Aller au contenu principal

Du mardi 26 au mercredi 27 mai 2015

Les anglophones du Québec, malgré une langue commune, sont divisés en de nombreuses communautés et sous-groupes. Identifier les caractéristiques de ces diverses communautés d’expression anglaise représente alors un défi pour la recherche et l’action publique. En effet, les marqueurs identitaires liés à la langue s’accompagnent souvent d’autres marqueurs parfois plus significatifs pour les individus. Ces marqueurs peuvent être liés au sentiment d’appartenance à un groupe culturel (p. ex. : Irlandais, Pakistanais, Premières Nations, etc.), à une confession religieuse (p. ex. : juive, chrétienne, etc.) ou à un territoire (Montréal, Québec, les régions). La grande variété de situations de ces communautés est aussi attribuable à leur présence historique, ou pas, au Québec. Cette présence joue sur la force de leurs institutions, la visibilité de leurs représentants et, à travers ces derniers, sur les possibilités de dialogue avec la majorité francophone.  

Malgré la complexité d’établir des critères définissant de façon univoque ces communautés, une grande tendance se dessine : celle d’une disparité toujours plus grande au fil des ans entre les anglophones de Montréal et ceux hors de la métropole. Jusqu’à maintenant, la majorité de la recherche s’est penchée sur la région montréalaise, où l’on retrouve plus de 80 % des anglophones du Québec. Notre colloque innove donc en se penchant plus spécifiquement sur les défis et les enjeux entourant le fait d’appartenir à une communauté d’expression anglaise loin de cette masse critique. Ces défis et ces enjeux touchent, entre autres, le maintien d’institutions, la capacité de se mobiliser en tant que communauté, la rétention des jeunes qui migrent vers Montréal ou d’autres villes canadiennes, l’attraction d’immigrants et l’accès à des services en anglais garantis par les lois fédérale et provinciale. Les présentations à notre colloque aborderont plusieurs de ces enjeux. L’objectif est d’offrir un meilleur portrait des communautés d’expression anglaise implantées en région et de générer une lecture critique et actuelle de leur situation.

Ce colloque est organisé par le Réseau de recherche sur les communautés québécoises d’expression anglaise et l’Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques.

Le colloque sera suivi d’un après-midi à Métis-sur-Mer afin d’y découvrir son patrimoine et ses institutions anglophones. Une visite guidée des Jardins de Métis est prévue, suivie d’un cocktail aux bureaux de Heritage Lower Saint Lawrence. Ce sera l’occasion de découvrir les réalités de la communauté d’expression anglaise du Bas-Saint-Laurent dans un cadre enchanteur en bord de mer. Un souper aura également lieu pour ceux qui souhaitent rester après le cocktail. L’inscription pour ces activités se fera lors du colloque (transport et frais d’admission aux Jardins non inclus). Informations : acfas2015@gmail.com.

Comité scientifique : Cheryl Gosselin, Paul Zanazanian et les organisateurs du colloque

Lire la suite »

Colloque

Section 600 - Colloques multisectoriels
Ajouter à mon horaire

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 00 à 11 h 00
Communication orale
Communications orales
Portraits sociodémographiques des anglophones hors Montréal
Présidence/Animation : David JOHNSTON (CLO - Commissariat aux langues officielles)
09 h 00
Mot de bienvenue
09 h 20
Un modèle unique, vraiment? Une analyse géospatiale des communautés d'expression anglaise du Québec
William Floch(Patrimoine canadien)
Résumé
09 h 40
Disparités géographiques : un portrait comparatif des caractéristiques des communautés d'expression anglaise à l'extérieur de la région métropolitaine de Montréal 
Jan Warnke (Université Laval)
Résumé
10 h 00
L'intention de migrer chez les anglophones en milieu rural au Québec
Dominique Pépin-Filion (Université de Moncton)
Résumé
10 h 20
Période de questions
10 h 40
Pause
11 h 00 à 12 h 00
Communication orale
Communications orales
Communautés d'expression anglaise dans le Québec maritime
Présidence/Animation : Melanie LEBLANC (Heritage Lower Saint Lawrence)
11 h 00
Les anglophones des Îles-de-la-Madeleine face à une mer de changements : une enquête ethnographique
Roberta Robin DODS (Department of Community, Culture and Global Studies (CCGS) Irving K. Barber School of Arts and Science University of British Columbia, Okanagan Campus)
Résumé
11 h 20
Évolution et variantes de l'anglais gaspésien
Jenna HOTTON(Université McGill)
Résumé
11 h 40
Période de questions
12 h 00
Dîner

