Aller au contenu principal

Le jeudi 9 juin 2016

On parle de plus en plus d’équiper les policiers de caméras filmant leurs interventions auprès de la population. Plusieurs villes américaines et européennes l’ont déjà fait, et on peut facilement trouver une partie des vidéos résultantes sur le Web; la possibilité est encore au stade de l’étude au Canada, avec la mise en place récente de projets pilotes dans plusieurs grandes villes du pays, mais les caméras corporelles semblent appelées à devenir une pièce d’équipement incontournable. Les caméras corporelles sont souvent présentées comme une façon de contrôler à distance le comportement des policiers et des sujets d’intervention, mais leur utilisation a des implications de différentes natures. Ce colloque vise à discuter de ces implications : les coûts financiers (équipement, stockage des données), les défis procéduraux (quoi filmer? à partir de quel moment? quelles images diffuser? de quelle façon?), les questions juridiques (utilisation comme élément de preuve), mais aussi les effets sur la relation entre la population et la police, sur les perceptions du public, et autres. Le colloque regroupe des conférenciers de milieux universitaires présentant des travaux empiriques sur le sujet, mais aussi des acteurs impliqués dans le développement des bonnes pratiques et de la formation des policiers afin d’offrir un portrait global des enjeux et défis liés au port de caméras corporelles par les policiers du Québec.

Lire la suite »

Colloque

Section 400 - Sciences sociales
Ajouter à mon horaire

Responsables

  • Rémi Boivin
    UdeM - Université de Montréal
Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 30 à 09 h 15
Communication orale
Communications orales
Mise en contexte
08 h 30
La caméra change-t-elle le comportement des personnes filmées?
Rémi Boivin(UdeM - Université de Montréal), Lashaan BALASINGAM (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
08 h 45
L'utilisation des caméras corporelles et véhiculaires par les policiers de la Sûreté du Québec : aller de l'avant ou non? Retour sur les leçons du passé
Sylvie GODIN(Sûreté du Québec)
Résumé
09 h 15 à 10 h 30
Communication orale
Communications orales
Enregistrer le travail policier
09 h 15
Filmer ou être filmé? La nouvelle visibilité policière à l'ère de la sousveillance citoyenne
Samuel Tanner(UdeM - Université de Montréal), Michaël Meyer (UNIL - Université de Lausanne)
Résumé
09 h 30
Accès aux captations vidéo d'interventions policières et conservation de ces documents : l'apport des sciences de l'information
Claire Nigay(UdeM - Université de Montréal)
Résumé
10 h 00
Pause
10 h 30 à 11 h 15
Communication orale
Communications orales
Enjeux juridiques
10 h 30
Les caméras corporelles et la déontologie policière : les enjeux
Maurice CLOUTIER(Bureau du Commissaire à la déontologie policière)
Résumé
10 h 45
Caméras portatives : de la communication et de l'admissibilité de la preuve à la publication médiatique, un long fleuve turbulent et sinueux attend le système de justice
Nicolas ABRAN(Directeur des poursuites criminelles et pénales )
Résumé
11 h 15 à 12 h 00
Communication orale
Communications orales
Caméras et perceptions
11 h 15
Les facteurs humains reliés au travail policier
Bruno POULIN(École nationale de police du Québec)
Résumé
11 h 30
Étude expérimentale sur l'existence d'un biais de perception relié à l'angle de captation d'une intervention policière avec emploi de la force
Annie Gendron(École nationale de police du Québec)
Résumé