Aller au contenu principal

Le samedi 11 juin 2016

S’il est vrai que les métropoles des pays industrialisés sont maintenant entrées dans l’ère de la « super-diversité » (Vertovec, 2007), il est également vrai que les majorités et les groupes minoritaires en contexte urbain vivent de plus en plus des « vies parallèles » (Cantle, 2001). Face à cette nouvelle donne démographique, la ville – depuis toujours un point de rencontre entre les personnes d’origines diverses – devient un espace pour l’articulation de nouvelles formes d’appartenance politique et citoyenne (Holston, 2008). L’interculturel dans la cité fait allusion à une notion de l’espace public inspirée par la cité grecque – un territoire qui correspond à une communauté de sujets libres et autonomes régie par des lois. Cependant, de nos jours, les principes les plus chers à la cité – l’égalité, la liberté d’expression et la délibération – sont remis en question par des situations qui nous laissent tous sans repères : zonage de lieux de culte, surveillance du langage dans les médias, utilisation des fonds publics pour des activités « ethniques », présence des symboles religieux dans la fonction publique, adaptation des services en contexte d’intervention, et bien d’autres. La remontée du conservatisme provoqué par ces changements culturels et démographiques alimente la discrimination à l’égard des immigrants et contredit, parfois de façon spectaculaire, les discours officiels sur les valeurs démocratiques. Par conséquent, il serait porteur de concevoir la ville interculturelle comme espace citoyen (Purcell, 2003), et plusieurs disciplines se tournent vers l’échelle municipale pour comprendre les aspects interculturels de la citoyenneté (White et Rocher, 2014). Cette orientation signifie de tenir compte des interactions à l’échelle du quartier mais aussi dans les différents contextes officiels et institutionnels. C’est dans ce sens que l’analyse des dynamiques interculturelles dans l’espace urbain nous force à repenser nos modèles d’inclusion sociale et de participation politique.

Lire la suite »

Colloque

Section 400 - Sciences sociales
Ajouter à mon horaire

Responsables

  • Bob W. White
    UdeM - Université de Montréal
  • Christian Agbobli
    UQAM - Université du Québec à Montréal
  • Gaby Hsab
    UQAM - Université du Québec à Montréal
  • Sylvie GENEST
    UQAM - Université du Québec à Montréal
Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 00 à 10 h 45
Communication orale
Communications orales
Cadres épistémologiques et institutionnels
Présidence/Animation : Jorge Frozzini (UQAC - Université du Québec à Chicoutimi)
09 h 00
La pensée pluraliste et l'avenir de l'interculturel au Québec
Bob W. White (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
09 h 20
Malaise épistémologique au sein des études sur la diversité humaine : persistance d'une certaine crise de la représentation
Sylvie GENEST (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
09 h 40
Le modèle montréalais de « ville interculturelle » : une analyse comparée Europe-Québec
Marta MASSANA MACIÀ(UdeM - Université de Montréal)
Résumé
10 h 00
Épistémologie de la réhabilitation des travailleurs immigrants victimes de lésions professionnelles ou le déshonneur de l'échec de l'insertion sur le marché du travail
Sylvie Gravel (École des Sciences de la Gestion (ESG) - UQAM ), Jessica DUBÉ (UQAM - Université du Québec à Montréal), Daniel CÔTÉ (IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail), Danielle GRATTON (Hôpital juif de réadaptation de Laval), Bob W. WHITE (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
10 h 20
Discussion
10 h 45
Pause
11 h 00 à 13 h 00
Communication orale
Communications orales
Actes à poser en contexte pluriethnique
Présidence/Animation : Bob W. White (UdeM - Université de Montréal)
11 h 00
Le retour au travail des travailleurs immigrants victimes de lésions professionnelles : les embûches de la rencontre interculturelle
Jessica Dubé (UQAM - Université du Québec à Montréal), Sylvie GRAVEL (UQAM - Université du Québec à Montréal), Daniel CÔTÉ (IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail), Danielle GRATON (Hôpital juif de réadaptation de Laval), Bob W. WHITE (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
11 h 20
L'empreinte du processus migratoire et d'intégration familiale dans la trajectoire socioprofessionnelle des descendants en intervention
Sophie HAMISULTANE (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
11 h 40
Transmission intergénérationnelle des valeurs culturelles chez les immigrants issus de l'Afrique de l'Ouest au Québec : défis, obstacles et actes à poser pour l'intégration?
Christian Agbobli (UQAM - Université du Québec à Montréal), Elgie AHOUANNOU (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
12 h 00
La notion de rétrochoc culturel : une pièce manquante pour le développement de compétences interculturelles efficaces
Danielle GRATTON(UdeM - Université de Montréal)
Résumé
12 h 20
Discussion

Après-midi

13 h 00 à 14 h 00
Assemblée générale
Assemblée générale
Dîner
14 h 00 à 15 h 30
Communication orale
Communications orales
Droits des immigrants et participation citoyenne
Présidence/Animation : Gaby Hsab (UQAM - Université du Québec à Montréal)
14 h 00
De l'interculturalité à l'interreconnaissance
Francine Saillant(Université Laval), Joseph LÉVY (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
14 h 20
Résilience ou combativité? Pour une compréhension de l'hétérogénéité des visions du monde lors de l'implication dans la défense et l'aide aux (im)migrants
Jorge Frozzini(UQAC - Université du Québec à Chicoutimi), Alexandra Juliane LAW (Collège Dawson)
Résumé
14 h 40
Approches en matière d'accompagnement de demandeurs d'asile et de réfugiés : défense des intérêts et stratégies émancipatrices
Nadim ÉMOND(UdeM - Université de Montréal)
Résumé
15 h 00
Discussion
15 h 30 à 17 h 00
Panel
Panel / Atelier
Table ronde : est-ce que l'interculturel permet de repenser l'appartenance citoyenne?
Présidence/Animation : Francine Saillant (Université Laval)
Participants : Christian Agbobli (UQAM - Université du Québec à Montréal), Sylvie GENEST (UQAM - Université du Québec à Montréal), Gaby Hsab (UQAM - Université du Québec à Montréal), Bob W. White (UdeM - Université de Montréal)