45 à 09 h 45
Communication orale
Communications orales
Conférence d’ouverture
Présidence/Animation : Mélissa Lieutenant-Gosselin (Université Laval)
Batiment : (R) RUTHERFORD
Local : (R) 112
08 h 45
Mot de bienvenue
09 h 00
Conférence d’ouverture : critique de l’amoralisme préconisé par l’injonction de neutralité en recherche scientifique
Florence Piron (Université Laval)
Résumé
09 h 45
Pause
10 h 00 à 12 h 15
Panel
Panel / Atelier
Critique, engagement et neutralité : quelle articulation exploiter?
Présidence/Animation : Éric George (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Participants : France Aubin (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières), Éric George (UQAM - Université du Québec à Montréal), Lena Alexandra HÜBNER (UQAM - Université du Québec à Montréal), Oumar Kane (UQAM - Université du Québec à Montréal), Sklaerenn LE GALLO (UQAM - Université du Québec à Montréal), Julia Morel (UQAM - Université du Québec à Montréal), Valérie Paquet (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Batiment : (R) RUTHERFORD
Local : (R) 112

Dîner

12 h 15 à 13 h 30
Diner
Dîner
Dîner

Après-midi

13 h 30 à 17 h 00
Communication orale
Communications orales
Réflexions et propositions épistémologiques
Présidence/Animation : Emmanuella LUMÈNE (Faculte des sciences humaines (UEH))
Batiment : (R) RUTHERFORD
Local : (R) 112
13 h 30
La neutralité de la recherche scientifique, oui, mais dans quelles phases du processus de recherche scientifique?
Iraj Nikseresht(Université de Téhéran - Iran)
Résumé
13 h 55
Les sciences impliquées entre objectivité épistémique et impartialité engagée
Donato Bergandi (Muséum national d'Histoire naturelle)
Résumé
14 h 20
L’ancrage sociologique du concept : réflexion sur le rapport d’objectivation
Marie-Laurence Bordeleau-Payer (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
14 h 45
Pause
15 h 00
De l’impossible neutralité axiologique à la pluralité pratique (praxéologique)
Pierre-Antoine PONTOIZEAU (Institut de Recherches de Philosophie Contemporaine)
Résumé
15 h 25
Non-neutralité sans relativisme? Le rôle crucial de la réflexivité et de la rationalité évaluative
Mathieu Guillermin (Université Catholique de Lyon)
Résumé
15 h 50
Le système de pensée afro-ibéro-américain : une alternative idéologiquement empêchée au racialisme
Montserrat FITó (EHESS, Paris - CIRCACIA, Cayenne)
Résumé
16 h 15
Discussion
Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 00 à 10 h 30
Communication orale
Communications orales
Neutralité et questions socialement vives
Présidence/Animation : Mélissa Lieutenant-Gosselin (Université Laval)
Batiment : (R) RUTHERFORD
Local : (R) 112
09 h 00
Une scientifique dans le monde de la justice ou la difficulté de témoigner des sciences sociales
Marie-Ève MAILLÉ (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
09 h 25
Expertises collectives de chercheurs et controverses publiques : neutralisation et engagement
Robin Birgé (Université de Montpellier), Grégoire MOLINATTI(Université de la Réunion, France )
Résumé
09 h 50
La production scientifique relative à des questions socio-écologiques vives peut-elle être neutre?
Laurence Brière (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
10 h 15
Discussion
10 h 45
Pause
11 h 00 à 12 h 00
Panel
Panel / Atelier
La science du climat à l’ère Trump
Présidence/Animation : Florence Piron (Université Laval)
Participants : Pascal Lapointe (Agence Science-Presse), Ibrahim Ouattara (Université de Moncton), Sebastian WEISSENBERGER (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Batiment : (R) RUTHERFORD
Local : (R) 112