Après-midi

12 h 30 à 13 h 00
Communication orale
Communications orales
Conférence-dîner
Présidence/Animation : Patrick Donovan (Université Concordia)
12 h 30
Incorporer l'engagement communautaire dans l'éducation des adultes
Cathy MARTIN (First Nations Regional Adult Education Center)
13 h 00 à 14 h 40
Communication orale
Communications orales
Outils et modèles pour la mobilisation communautaire
Présidence/Animation : Sylvia Martin-laforge (Quebec Community Group Network )
13 h 00
Conscience historique et éducation communautaire : le rôle des dirigeants de la communauté anglophone du Québec dans la vitalité communautaire et l'engagement civique 
Paul Zanazanian (Université McGill)
Résumé
13 h 20
Approche collaborative et besoins essentiels des minorités linguistiques dans la région historique des Cantons de l'Est : un exemple de recherche-action en cours
Rachel Hunting (Townshippers' Association)
Résumé
13 h 40
Partenariat pour le bien-être des jeunes, des écoles et des communautés appartenant à la minorité d'expression anglaise : un nouveau cadre d'action
Russell Kueber(CHSSN - Réseau communautaire de santé et de services sociaux), Joanne Pocock (Université Carleton)
Résumé
14 h 00
Période de questions
14 h 20
Pause
14 h 40 à 16 h 00
Communication orale
Communications orales
Services de santé pour les communautés anglophones hors Montréal
Présidence/Animation : Cheryl Gosselin (Bishop’s University)
14 h 40
Un programme de bourses pour la rétention des professionnels de la santé dans les communautés d'expression anglaise du Québec : une mesure efficace? 
Marie-Pierre Gagnon (Université Laval), Amélie LAMPRON (Centre de recherche du CHU de Québec)
Résumé
15 h 00
Le défi d'améliorer l'accès aux services de santé pour les communautés de langue officielle en situation minoritaire éloignées ou dispersées
Roger Farley(Santé Canada), Roger Guillemette(Santé Canada), François RIVEST(Santé Canada)
Résumé
15 h 20
Période de questions
15 h 40
Pause
16 h 00 à 17 h 00
Communication orale
Communications orales
Conférencier d'honneur
Présidence/Animation : Anne ROBINEAU (ICRML - Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques)
16 h 00
Identités anglophones : réinterpréter les perceptions du passé
Alexander REFORD (Les Jardins de Métis)
Résumé
Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 00 à 10 h 40
Communication orale
Communications orales
Regards sociologiques sur les frontières linguistiques et culturelles en région
Présidence/Animation : Paul Zanazanian (Université McGill)
09 h 00
Attraction de l'anglais chez les musiciens québécois de l'extérieur de Montréal : une étude de cas du groupe Equse de Rimouski
Martin GEOFFROY (Cégep Édouard-Montpetit)
Résumé
09 h 20
Québécois d'expression anglaise : espaces identitaires et lieux d'appartenance
Cheryl Gosselin (Bishop’s University)
Résumé
09 h 40
Les jeunes des écoles de langue anglaise au Québec et leur rapport à la langue et à l'identité : regard sur les jeunes des régions éloignées de Montréal
Diane Gérin-lajoie (University of Toronto), Pierre-Olivier Bonin, Max ANTONY-NEWMAN(Université de Toronto (OISE) )
Résumé
10 h 00
Période de questions
10 h 20
Pause
10 h 40 à 12 h 00
Panel
Panel / Atelier
Atelier : voies d'avenir pour le Réseau de recherche sur les communautés québécoises d'expression anglaise (RRCQEA)
Présidence/Animation : Lorraine O'Donnell (Université Concordia)