Aller au contenu principal

Le vendredi 10 juin 2016

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) rassemble dans son dernier rapport les signes indicateurs que les émissions de gaz à effet de serre (GES) anthropiques contribuent aux changements climatiques globaux. Ces changements auront des conséquences néfastes sur les systèmes naturels et humains. La compensation de nos émissions permettrait la continuation de nos activités tout en limitant les impacts sur les écosystèmes.

Dans ce sens, la forêt boréale est au cœur des discussions internationales. La forêt boréale stockant près de 50 % du carbone des écosystèmes forestiers terrestres, une gestion des ressources qui optimise la séquestration du carbone pourrait se révéler un outil efficace pour compenser les émissions de carbone anthropiques. En effet, plusieurs pratiques sylvicoles peuvent favoriser la séquestration du carbone forestier.

Le colloque se concentrera ainsi sur les possibilités d’optimiser les stocks de carbone par l’aménagement forestier durable en vue de compenser les émissions de GES anthropiques au Québec. Il vise à établir un état des connaissances des stocks de carbone en forêt boréale, ainsi que des effets de l’aménagement sylvicole sur le cycle du carbone dans un contexte de changements climatiques. 

Lire la suite »

Colloque

Section 200 - Sciences naturelles, mathématiques et génie
Ajouter à mon horaire

Responsables

  • Aurélie TERRIER
    Centre d'étude de la Forêt
  • Xavier CAVARD
    UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
  • Yves Bergeron
    UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 45 à 10 h 40
Communication orale
Communications orales
Incertitudes des impacts des changements climatiques sur le cycle du carbone en forêt boréale au Québec
08 h 45
Mot de bienvenue
09 h 00
Distribution des stocks de carbone dans les tourbières et les sols forestiers du Québec
Simon VAN BELLEN (UQAM - Université du Québec à Montréal)
09 h 20
Influence des feux et du climat sur la séquestration à long terme du carbone dans les tourbières forestières boréales du Québec 
Gabriel Magnan(UQAM - Université du Québec à Montréal)
09 h 40
Peut-on modéliser la réponse des réservoirs de carbone du sol aux changements climatiques?
David PARÉ(RNCAN - Ressources naturelles Canada)
10 h 00
Changements climatiques : une menace pour les grandes forêts d'épinettes noires au Canada
Martin GIRARDIN(RNCAN - Ressources naturelles Canada)
10 h 20
Pause
10 h 40 à 14 h 20
Communication orale
Communications orales
Impacts de l'aménagement forestier sur les stocks de carbone
10 h 40
Potentiel de séquestration du carbone de l'aménagement écosystémique
Xavier CAVARD(UQAT - Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue)
11 h 00
L'aménagement forestier pour réduire le risque de feux
Aurélie TERRIER(Centre d'étude de la Forêt)
11 h 20
La « fertilisation verte » avec minerai phosphaté pour séquestrer du carbone en forêt boréale : nourrir les microorganismes du sol qui nourrissent les arbres
Christine JUGE(Université Laval)
12 h 00
Pause
13 h 20
Lier les plantations à l'aménagement forestier pour optimiser le stockage du carbone : pourquoi et comment? 
Jean-François Boucher (UQAC - Université du Québec à Chicoutimi)
13 h 40
Réduire les incertitudes touchant le stockage à long terme du carbone et les aspects financiers de projets de boisement en forêt boréale
Boris Dufour(UQAC - Université du Québec à Chicoutimi)
14 h 00
Évaluation des stocks de carbone au Bureau du forestier en chef
Jean-François CARLE(Bureau du forestier en chef)

Après-midi

12 h 00 à 13 h 20
Assemblée générale
Assemblée générale
Dîner
14 h 20 à 16 h 00
Communication orale
Communications orales
Faisabilité économique et politique d'un aménagement forestier qui optimise la séquestration du carbone au Québec
14 h 20
Pause
14 h 40
Le potentiel du carbone forestier au Canada et au Québec : la gestion des attentes sur son potentiel est aussi importante que la gestion du carbone
Mark PURDON
15 h 00
Discussion