Aller au contenu principal

Le vendredi 10 juin 2016

Le colloque est l’occasion de diffuser les premiers résultats de l’enquête Sexualité, sécurité et interactions en milieu universitaire (ESSIMU), menée à l’hiver 2016. Il s’agit d’une recherche portant sur les violences sexuelles en milieu universitaire à laquelle collaborent des chercheures de six universités québécoises. Partant d’une définition large de la violence sexuelle, le regard se porte sur différents types de manifestations telles que : harcèlement sexuel, agression sexuelle, exhibitionnisme, voyeurisme, cyberharcèlement, attouchement sexuel non désiré, menace de viol, pression ou coercition sexuelle. Ce colloque permettra d’aborder différentes dimensions de cette problématique, comme l’ampleur des manifestations de violence sexuelle, les conséquences possibles et les réactions de l’entourage lors du dévoilement; des récits permettront également d’illustrer les contextes dans lesquels ces violences s’installent. Le colloque se veut un outil de réflexion collective autour des enjeux individuels et collectifs des violences sexuelles en milieu universitaire au Québec, notamment pour les interventions de soutien, de prévention et de sensibilisation.

Les résultats de cette recherche se démarquent de plusieurs manières des recherches antérieures. D’une part, le terme « milieu universitaire » indique que l’enquête inclut les gestes commis tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du campus par une autre personne affiliée à l’université. D’autre part, la plupart des études antérieures sont limitées à un échantillon étudiant, omettant ainsi un pan de la communauté universitaire de ce même milieu qui est tout aussi susceptible d’être impliqué dans des situations de violences sexuelles. La présente recherche inclut toute la communauté universitaire, c’est-à-dire toute personne ayant un statut d’étudiant ou d’employé.

Équipe interuniversitaire ESSIMU : en 2014, une équipe indépendante de l’UQAM a lancé cette recherche sous la direction de Manon Bergeron, professeure au Département de sexologie et membre du Réseau québécois en études féministes (RéQEF) et de l’équipe Violence sexuelle et santé (ÉVISSA), de Martine Hébert, professeure au Département de sexologie, et de Sandrine Ricci, doctorante en sociologie et chargée de cours. Le projet a pris de l’ampleur et plusieurs cochercheures s’impliquent dans leur université respective : Dominique Damant (UdeM), Isabelle Daigneault (UdeM), Francine Lavoie (ULaval), Isabelle Auclair (ULaval), Sylvie Parent (ULaval), Geneviève Paquette (UdeS), Jacinthe Dion (UQAC), Laurence Clennett-Sirois (UQO) et Stéphanie Demers (UQO). Ce projet se réalise aussi en collaboration avec Lyne Kurtzman du Service aux collectivités de l’UQAM, Nathalie Duhamel du Regroupement québécois des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS) et Marie-France Goyer, coordonnatrice du projet et doctorante en sexologie (UQAM). Ce colloque est soutenu financièrement par RéQEF et ÉVISSA.

Lire la suite »

Colloque

Section 400 - Sciences sociales
Ajouter à mon horaire

Responsables

  • Manon Bergeron
    UQAM - Université du Québec à Montréal
Afficher tous les résumés

Après-midi

13 h 00 à 17 h 00
Communication orale
Communications orales
Enquête ESSIMU : portrait des violences sexuelles en milieu universitaire au Québec
Présidence/Animation : Lyne Kurtzman (UQAM - Université du Québec à Montréal)
13 h 00
Mot de bienvenue
13 h 15
Un portrait chiffré des situations de violences sexuelles en milieu universitaire au Québec
Manon Bergeron(UQAM - Université du Québec à Montréal), Marie-France GOYER (UQAM - Université du Québec à Montréal), Martine HÉBERT (UQAM - Université du Québec à Montréal), Sandrine Ricci (UQAM - Université du Québec à Montréal), Et l'équipe interuniversitaire ESSIMU
Résumé
13 h 45
Témoignages des personnes ayant vécu de la violence sexuelle en contexte universitaire
Coralie LABELLE(UdeM - Université de Montréal), Dominique Damant (UdeM - Université de Montréal), Manon Bergeron(UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
14 h 15
Conséquences liées aux situations de harcèlement et de violence sexuelle vécues en milieu universitaire
Martine HÉBERT (UQAM - Université du Québec à Montréal), Isabelle Daigneault(UdeM - Université de Montréal), Jacinthe Dion (UQAC - Université du Québec à Chicoutimi), Manon Bergeron(UQAM - Université du Québec à Montréal), Sandrine Ricci (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
14 h 45
Pause
15 h 00
Réactions nuisibles et aidantes de l'entourage lors d'un dévoilement de violence à caractère sexuel ou de harcèlement sexuel
Francine Lavoie(Université Laval), Catherine RUEL(Université Laval), Sophie Dubé(Université Laval)
Résumé
15 h 30
Après l'étude ESSIMU, les changements s'imposent : les violences sexuelles en milieu universitaire
Simon Lapierre (Université d’Ottawa)
Résumé
16 h 00
Discussion
16 h 45
Mot de clôture