Aller au contenu principal

Le vendredi 29 mai 2015

Dans les pays occidentaux, l’institution familiale n’est plus aussi clairement définie et plusieurs configurations familiales sont possibles. Au Québec, tout comme dans d’autres pays occidentaux, les liens conjugaux sont de plus en plus sujets à des ruptures et à des recompositions.

Au Québec, le phénomène des divorces et des séparations est d’une certaine manière « normalisé », mais qu’en est-il pour la population immigrante en processus de séparation ou de divorce ou en période post-séparation ou divorce? Les situations de divorces sont complexifiées puisque les systèmes juridiques canadien et québécois, et celui du pays d’origine y sont impliqués. De plus, ne pas connaître les systèmes juridiques canadien et québécois, provenir d’une culture différente, ne pas maîtriser les langues officielles conjugués à d’autres difficultés reliées à l’intégration sont autant d’éléments qui s’ajoutent au vécu psychosocial de la séparation et du divorce. Cette réalité représente un défi pour les services juridiques et psychosociaux en place. De même, nous pouvons nous demander s’ils sont suffisants et adaptés à une clientèle immigrante.

Notre colloque porte sur le thème de l’amélioration des services pour les familles immigrantes qui vivent une situation de divorce/séparation. Nous proposons d’adopter une approche interdisciplinaire pour analyser cette thématique qui, justement, transcende les disciplines.

Lire la suite »

Colloque

Section 400 - Sciences sociales
Ajouter à mon horaire

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 30 à 10 h 30
Communication orale
Communications orales
Expériences de séparation conjugale en contexte migratoire
08 h 30
Mot de bienvenue
08 h 50
Trajectoires de migration et séparations conjugales : ça passe ou ça casse!
Michèle VATZ-LAAROUSSI (UdeS - Université de Sherbrooke)
Résumé
09 h 10
Le divorce dans la communauté d'ex-Yougoslaves au Québec
Javorka Zivanovic-Sarenac(UdeS - Université de Sherbrooke)
Résumé
09 h 30
Les difficultés d'intégration économique : un autre défi à relever pour les couples immigrants dans la région de Montréal
Amelia Leon (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
09 h 50
Expériences de femmes séparées ou divorcées qui ont été parrainées par leur partenaire conjugal : transition et réseaux de soutien
Estelle Bernier (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
10 h 10
Discussion
10 h 30
Pause
10 h 40 à 12 h 00
Communication orale
Communications orales
Perceptions sur les services psychosociaux et juridiques en situation de séparation/divorce
10 h 40
L'utilisation des réseaux informels et des services d'aide formels lors d'une séparation conjugale : point de vue des immigrants de l'Afrique subsaharienne
Romain Atsu Kosiga AMLA (UdeS - Université de Sherbrooke)
Résumé
11 h 00
Couples immigrants et médiations familiales : parcours migratoire, succès et échecs
Mariepierre MARQUIS (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
11 h 20
Démystifier les rouages de la crise : réflexions sur la place de la culture dans des interventions auprès de familles immigrantes et réfugiées en situation de divorce/séparation
Catherine Montgomery (UQAM - Université du Québec à Montréal), Lilyane Rachedi (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
11 h 40
Discussion
12 h 00
Dîner

Après-midi

13 h 30 à 14 h 30
Communication orale
Communications orales
Regard sur le divorce dans les pays d'origine
13 h 30
Divorces et séparations des Sénégalais : causes et enjeux dans le pays d'origine et en contexte d'immigration
Yacine THIAM (Fédération des communautés culturelles de l'Estrie)
Résumé
13 h 50
Le divorce des Marocains et Marocaines au Maroc et en diaspora : point de vue sociojuridique
Khadija ELMADMAD(UHAC-Université Hasan II Ain Chok)
Résumé
14 h 10
Discussion
14 h 30
Pause
14 h 45 à 16 h 15
Panel
Panel / Atelier
Table ronde : perspectives d'avenir pour des services plus adaptés aux familles immigrantes et réfugiées en situation de séparation conjugale
Présidence/Animation : Michèle VATZ-LAAROUSSI (UdeS - Université de Sherbrooke)
Participants : Simone EMMERT (UdeS - Université de Sherbrooke), Magninin KONÉ (UdeS - Université de Sherbrooke)
16 h 15
Mot de clôture