Aller au contenu principal
Il y a présentement 0 item dans votre panier d'achat.

Du mardi 26 au mercredi 27 mai 2015

À l’ère du spatial turn, où sont convoquées les notions d’espace, de lieu et de territoire, on peut s’étonner que la représentation des lieux mythiques ne fasse pas l’objet de recherches soutenues. On sait déjà, à la lumière des travaux de Roland Barthes, qu’on peut lier le mythe à toute parole, car, pour lui, il s’agit d’un « système de communication » (1982). À titre de récits destinés à définir des pratiques d’inclusion au sein d’une communauté donnée, les mythes contribueraient à son organisation. De fait, « [l]e mythe se caractérise par sa forme […], par son fondement […], par son rôle (expliquer le monde) » (Carlier & Griton-Rotterdam, 1994). Selon Mircea Eliade, le mythe devient ainsi exemplaire : il sert à la fois de modèle et de justification à tous les actes humains (1957). Quant à Julia Kristeva, elle précise qu’un mythe se découvre à travers un réseau de relations intertextuelles : « Le texte littéraire s’insère dans l’ensemble des textes : il est une écriture-réplique (fonction ou négation) d’un autre (des autres) texte(s) » (1978). On connaît également les avancées de la géocritique, soit l’étude de la représentation d’un lieu dans une perspective plurifocale (Westphal, 2007) et de la géosymbolique, c'est-à-dire l’étude de l’investissement symbolique dont font l’objet certains lieux référentiels (Bédard, 2002), révélant les liens synecdochiques unissant le lieu à l’humain qui l’habite ou le traverse. Or qu’en est-il des lieux inventés, mythiques ou utopiques dans nos sociétés postmodernes? Leurs représentations remplissent-elles toujours un rôle structurant et fédérateur? Existe-t-il quelque chose comme une utopie propre au Québec, territoire jadis conquis et en voie de réappropriation symbolique par une plus grande ouverture sur le monde? C’est ce que le colloque « Territoires imaginaires » propose d’explorer par l’étude d’œuvres littéraires québécoises réifiant ou déconstruisant des lieux mythiques, ou inventant de nouveaux lieux, de nouvelles utopies.

Lire la suite »
Ajouter à mon horaire

Colloque

Section 300 - Lettres, arts et sciences humaines

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 00 à 11 h 30
Communication orale
Communications orales
Territoires mythiques : entre statisme et dynamisme
Présidence/Animation : Camille Deslauriers (UQAR - Université du Québec à Rimouski)
09 h 00
Mot de bienvenue
09 h 15
La profondeur des territoires imaginaires : Volkswagen Blues de Jacques Poulin
Bertrand Westphal (UNILIM - Université de Limoges)
Résumé
09 h 45
L'habitat exilé et le Québec en suspension : lieu mythique et lieu utopique chez Fernand Dumont
Daniel Poitras (Laboratoire Printemps (CNRS))
Résumé
10 h 15
Pause
10 h 30
L'arbre qui cache la forêt : regards sur les mythes du « territoire giboyeux des Magouas » dans L'héritage de Victor-Lévy Beaulieu
Sébastien Chabot (UQAR - Université du Québec à Rimouski)
Résumé
11 h 00
Distante familiarité du lieu mythique dans l'œuvre de Michel Tremblay
Sara Bédard-Goulet (Université de Toulouse II - le Mirail)
Résumé
11 h 30
Dîner

Après-midi

13 h 30 à 16 h 30
Communication orale
Communications orales
Lieux et mythes structurants
Présidence/Animation : Christiane Lahaie (UdeS - Université de Sherbrooke)
13 h 30
Énonciation de la dystopie destructurante dans Les chambres de bois d'Anne Hébert
Tang Alice Delphine (Université de Yaoundé 1)
Résumé
14 h 00
Lieux mythiques des Laurentides : une trajectoire matriarcale entre Laure Conan et Anne Hébert
Aubrey Kubiak (North Carolina State University )
Résumé
14 h 30
Contrées mythiques et intertextuelles : le Nord dans Neige noire de Hubert Aquin ou repenser l'enracinement
Jolianne Gaudreault Bourgeois (Université McGill)
Résumé
15 h 00
Pause
15 h 15
Émancipation féminine des années trente au Québec : quête et perte du paradis dans le roman Dans les ombres d'Éva Senécal
Ariane Régnier (UdeS - Université de Sherbrooke)
Résumé
15 h 45
« C'est un pays dur, icitte » : une littérature en quête du meilleur des mondes
Georges Desmeules (Cégep Garneau)
Résumé
Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 30 à 12 h 00
Communication orale
Communications orales
Lieux mythiques contemporains
Présidence/Animation : Georges Desmeules (Cégep Garneau)
09 h 30
La figure spatiale des caves dans Récits de Médilhault, d'Anne Legault, L'aigle des profondeurs, d'Esther Rochon et Hôtel Olympia, d'Élisabeth Vonarburg
Maude Deschênes-Pradet (UdeS - Université de Sherbrooke)
Résumé
10 h 00
Tous aux abris! Bunkers, souterrains et autres lieux d'anticipation (ou de fomentation?) de la destruction dans la littérature québécoise contemporaine
Marie-Hélène Voyer (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
10 h 30
Pause
10 h 45
L'univers mythique du roman Il pleuvait des oiseaux de Jocelyne Saucier
Stéphanie Chifflet (UQAC - Université du Québec à Chicoutimi)
Résumé
11 h 15
Mythification du lieu et réenchantement du monde dans Il faut prendre le taureau par les contes de Fred Pellerin?
Christiane Lahaie (UdeS - Université de Sherbrooke)
Résumé
11 h 45
Mot de clôture
12 h 00
Dîner