Aller au contenu principal

Le jeudi 9 juin 2016

La politique québécoise de l’emploi fait référence à l’ensemble des interventions déployées par les administrations publiques pour favoriser la création d’emploi et l’insertion en emploi des individus vivant avec des incapacités au travail. Elle se déploie à travers divers programmes et mesures de soutien aux entreprises et aux individus ayant des incapacités. Ainsi, des donneurs d’emploi (employeurs) et des demandeurs d’emploi (individus sans emploi ayant des incapacités) utilisent des instruments d’emploi (programmes, mesures et dispositifs publics) voués à faciliter la rencontre des seconds avec les premiers.

Parce que la politique québécoise de l’emploi est mise en œuvre grâce à l’action de plusieurs types d’acteurs, partenaires et instances, les savoirs sont diffus, produits et véhiculés au sein d’organisations diversifiées et porteuses d’intérêts spécifiques. Or, on en sait peu sur la capacité des instruments d’emploi à favoriser l’insertion durable des populations ayant des incapacités au travail et à renforcer les liens avec les employeurs locaux.

Par ailleurs, on reconnaît largement que la présence de stigmas relatifs aux individus ayant des incapacités limite leur insertion en emploi, contribuant de ce fait à réduire leur capacité à exercer leurs rôles sociaux et de personnes autosuffisantes. Toutefois, on en sait moins sur les processus par lesquels ces stigmas sont véhiculés, produits et maintenus, notamment dans la sphère de l’emploi. Quelles sont les représentations sociales des demandeurs d’emploi et des donneurs d’emploi à cet égard? Comment ces représentations influencent-elles leur rapport avec l’emploi?

Articulés exclusivement au départ en fonction de la démonstration d’une incapacité de travail, les régimes de prestations d’invalidité des pays industrialisés se sont graduellement transformés au cours des vingt dernières années et sont désormais centrés sur la stimulation des capacités résiduelles de travail. Au Québec, ce principe d’activation se retrouve autant dans les programmes de prestations d’invalidité de type assurantiel que dans les programmes d’assistance sociale de dernier recours. Par ailleurs, plusieurs régimes de prestations d’invalidité offrent une allocation de ressources et des services d’aide à l’emploi aux individus avec des incapacités. Ces différents régimes mettent en place des programmes, mesures et procédures associés à l’insertion/réinsertion en emploi de leurs clientèles respectives, sans qu’il existe de pratiques systématisées de partage des savoir-faire. 

En somme, ce colloque a pour objectif d’établir des constats sur les difficultés vécues par des personnes à travers différents régimes de prestation d’invalidité au Québec, en plus d’approfondir les différentes facettes de la stigmatisation au regard de l’invalidité professionnelle et de la réintégration au travail.



Lire la suite »

Colloque

Section 400 - Sciences sociales
Ajouter à mon horaire

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 30 à 12 h 00
Communication orale
Communications orales
Donneurs, demandeurs et instruments d'emploi : interaction ou juxtaposition?
08 h 30
Mot de bienvenue
08 h 45
Les politiques d'aide à l'insertion en emploi dans les pays de l'OCDE : état des connaissances et des enjeux
Alain NOËL (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
09 h 30
L'insertion durable en emploi : quels outils? 
Richard GRAVEL(Comité consultatif de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale)
Résumé
10 h 15
Pause
10 h 30
Travailleur autonome et aide sociale : le casse-tête
Sylvain LACROIX(Regroupement des assistées sociales et assistés sociaux du Témiscouata)
Résumé
11 h 15
La mesure de l'incapacité : un état des lieux
Ysabel Provencher (Université Laval)
Résumé

Après-midi

12 h 00 à 13 h 00
Assemblée générale
Assemblée générale
Dîner libre
13 h 15 à 16 h 30
Communication orale
Communications orales
Invalidité, travail et stigmatisation
13 h 15
La reprise du travail, souvent un contresens des acteurs
Marie-José DURAND (UdeS - Université de Sherbrooke)
Résumé
14 h 00
Stigmatisation, stéréotypes et discrimination en emploi
Normand Boucher (Université Laval), Véronique GARCIA (Université Laval)
Résumé
14 h 45
Pause
15 h 00
Comprendre un déterminant de la stigmatisation à travers la représentation de l'incapacité au travail de travailleurs ayant un trouble musculosquelettique
Marie-france Coutu (UdeS - Université de Sherbrooke)
Résumé
15 h 45
Diversité ethnoculturelle comme déterminant de la stigmatisation
Daniel Côté (IRSST - Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail)
Résumé
17 h 00 à 19 h 00
Cocktail
Cocktail
Échange entre les participants