Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

Le lundi 25 mai 2015

La santé mentale et le recours au soutien dans les collectivités de langue officielle en situation minoritaire (CLOSM) s’inscrivent dans un contexte juridique et socioculturel où le rapport à la langue et les relations entre les groupes linguistiques figurent dans la façon dont un individu raconte sa détresse dans le langage de son cœur. C’est dans cet esprit que les conférenciers de ce colloque se sont engagés pour bien articuler les réalités des CLOSM en matière de santé mentale et de soutien. Les chercheurs ont conjugué le rapport à la langue, les relations entre les groupes linguistiques de la région et les questions de la santé mentale. Le colloque repose sur les réalités de l’un des groupes CLOSM les plus vulnérables au Canada, soit les jeunes adultes. Plus de 75 % des problèmes de santé mentale apparaissent entre l’adolescence et le début de l’âge adulte (Santé Canada, 2002). Le colloque permet de préciser les facteurs qui précarisent et qui protègent le bien-être psychologique à un moment fragile dans la vie des membres issus des CLOSM. D’abord, le colloque permet d’examiner la question de la santé mentale sous l’angle des droits et du mieux-être de l'enfance. Suivra une analyse psychosociale de la santé, qui peut rendre compte des disparités en matière de santé mentale et d’accès aux ressources des francophones hors Québec. Enfin, le colloque permet de saisir comment le vécu langagier, la culture et la santé psychologique se conjuguent et permettent ou non d’accéder à des soins de santé psychologique de qualité. Les contributions serviront à documenter les problèmes vécus par les francophones évoluant en contexte minoritaire quant à la gestion et à la prestation des services de santé psychologique. Les résultats offrent un éclairage nouveau sur les moyens de droit et de prévention en matière de santé psychologique qui répondent aux spécificités des groupes vulnérables situés dans différentes régions du Canada.

Lire la suite »
Ajouter à mon horaire

Colloque

Section 400 - Sciences sociales

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 45 à 10 h 30
Communication orale
Communications orales
Le cadre des droits et du mieux-être des enfants et des jeunes
09 h 45
Mot de bienvenue
10 h 00
Santé mentale et recours aux services de qualité chez les jeunes des CLOSM selon une perspective des droits et du mieux-être de l'enfance
Christian Whalen (BDEJ- Bureau du défenseur des enfants et de la jeunesse du Nouveau-Brunswick), Ann Beaton (Université de Moncton)
Résumé
10 h 30 à 13 h 45
Communication orale
Communications orales
Contributions à la recherche
10 h 30
Hiérarchisations linguistiques et émergence des fragilités psychosociales : un aperçu chez les jeunes en milieu franco-albertain
Paulin Mulatris (University of Alberta), Boniface BAHI (University of Alberta)
Résumé
11 h 00
Identité culturelle et appartenance communautaire en tant que facteurs de protection chez les jeunes adultes franco-manitobains
Annabel Levesque (Université de Saint-Boniface), Danielle DE MOISSAC (Université Saint-Boniface)
Résumé
11 h 30
Bilinguisme instrumental, capital social et double minorisation : des recours aux services de santé mentale en français pour des jeunes universitaires du nord de l'Ontario
Monique Benoit (UQO - Université du Québec en Outaouais), Janine BELL (Université Laurentienne)
Résumé
12 h 00
Dîner
13 h 15
Profils langagier et recours aux services de santé mentale : la perspective des Acadiens du sud-est du Nouveau-Brunswick
Ann Beaton (Université de Moncton), Danielle NOLIN (Université de Moncton), Diane MORIN (Université de Moncton), Mélanie LÉGER (Université de Moncton)
Résumé

Après-midi

13 h 45 à 15 h 00
Panel
Panel / Atelier
Les témoignages des jeunes adultes issus des CLOSM
15 h 00
Mot de clôture