Aller au contenu principal

Le samedi 11 juin 2016

Depuis une quinzaine d’années, on constate un intérêt marqué pour la notion de recueil, considéré par certains comme un genre à part entière. Ce type de production a en effet la particularité de réunir un certain nombre de textes qui, à eux seuls, ne suffiraient pas à constituer un livre, que l’on songe à la nouvelle, au poème ou à l’essai. Plusieurs travaux récents ont porté sur la dynamique particulière de la forme du recueil, entre fragmentation et accumulation, qui amène la lectrice ou le lecteur à osciller entre le caractère unitaire et autosuffisant des textes et les liens qui peuvent s’établir entre eux, du simple fait de leur rassemblement. Comme l’écrit François Dumont à propos de l’essai, l’analyse de recueil nécessite l’examen des « rapports qu’entretiennent la forme colligée et la poétique » (La pensée composée, 1999). Observons enfin que ce mode de composition entraîne des conséquences sur la lecture en raison du phénomène de réticulation « qui conjugue des stratégies textuelles et des stratégies interprétatives » (R. Audet, Des textes à l’œuvre, 2000).

C’est dans un tel esprit que ce colloque invite les participantes et participants à remonter la chaîne des actions, des manipulations textuelles et des étapes éditoriales qui ont mené à la confection d’un recueil destiné à la publication. Il s’agira, en somme, de s’interroger sur l’histoire d’un texte en fonction de sa destination recueillistique. Les chercheuses et chercheurs sont donc invités à choisir un texte : nouvelle, poème ou essai, et à rendre compte de son parcours jusqu’à sa mise en recueil, sous forme de livre, dans une anthologie, voire dans une édition critique. Les communications pourront ainsi s’inscrire dans des travaux en édition critique, en génétique textuelle ou en poétique du recueil. Les présentations s’apparenteront davantage à l’atelier qu’à la conférence afin de favoriser la discussion en toute collégialité autour d’objets ou de questions de recherche en cours.

Lire la suite »

Colloque

Section 300 - Lettres, arts et sciences humaines
Ajouter à mon horaire

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 15 à 10 h 45
Communication orale
Communications orales
Dans l'atelier
09 h 15
Mot de bienvenue
09 h 30
Du texte au recueil : éléments d'un parcours
Louise DUPRÉ(UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
10 h 00
L'un et le multiple
Gilles PELLERIN(Cégep Garneau)
Résumé
10 h 30
Pause
10 h 45 à 11 h 45
Communication orale
Communications orales
Dynamiques du recueil (Partie 1)
10 h 45
Anne Hébert, du texte au recueil et du recueil à l'œuvre poétique
Nathalie Watteyne (UdeS - Université de Sherbrooke)
Résumé
11 h 15
Stupeurs et tremblements d'un « sans-nom » dans Arbre-radar de Gatien Lapointe
Jacques Paquin (UQTR - Université du Québec à Trois-Rivières)
Résumé
11 h 45 à 13 h 30
Assemblée générale
Assemblée générale
Dîner

Après-midi

13 h 30 à 14 h 00
Communication orale
Communications orales
Dynamiques du recueil (Partie 1, suite)
13 h 30
Entre le pavé et le mille feuilles (J. Brault)
Jacinthe Martel(UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
14 h 00 à 16 h 00
Communication orale
Communications orales
Dynamiques du recueil (Partie 2)
14 h 00
« Os, cartilages, racines » : la désintégration à l'œuvre dans Répertoire des villes disparues
Sarah BRUNET(UdeS - Université de Sherbrooke)
14 h 30
Pause
14 h 45
Actes de pensée : frontières du recueil d'essais et du collectif savant 
Anne Caumartin(Collège militaire royal de Saint-Jean)
Résumé
15 h 15
Autobiographie de l'esprit d'Élise Turcotte : étude d'un rassemblement discontinu
Amélie Aubé Lanctôt(UdeS - Université de Sherbrooke)
Résumé
15 h 45
Mot de clôture