Aller au contenu principal

Le mardi 9 mai 2017

Le partage des connaissances acquises est une partie intégrante du travail de tout chercheur, voire une responsabilité. Cette diffusion du savoir passe invariablement par la publication et la participation à des conférences. À cette ère numérique et mondiale, la connaissance de l’anglais, considéré comme la lingua franca du monde universitaire, est plus que jamais nécessaire, mettant fréquemment les chercheurs devant un choix déchirant, soit celui de publier en anglais ou en français.

Si la publication savante en anglais compte des avantages, dont celui de rejoindre un plus vaste lectorat à l’international, elle présente aussi des inconvénients. Elle peut notamment entrer en conflit avec les attentes de l’auditoire universitaire auquel un chercheur appartient ou encore les attentes de son auditoire local, qu’il s’agisse du grand public ou des institutions décisionnelles qui pourraient bénéficier des recherches en question. Ainsi, plusieurs chercheurs résistent à cette hégémonie linguistique, une décision qui vient avec son lot de défis.

Nous proposons une réflexion sur les enjeux que représente l’usage du français dans la communication savante. En mettant en commun les connaissances d’experts d’horizons divers et complémentaires (à travers les disciplines, les degrés d’expérience et les institutions anglophones et francophones), nous permettrons aux chercheurs de mieux mesurer les conséquences de leurs choix linguistiques, mais aussi de réfléchir aux façons d’aborder cette réalité à toutes les étapes de la production du savoir.

Le colloque sera formé d’un panel d’experts suivi d’une table ronde. Dans un premier temps, nous inviterons des chercheurs à se prononcer sur le statut du français dans la diffusion du savoir. Que savons-nous de l’état de la communication savante dans la francophonie? Quelles sont les principales implications de publier en français? Dans un second temps, une table ronde réunira des chercheurs variés, tant émergents qu’établis, de provenances diverses et d’institutions anglophones et francophones, de même que des éditeurs diffusant la recherche en français. En ouvrant un dialogue, ce partage d’expériences permettra de réfléchir aux façons dont la publication en français, à l’ère de l’anglicisation, se traduit dans la pratique.

Ce colloque vise plusieurs objectifs : ouvrir un dialogue critique sur l’état de la diffusion du savoir en français; explorer comment certains facteurs, tels la trajectoire d’un chercheur, le champ d’études et l’institution d’attache influencent la décision d’un chercheur ou d’un éditeur de diffuser le savoir acquis en français; mieux comprendre ce qui est impliqué dans la recherche multilingue en partageant des expériences individuelles et en réfléchissant aux implications plus générales de ces exemples; finalement, identifier des moyens d’offrir davantage de support aux chercheurs désirant diffuser leur savoir dans la langue française.

Lire la suite »

Colloque

Enjeux de la recherche
Ajouter à mon horaire

Responsables

  • Yvonne Hung
    Université McGill
  • Mariève Isabel
    Université McGill
Afficher tous les résumés

Après-midi

13 h 30 à 15 h 00
Communication orale
Communications orales
Panel d’experts
Présidence/Animation : Mariève Isabel (Université McGill)
Batiment : (L) LEACOCK
Local : (L) 424
13 h 30
Mot de bienvenue
13 h 40
La diffusion des connaissances en français à l’ère du numérique
Vincent Larivière (UdeM - Université de Montréal)
13 h 55
Érudit.org : une plateforme de production, de diffusion et de recherche au service de la communauté savante francophone
Émilie PAQUIN (Chercheure indépendante)
Résumé
14 h 10
Se faire comprendre dans son partage des savoirs en francais : quels outils utiliser?
DEOGRATIAS NIZONKIZA(North-West University)
Résumé
14 h 25
Le marché de la traduction universitaire : comment ne pas se lire dans les deux langues
Jean-Philippe Warren (Université Concordia)
Résumé
14 h 40
Période de questions
15 h 00
Pause
15 h 15 à 17 h 00
Communication orale
Communications orales
Table ronde
Présidence/Animation : James Archibald (Université McGill)
Batiment : (L) LEACOCK
Local : (L) 424
15 h 15
Mot de bienvenue
15 h 25
Point de vue d’une professeure et titulaire d’une chaire de recherche du Canada
Céline Le Bourdais (Université McGill)
15 h 35
Point de vue d’un postdoctorant
Jean-Michel Landry (Université McGill)
Résumé
15 h 45
Point de vue d’un doctorant et chargé de cours
Alexandre Blanchet (UdeM - Université de Montréal)
15 h 55
Point de vue d’une doctorante
Camille Ouellet Dallaire (Université McGill)
16 h 05
Point de vue du directeur général des Presses de l’Université de Montréal
Patrick Poirier(Les Presses de l'Université de Montréal)
16 h 15
Discussion
16 h 40
Période de questions