Aller au contenu principal

Le jeudi 11 mai 2017

Partant du titre du célèbre texte d’Audre Lorde, féministe lesbienne noire états-unienne, ce colloque entend mettre en question les modalités de construction et de transmission des savoirs, connaissances et praxis des groupes marginalisés, qui sont construits comme des problèmes sociaux dans différents contextes. L’objectif principal est de définir comment et quels savoirs-connaissances sont construits et transmis dans ces groupes sur « eux-mêmes » en termes d’enjeux divers, notamment liés à la racisation, le genre, la sexualité, la classe, le handicap, etc. Autrement dit, nous voulons comprendre ce qui se construit comme savoir sur le « soi » et les connaissances « autres » dans les groupes qui semblent socialement et politiquement « faire problème ». Dès lors, nous proposons de nous interroger à la manière de W.E.B. Dubois  : « quel effet ça fait d’être un problème? », par quels modes de subjectivation devient-on un problème, et surtout, qui a le pouvoir de désigner, nommer et délimiter le problème?

Alors qu’il existe une large littérature et de nombreux travaux sur la marginalisation de différents groupes (personnes immigrantes, femmes autochtones, personnes réfugiées, etc.), ces études prennent rarement en compte une perspective située. Pourtant, un bon nombre de féministes, principalement les féministes noires, ont soulevé les enjeux liés à la construction du savoir situé et la force de ses perspectives. En effet, les perspectives et questions de recherche sont à considérer autrement lorsqu’il s’agit de travailler avec un groupe donné et non pas sur ce dernier. D’autres normativités, points de vue et praxis sont à visibiliser. Et nos approches et méthodes de recherche sont à repenser.

Nous désirons par ce colloque réunir des chercheurs et chercheuses de différents horizons disciplinaires qui s’intéressent aux enjeux de recherche liés à la représentation, au couple savoir-pouvoir, et aux questions épistémologiques et méthodologiques qu’ils suggèrent.

Lire la suite »

Colloque

Section 400 - Sciences sociales
Ajouter à mon horaire

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 30 à 10 h 30
Communication orale
Communications orales
Construction et transmission du savoir dans le groupes marginalisés
Présidence/Animation : Leïla Benhadjoudja (Université d’Ottawa)
Discutant : Leïla Benhadjoudja (Université d’Ottawa)
Participants : Karine Bellerive (UdeM - Université de Montréal), Véro LEDUC (UQAM - Université du Québec à Montréal), Nathanaëlle Soler (EHESS), Khaoula ZOGHLAMI (UdeM - Université de Montréal)
Batiment : (E) SCIENCES DE L'ÉDUCATION
Local : (E) 627
08 h 30
Décoloniser l’ethnographie : réflexions sur les voix silencieuses et minoritaires en Nouvelle-Calédonie
Résumé
08 h 50
Exploration de la force performative des écritures de soi par une recherche-création : subjectivités, vieillissements et maladies neurodégénératives
Karine Bellerive (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
09 h 10
Les limites des approches célébratoires de l’« hybridité identitaire » des Québécois d’origine immigrante et racisée
Khaoula ZOGHLAMI(UdeM - Université de Montréal)
Résumé
09 h 30
Quelle prise de parole pour les personnes sourdes? Déconstruction de l’audisme dans le langage de la reconnaissance sociale et construction de savoirs signés
Véro LEDUC (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
10 h 30
Pause
10 h 45 à 12 h 45
Communication orale
Communications orales
Savoir et praxis politiques
Présidence/Animation : Sonia Ben Soltane (Université d’Ottawa)
Discutant : Sonia Ben Soltane (Université d’Ottawa)
Participants : Leïla Benhadjoudja (Université d’Ottawa), Véronica GOMES (UQAM - Université du Québec à Montréal), Anahi MORALES HUDON (Université Saint-Paul), Valerie Masumbuko (Université d’Ottawa)
Batiment : (E) SCIENCES DE L'ÉDUCATION
Local : (E) 627
10 h 45
Le point de vue situé des femmes musulmanes : qu’est-ce que cela signifie?
Leïla Benhadjoudja (Université d’Ottawa)
Résumé
11 h 05
Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées : une réponse aux résistances autochtones?
Véronica GOMES (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
11 h 25
Production et appropriation du savoir au sein des groupes marginalisés
Anahi MORALES HUDON (Université Saint-Paul)
Résumé
11 h 45
Pédagogie féministe en milieu académique et amnésie des rapports de pouvoir : analyse intersectionnelle
Valerie Masumbuko(Université d’Ottawa)
Résumé

Dîner

12 h 45 à 14 h 00
Diner
Dîner
Dîner

Après-midi

14 h 00 à 16 h 00
Communication orale
Communications orales
Perspective située et recherche
Présidence/Animation : Anahi MORALES HUDON (Université Saint-Paul)
Discutant : Anahi MORALES HUDON (Université Saint-Paul)
Participants : Sonia Ben Soltane (Université d’Ottawa), Yagos Koliopanos (Université Paris Ouest), Adriana POZOS (UQAM - Université du Québec à Montréal), Erandy Vergara Vargas (Université McGill)
Batiment : (E) SCIENCES DE L'ÉDUCATION
Local : (E) 627
14 h 00
De l’autoanalyse à l’indigénéité : les immigrantes maghrébines vues par des chercheuses issues de l’immigration maghrébine
Sonia Ben Soltane (Université d’Ottawa)
Résumé
14 h 20
Enquêter sur les travailleuses du sexe grecques dans une perspective située, réflexive et comparative : quels enjeux?
Yagos Koliopanos(Université Paris Ouest)
Résumé
14 h 40
La disparition forcée au Mexique : dilemmes dans la production de connaissances engagées
Adriana POZOS (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
15 h 00
Orientations : commissariat d’expositions et connaissances pour changer les discours
Erandy Vergara Vargas(Université McGill)
Résumé