Aller au contenu principal

Le mercredi 10 mai 2017

Les policiers ont une fonction de triage, de relais et d’appui pour l’entrée et le maintien des patients en psychiatrie. C’est le constat sur lequel s’appuient ce colloque et ses participants issus des sciences sociales, de la sécurité publique et de la psychiatrie. Partant de la question du rôle des policiers dans l’accès aux soins psychiques, nous examinerons des situations concrètes de rencontre entre les protagonistes de la psychiatrie (soignants et patients), les agents de la sécurité publique et les différents acteurs de première ligne de la prise en charge des patients psychiatriques.

Le colloque se positionne en amont du processus pénal en s’intéressant particulièrement aux policiers en uniforme amenés à intervenir dans la rue, à domicile ou à l’hôpital auprès de personnes souffrant de troubles psychiques. Dans ces circonstances, les agents-patrouilleurs doivent choisir comment agir en combinant leur champ d’expertise (le droit et l’application des lois) avec celui d’autres acteurs rassemblés autour du malade dans les épisodes de crise qu’il traverse.

Les situations de rencontre entre les mondes policier et psychiatrique, documentées depuis les années 1980, ont contribué à des lectures du travail policier comme détecteur précoce des psychopathologies, voire comme fournisseur de premiers soins psychiques. Les policiers seraient alors, comme le voudrait une formule aussi célèbre que contestable, des « psychiatres de coin de rue » dont la tâche est de permettre l’initiation de la prise en charge entre la rue et l’hôpital. Dans certains contextes, les acteurs institutionnels eux-mêmes en sont venus à revendiquer un tel rôle de la police comme extension du système de soins. Ce colloque entend interroger ces situations de rencontre et les comprendre comme le résultat d’une culture organisationnelle marquée par la doctrine managériale de la « coproduction » de la sécurité publique.

Lire la suite »

Colloque

Section 600 - Colloques multisectoriels
Ajouter à mon horaire

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 00 à 12 h 00
Communication orale
Communications orales
Démarches cliniques intersectorielles
Batiment : (BH) BURNSIDE HALL
Local : (BH) 1B36
09 h 00
Mot de bienvenue
09 h 30
Interventions policières et soins : rencontres, tensions et bricolages pour la prise en charge d’un état mental perturbé
Michaël Meyer (UNIL - Université de Lausanne), Krzysztof Skuza (Haute Ecole de Santé Vaud - HESAV)
10 h 00
Évaluation de l’implantation et des effets de l’intégration d’un intervenant psychosocial aux équipes ambulancières et policières sur le territoire de Sherbrooke lors d’interventions en situation de crise
Marjolaine Landry (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières), Étienne Blais (UdeM - Université de Montréal), Nicolas Elazhary(UdeS - Université de Sherbrooke), Sébastien Carrier (UdeS - Université de Sherbrooke), Jasmin Bouchard, Anne-Marie Savard (Université Laval)
11 h 00
Mesures de contraintes en psychiatrie : vécu des patients, vécu des soignants, regard de la police sur les traitements en chambre de soins intensifs
Isabelle Gothuey(Réseau fribourgeois de santé mentale), Aurélie Perritaz (Réseau Fribourgeois de Santé Mentale), Annick Geinoz (Réseau Fribourgeois de Santé Mentale), Rafik Bouzegaou (Réseau Fribourgeois de Santé Mentale)

Dîner

12 h 00 à 13 h 30
Diner
Dîner
Repas

Après-midi

13 h 30 à 15 h 30
Communication orale
Communications orales
Interventions policières : lois, bricolage et transfert de compétences (Partie 1)
Batiment : (BH) BURNSIDE HALL
Local : (BH) 1B36
13 h 30
Prise en charge par les policiers d’un état mental perturbé : limites juridiques de l’application de la Loi P-38.001 et de ses impacts
Maxime Laroche(École nationale de police du Québec / Directeur des poursuites criminelles et pénales)
14 h 15
La perspective des scripts appliqués aux interventions policières auprès des personnes dans un état mental perturbé
Étienne Blais (UdeM - Université de Montréal), Léaw Roy (Université de Montréal)
15 h 00
Pause
16 h 00 à 17 h 00
Communication orale
Communications orales
Interventions policières : lois, bricolage et transfert de compétences (Partie 2)
Batiment : (BH) BURNSIDE HALL
Local : (BH) 1B36
15 h 15
Dans les premiers instants de l’expérience psychotique : le dialogue de crise
Gilles Bangerter (Haute Ecole de Santé Vaud (HESAV) Lausanne)
16 h 00
Interventions policières auprès de personnes composant avec un handicap intellectuel : hybridation planifiée et bricolage spontané
Guillaume Ouellet (Centre de recherche de Montréal sur les inégalités sociales / UQAM), Olivier Corbin-Charland (Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal (CIUSSS-CSIM))
16 h 45
Mot de clôture

Soir

17 h 00 à 18 h 00
Cocktail
Cocktail
Clôture