Aller au contenu principal

Du samedi 11 au dimanche 12 juin 2016

Les mutations actuelles du monde du travail conduisent les chercheurs en santé du travail à se mobiliser sur la question des pratiques managériales, sur des bases renouvelées. En effet, il semble que les formes de travail et leurs liens avec les risques professionnels en développement (troubles musculosquelettiques, risques psychosociaux, etc.) ne se laissent pas entièrement décoder au moyen des grilles de lecture actuelle.

Des recherches récentes de l’IRSST témoignent d’une évolution des questions qui se posent en matière de prévention. D’une part, en amont de toute manifestation de risques chez les travailleurs concernés, des situations d’innovation requièrent des analyses prospectives. Que peut-on dire, par exemple, d’un projet de développer un mode d’organisation allégé (lean)? Comment conseiller les décideurs sur la SST dans la période de structuration de nouvelles filières, de nouveaux métiers, de nouvelles lignes de production, etc.?

D’autre part, à un niveau plus microscopique, se pose aussi la question des effets des « petites » transformations (par exemple, ajout de tâches d’indicateur de performance, de contrôle qualité, de déplacement manuel des produits ou bien encore d’apprentissage, du fait des évolutions rapides des offres, des technologies, etc.). Elles touchent le contenu du travail de manière souvent progressive et sont « ambivalentes » dans leurs effets. Ces situations sont très difficiles à interpréter. On doit néanmoins prendre au sérieux l’hypothèse d’une tendance actuelle à la densification du travail ou à la réduction progressive des marges de manœuvre. De tels phénomènes sont en effet susceptibles de contribuer, dans certains cas, à une détérioration des conditions de travail et à la survenue des risques, tous types confondus.

Ces divers éléments conduisent à s’interroger sur la perspective traditionnellement adoptée en prévention des risques professionnels, laquelle émane des informations sur les risques avérés et s’efforce de remonter aux déterminants organisationnels de la situation de travail productif. Ce colloque propose de décaler le regard porté sur la situation : du travail « tel qu’il est organisé », vers le « fait même d’organiser ».

Ce colloque offre aux chercheurs qui souhaitent démarrer de nouvelles recherches dans le domaine un espace d’échange avec ceux qui ont déjà eu l’occasion de réaliser des recherches. Étant donné la complexité du sujet, il a été choisi d’avoir une ouverture permettant des discussions méthodologiques pluridisciplinaires. Ce sont ainsi des chercheurs de diverses disciplines (sociologie du travail, ergonomie, anthropologie, science de la gestion, clinique de l’activité, psychodynamique du travail, etc.) et de plusieurs nationalités qui présenteront leurs travaux et leurs questionnements.

Le colloque est constitué de quatre sessions d’une demi-journée chacune. Chaque session est close par une table ronde avec les intervenants qui la composent.

Lire la suite »

Colloque

Section 400 - Sciences sociales
Ajouter à mon horaire

Responsables

  • Sébastien BRUÈRE
    IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail
  • Daniel Côté
    IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail
  • Édith VINET
    IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail
Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 30 à 12 h 00
Communication orale
Communications orales
Gestion et santé-sécurité du travail (SST) : paradoxes et perspectives
08 h 30
Mot de bienvenue
08 h 45
Pratiques de soins en réadaptation et diversité ethnoculturelle : l'adaptation des services peut-elle soutenir la performance et la santé des professionnels?
Daniel Côté (IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail), Danielle GRATTON(UdeM - Université de Montréal), Jessica Dubé (UQAM - Université du Québec à Montréal), Sylvie Gravel (École des Sciences de la Gestion (ESG) - UQAM ), Bob W. White (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
09 h 25
Les enjeux relatifs à la gestion et à la SST : état de la question
Édith VINET(IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail)
Résumé
10 h 05
Pause
10 h 20
Les pratiques managériales au cœur de la santé du travail : défis disciplinaires et méthodologiques
France St-Hilaire(UdeS - Université de Sherbrooke)
Résumé
11 h 00
Période de questions

Après-midi

12 h 00 à 13 h 15
Assemblée générale
Assemblée générale
Dîner
13 h 15 à 17 h 00
Communication orale
Communications orales
Gestion et SST : quelles méthodes de recherche?
13 h 15
Quand l'intervention ergonomique permet la convergence entre orientations stratégiques et réalités opérationnelles
Martin CHADOIN (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
14 h 00
Le management et la sociologie clinique du travail
Jacques Rhéaume (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
14 h 45
Pause
15 h 00
La construction sociale des indicateurs de performance : mythe ou réalité?
Paulina ARROYO(UQAM - Université du Québec à Montréal)
15 h 45
Période de questions
Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 30 à 12 h 00
Communication orale
Communications orales
La gestion : quels freins pour la SST?
08 h 30
Pour contrer les effets délétères d'une organisation du travail déficiente : les nécessaires stratégies défensives développées par les travailleurs
Pierre-Yves THERRIAULT (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières)
Résumé
09 h 15
Les modalités du travail d'organisation allégée (lean) qui peuvent freiner un rapprochement vers une organisation capacitante
Sébastien BRUÈRE(IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail)
Résumé
10 h 00
Pause
10 h 15
La charge de travail de cadres intermédiaires en milieu hospitalier : un travail morcelé dans un contexte organisationnel complexe
Pierre-Sébastien Fournier(Université Laval), Maude VILLENEUVE (Université Laval), Sébastien BRUÈRE (IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail)
Résumé
11 h 00
Période de questions

Après-midi

12 h 00 à 13 h 15
Assemblée générale
Assemblée générale
Dîner
13 h 15 à 17 h 00
Communication orale
Communications orales
La gestion : quelles possibilités pour la SST?
13 h 15
Arguments pour mobiliser les gestionnaires d'entreprise à prendre en charge la santé et la sécurité au travail
Sylvie Gravel (École des Sciences de la Gestion (ESG) - UQAM )
Résumé
14 h 00
Comment le supérieur immédiat peut-il contribuer à la réussite du retour au travail d'un employé ayant eu une dépression?
Alessia NEGRINI(IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail), M. CORBIÈRE (UQAM - Université du Québec à Montréal), L. ST-ARNAUD (Université Laval), M-J. DURAND (UdeS - Université de Sherbrooke), M-F. COUTU (UdeS - Université de Sherbrooke), D. BERBICHE (UdeS - Université de Sherbrooke), T. LECOMTE (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
14 h 45
Pause
15 h 00
Combiner santé au travail et développement des organisations : vers un management par la discussion
Résumé
15 h 45
Période de questions
16 h 30
Mot de clôture