Aller au contenu principal

Le mercredi 27 mai 2015

Le quart des Québécois ferait l’expérience quotidienne de la ruralité, 90 % du territoire habité au Québec étant rural, soit environ 180 000 km2 parsemés de quelque mille municipalités fortement attachées à leur identité (Dionne et Desrosiers, 2009). Or il s’avère que, contrairement à d’autres parties du monde telles que l’Australie, le Canada anglais et les États-Unis, les pratiques d’intervention sociale en milieu rural et régional y sont peu documentées (Roy, 2013). Pourtant, on y retrouve nombre d’initiatives créatrices : intervenants de rang, téléservices, stratégies de réseautage, pour n’en nommer que quelques-unes (Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec, 2013). 

De même, les particularités régionales et rurales des problématiques de la pauvreté et de l’exclusion, pourtant au cœur de l’intervention sociale, sont elles aussi mal comprises et peu explorées dans l’univers francophone  (Gaudreau et al., 2015; Mathieu, 1997; Pagès, 2011). « Cette ignorance actuelle des problématiques vécues dans les communautés rurales soulève des questions sur le plan de la justice sociale et de l’égalité » (Roy, 2013).

En croisant ces trois univers : ruralité-régionalité / pratique de l’intervention sociale / pauvreté et exclusion sociale, une série de questions se dégage : comment se révèlent, en milieu rural-régional, la pauvreté et l’exclusion? En quoi l’intervention sociale portant sur l’exclusion et la pauvreté en milieu rural-régional constitue-t-elle un champ distinct de pratique? Comment s’y expriment l’action sociale autonome, la défense des droits ainsi que la mise en place de solutions de rechange en matière d’intervention sociale, hors et dans les institutions?

Dans le cadre de ce colloque, nous souhaitons créer un lieu pour explorer ensemble des éléments de réponse et d’autres questions émergentes, et dresser ainsi un bilan des connaissances sur la pauvreté, l’exclusion et l’intervention sociale en milieu rural afin de mieux nous projeter dans l’avenir. Pour ce faire et pour inspirer les participants, des perspectives interdisciplinaires seront dans un premier temps proposées dans une conférence d’ouverture et des tables rondes. L’idée : élargir les horizons, mieux comprendre les enjeux et entendre des voix diverses. Les participants dans l’assistance seront par la suite invités à poursuivre et à approfondir la réflexion dans de petits ateliers d’analyse collective, à partir de leurs travaux et expériences respectives. Tous seront invités à collaborer à un ouvrage qui résultera des activités de cette journée.

Ce colloque est une réalisation d’un collectif de recherche et d’intervention en travail social de l’UQAR – campus de Lévis, regroupant des personnes en situation de pauvreté, des praticiens ainsi que des chercheurs de l’UQAR, de l’Université Laval et de l’INSPQ.

Lire la suite »

Colloque

Section 600 - Colloques multisectoriels
Ajouter à mon horaire

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 00 à 09 h 30
Communication orale
Communications orales
Les voix rurales
Présidence/Animation : Lorraine Gaudreau (UQAR - Université du Québec à Rimouski)
09 h 10
Comprendre la ruralité québécoise
Bruno Jean (UQAR - Université du Québec à Rimouski)
Résumé
09 h 30 à 12 h 00
Panel
Panel / Atelier
Penser l'exclusion : des pistes pour baliser notre réflexion
Présidence/Animation : Paule Simard (INSPQ - Institut national de santé publique du Québec)
Participants : Mathieu BISSON (UQAC - Université du Québec à Chicoutimi), Lucie Gélineau (UQAR - Université du Québec à Rimouski)
10 h 15
Pause
10 h 30
Discussion
12 h 00
Dîner

Après-midi

13 h 15 à 17 h 00
Panel
Panel / Atelier
Penser l'intervention : des pistes pour poursuivre notre réflexion
Présidence/Animation : Sophie Dupéré (Université Laval)
Participants : Jean-Yves Desgagnés (UQAR - Université du Québec à Rimouski), Alexandre PAGES (UFC-Université de Franche-Comté ), Philippe Roy (UdeM - Université de Montréal)
14 h 15
Discussion
15 h 45
Pause
16 h 00
Plénière