Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

Le jeudi 28 mai 2015

Nous assistons depuis quelques années à la renaissance de l’approche ethnographique en sciences sociales. Outre le nombre de travaux ethnographiques, leur diversité traversant les milieux sociaux (« riches », « pauvres », ruraux, urbains, etc.) est remarquable. La recherche ethnographique s’attache aussi à des groupes sociaux particuliers formés dans diverses configurations sociales (des lieux, des métiers et professions, des sports et des loisirs, des arts, etc.). Le présent colloque invite les chercheurs à communiquer leurs travaux ethnographiques et à se questionner sur leur apport essentiel et original dans notre connaissance du monde contemporain et dans le développement des sciences sociales.

Ce colloque sera aussi l’occasion de susciter une réflexivité théorique et méthodologique qui permettrait de mettre en rapport ces différents observatoires de la vie sociale. Attentives aux traces des activités humaines, à ses traces matérielles, corporelles et symboliques, les ethnographies contemporaines proposent implicitement des théories de la description de la vie sociale. Est-il possible de les expliciter? Serait-ce la base d’un travail comparatif ou de mise en rapport dans des schèmes sociographiques plus larges?  

D’un point de vue méthodologique, l’ethnographie se particularise par son recours à l’observation « directe » ou « participante », mais certains considèrent que l’ethnographie procède bien plus d’une multiplicité de traces relatives à une diversité de matériaux, non réductibles à des relations de « co-présence ». Suivant ces débats, qu’est-ce que produire une connaissance ethnographique? Se définit-elle par un usage particulier des matériaux et des méthodes? L’approche ethnographique suscite aujourd’hui un foisonnement de travaux rendant ainsi pertinent les questionnements théoriques, méthodologiques et éthiques tels que le propose ce colloque.

Lire la suite »
Ajouter à mon horaire

Colloque

Section 400 - Sciences sociales

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

08 h 15 à 17 h 00
Communication orale
Communications orales
Qu'est-ce qu'apporte l'ethnographie à notre connaissance du monde contemporain?
08 h 15
Mot de bienvenue
08 h 30
Être dedans, être dehors : que nous apprend le travail de l'altérité en ethnographie?
Françoise Guay (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
09 h 00
Ethnographie et réalité sociale : une négociation entre réactions et réflexivité
Geneviève Grégoire-Labrecque (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
09 h 30
Quelques pistes et utilités pour une ethnographie foucaldienne
Denis Pouliot-Morneau (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
10 h 00
Construire dans l'action « en train de se faire »
Marie-Claude Plourde (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
10 h 30
Pause
11 h 00
Discussion
11 h 30
Dîner
13 h 00
Analyse socio-ethnographique des constructions « interactionnelles » des subjectivités au sein des familles contemporaines
Annabelle Ponsin (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
13 h 30
La contribution essentielle de l'ethnographie à la sociologie du droit
Emmanuelle Bernheim (Université d’Ottawa)
Résumé
14 h 00
De la circulation à l'enrôlement : retours réflexifs sur l'ethnographie d'une mobilisation
Adrien Jouan (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
14 h 30
Pause
15 h 00
Ethnographie et théorie de la description
Frédéric Parent (UQAM - Université du Québec à Montréal), Paul Sabourin (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
16 h 00
Discussion