Dîner

12 h 00 à 13 h 15
Diner
Dîner
Dîner

Après-midi

13 h 15 à 14 h 15
Panel
Panel / Atelier
Au-delà de la neutralité : les défis de la pratique
Présidence/Animation : Laurence Brière (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Participants : Stéphane Couture (UdeM - Université de Montréal), Jorge FLORES-ARANDA (UdeS - Université de Sherbrooke), Mélissa Lieutenant-Gosselin (Université Laval)
Batiment : (R) RUTHERFORD
Local : (R) 112
14 h 15 à 15 h 15
Panel
Panel / Atelier
Neutralité scientifique : perspectives féministes
Présidence/Animation : Florence Piron (Université Laval)
Participants : Samir Hachani (Université Alger 2), Stéphanie Pache (Harvard University), Camille Robert (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Batiment : (R) RUTHERFORD
Local : (R) 112
15 h 15
Pause
15 h 30 à 17 h 00
Communication orale
Communications orales
Neutralité, silence et droit de parole
Présidence/Animation : Mélissa Lieutenant-Gosselin (Université Laval)
Batiment : (R) RUTHERFORD
Local : (R) 112
15 h 30
Les traductions coloniales et (post)coloniales à l’épreuve de la neutralité
Milouda Medjahed (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
15 h 55
Neutralité donc silence? L’université française et la non-violence
Cécile Dubernet (Institut catholique de Paris)
Résumé
16 h 20
L’illusion de la neutralité en sciences humaines
Yannick Brun-Picard (Collège Jacques Prévert Les Arcs)
Résumé
16 h 45
Discussion
Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 00 à 11 h 15
Panel
Panel / Atelier
Neutralité, (post)colonialisme et études décoloniales
Présidence/Animation : Laurence Brière (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Participants : Delphine ABADIE (UdeM - Université de Montréal), Montserrat FITó (EHESS, Paris - CIRCACIA, Cayenne), Emmanuella LUMÈNE (Faculte des sciences humaines (UEH)), Léonie Gisèle Métangmo-Tatou (Université de Ngaoundéré, Cameroun), Thomas Hervé MBOA NKOUDOU (Université Laval), Milouda Medjahed (UdeM - Université de Montréal), Iraj Nikseresht (Université de Téhéran - Iran), Sylvie-Marianne Rhugenda (Université Laval)
Batiment : (R) RUTHERFORD
Local : (R) 112
11 h 15
Pause
11 h 30 à 12 h 45
Panel
Panel / Atelier
La neutralité dans les humanités numériques
Présidence/Animation : Cléo Collomb (Université de Technologie de Compiègne)
Discutant : Lorna Heaton (UdeM - Université de Montréal)
Participants : Jean-Edouard Bigot (Université de Technologie de Compiègne), Eglantine Schmitt (Université de Technologie de Compiègne)
Batiment : (R) RUTHERFORD
Local : (R) 112

Dîner

12 h 45 à 14 h 00
Diner
Dîner
Dîner

Après-midi

14 h 00 à 14 h 45
Panel
Panel / Atelier
La question de la conciliation entre recherche et militantisme : perspectives pratiques et critiques
Participants : Karine Gentelet (UdeM - Université de Montréal), Christine Vézina (Université Laval)
Batiment : (R) RUTHERFORD
Local : (R) 112
14 h 45 à 15 h 30
Panel
Panel / Atelier
La question de la conciliation entre recherche et militantisme : enjeux épistémologiques, méthodologiques et éthiques
Présidence/Animation : Christine Vézina (Université Laval)
Participants : Emmanuelle Bernheim (UQAM - Université du Québec à Montréal), Jean-Marc Fontan (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Batiment : (R) RUTHERFORD
Local : (R) 112
15 h 30
Pause
15 h 45 à 16 h 30
Panel
Panel / Atelier
La question de la conciliation entre recherche et militantisme : l’accès aux savoirs et la diffusion
Présidence/Animation : Karine Gentelet (UdeM - Université de Montréal)
Participants : Louis-Philippe Lampron (Université Laval), Florence Piron (Université Laval)
Batiment : (R) RUTHERFORD
Local : (R) 112
16 h 30 à 17 h 00
Communication orale
Communications orales
Mot de clôture et projet d’écriture
Batiment : (R) RUTHERFORD
Local : (R) 112
16 h 30
Mot de clôture et projet de livre
Laurence Brière (UQAM - Université du Québec à Montréal), Mélissa Lieutenant-Gosselin (Université Laval), Florence Piron (Université Laval)