Aller au contenu principal

Le dimanche 12 juin 2016

Depuis 2008, nous pouvons observer un retour des approches critiques en sciences sociales. Il suffit de penser à l’importance des travaux de David Harvey (2009, 2010) et de David McNally (2009, 2013) sur la crise financière des dernières années. On assiste aussi à un retour de la critique dans le discours scientifique, entre autres par l’organisation de tables rondes lors de la conférence internationale de la Urban Affairs Association en 2008, qui a mené à la publication d’un ouvrage collectif, ou de l’apparition de nouvelles revues scientifiques telle que Justice spatiale/Spatial Justice, ainsi que le renouveau de publications plus anciennes comme Critical Planning et Antipode.

Les approches critiques présentées dans ces travaux se penchent sur les caractéristiques du développement de la société capitaliste à travers ses cycles de crise et de restructuration. Elles intègrent à l’analyse les dynamiques de pouvoir, de domination et d’inégalités sociales engendrées par ces cycles. Elles visent à déconstruire les mécanismes qui produisent ces dynamiques. En études urbaines et régionales, les approches critiques sont utilisées notamment dans l’étude des politiques urbaines et plus récemment dans l’étude de différentes questions touchant le logement, l’embourgeoisement ou encore ne planification urbaine inclusive.

Il reste que de trop nombreux travaux récents en sciences sociales sont peu territorialisés et encore moins à l’échelle locale. Or, les différentes échelles territoriales sont aux prises avec ces déstructurations et restructurations de leurs activités économiques et sociales créées par les dynamiques engendrées par le développement de la société capitaliste. Celles-ci ont eu des répercussions directes sur les restructurations économiques et spatiales, alimentant les injustices sociales et spatiales dans nos villes et nos régions, d’où notre intérêt pour une réflexion collective sur le renouveau des approches critiques en études urbaines, régionales et territoriales.

Lire la suite »

Colloque

Section 400 - Sciences sociales
Ajouter à mon horaire

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 00 à 09 h 15
Communication orale
Communications orales
Mot de bienvenue
09 h 00
Mot de bienvenue
Dominic Lapointe (UQAM - Université du Québec à Montréal)
09 h 15 à 10 h 45
Communication orale
Communications orales
Session 1
09 h 15
L'embourgeoisement (gentrificaiton) dans les études urbaines latino-américaines : une analyse critique de la production scientifique récente
João Carlos Monteiro(UQAM - Université du Québec à Montréal), Eduardo Augusto Wellendorf SOMBINI (UNICAMP - Universidade Estadual de Campinas)
Résumé
09 h 35
Les régions québécoises dans le contexte de la globalisation : comment saisir les dynamiques de développement ou de marginalisation des territoires?
Suzanne Tremblay (UQAC - Université du Québec à Chicoutimi)
Résumé
09 h 55
Sortir la critique de la ville, et la ville de la critique : une approche par les espaces périphériques
Yann Fournis (UQAR - Université du Québec à Rimouski)
Résumé
10 h 15
Discussion
10 h 30
Pause
10 h 45 à 12 h 00
Communication orale
Communications orales
Session 2
10 h 45
Revoir le droit à la ville avec le petit bout de la lorgnette pour en réaffirmer la portée critique
Raymonde SECHET(Université Rennes 2), Mathilde BIGO(Université Rennes 2)
Résumé
11 h 05
Appel au droit à la ville et à la participation citoyenne : une nécessaire distanciation critique pour mieux appréhender les mouvements urbains
Anne Latendresse (UQAM - Université du Québec à Montréal)
11 h 25
Rapports de pouvoir sur une artère commerciale montréalaise en
Charlotte MONTFILS-RATELLE(UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
11 h 45
Discussion

Après-midi

12 h 00 à 13 h 30
Assemblée générale
Assemblée générale
Dîner
13 h 30 à 14 h 45
Communication orale
Communications orales
Session 3
13 h 30
Perroux critique de Schumpeter : quels apports pour les études régionales et urbaines?
Danielle LAFONTAINE (UQAR - Université du Québec à Rimouski)
Résumé
13 h 50
Transdisciplinarité et théorie critique : l'épistémologie du tourisme comme objet d'étude tel que constitué par les chercheurs
Dominic Lapointe (UQAM - Université du Québec à Montréal), Celeste NAVA JIMÉNEZ , Marcelino CASTILLO NECHAR
Résumé
14 h 10
Discussion
14 h 25
Pause
14 h 45 à 15 h 40
Communication orale
Communications orales
Session 4
14 h 45
Le miroir aux alouettes de l' « inclusion » : produire du logement social en temps d'austérité et de mixité (Québec/France)
Fabien DESAGE(Université Lille 2)
Résumé
15 h 05
Queer Mile-End : la contestation relationnelle des identités LGBT et la production générationnelle des nouveaux quartiers
Julie Podmore (John Abbott College)
Résumé
15 h 25
Discussion
15 h 40 à 17 h 00
Communication orale
Communications orales
Session de clôture
15 h 40
Synthèse : les approches critiques, quelles perspectives pour les études urbaines, régionales et territoriales?
Hélène Bélanger (UQAM - Université du Québec à Montréal)
16 h 00
Plénière
17 h 00 à 19 h 00
Cocktail
Cocktail
Cocktail