Aller au contenu principal

Du mardi 26 au mercredi 27 mai 2015

Qu’en est-il de l’incidence du spirituel sur les arts et les lettres contemporains en Occident? Cette question heurte de front un monde néopositiviste où le quantifiable et la matérialité dominent la pensée et l’action. Quelle est la nature du spirituel en relation aux mutations de l’art et de la littérature? Quelle place les créateurs font-ils à la spiritualité dans leur pratique? Quelle distinction entre expérience spirituelle, expérience mystique et fonction du sacré dans les arts et les lettres? Pour Gravend-Tirole (2011), le terme de spiritualité, bien que controversé, « cristallise des questions et des nœuds difficilement intelligibles autrement » : questions de sens, de rapport à soi, de modes d’altérité, etc.

On envisagera d'une part le spirituel dans ses aspects sémantiques, poïétiques et sémiotiques : que recouvre précisément la « spiritualité » occidentale qui se réinvente (ou croit se réinventer) hors cadre? Comment l’art regarde-t-il le spirituel dans les spécificités du contexte civilisationnel contemporain : la folie du voir, l’amnésie culturelle, le brouillage des frontières réel/fiction, la mondialisation, le relativisme généralisé et le sentiment de fragilité qui en découle?

D’autre part, on s’interrogera sur la performativité sociétale de cette question, à la suite de Conte (2008) qui invite à inclure le spirituel dans la réflexion sur le faire artistique : « L’art comme déclencheur d’actes, comme embrayeur politique; cette fonction est-elle sans rapport avec l’art dit sacré? » On observera comment artistes, gens de lettres, cinéastes, performers prennent en charge la fonction du sacré en créant « une communauté de pensées, d’émotions et de sentiments » (Tisseron, 2008) par la mise en œuvre d’expériences et de ritualités neuves.

Les contributions viseront à éclairer l’heuristique de la spiritualité dans divers champs de création. Recherches par l’art et études de cas doivent ouvrir sur une réflexion susceptible d’enrichir la théorisation du spirituel.

Lire la suite »

Colloque

Section 300 - Lettres, arts et sciences humaines
Ajouter à mon horaire

Responsables

Afficher tous les résumés

Avant-midi

09 h 30 à 10 h 00
Communication orale
Communications orales
Introduction par Danielle Boutet et Myriam Watthee-Delmotte
10 h 00 à 12 h 00
Communication orale
Communications orales
Journée 1 – La spiritualité comme interprétant : concepts interprétatifs
10 h 00
Pour une critique spirituelle du texte littéraire : du kérygme chez Frye au messianique derridéen
Claude LE FUSTEC (Université Rennes 2)
Résumé
10 h 30
Pause
11 h 00
Et si la théologie [n'] était [qu'] un art ? Pour une étude du rapport entre spiritualité chrétienne et création littéraire
Jean Ehret (SHU - Sacred Heart University)
Résumé
12 h 00
Dîner

Après-midi

13 h 00 à 14 h 30
Communication orale
Communications orales
Journée 1 – La spiritualité comme interprétant : configurations
13 h 00
Art, philosophie et littérature : la dimension du spirituel chez Jean Guitton
Denis DE COSTER (UCL - Université catholique de Louvain)
Résumé
14 h 00
Tabou de Murnau : de la transgression d'une tradition spirituelle à la nécesaire rédemption
Liliana-Isabela APOSTU (MENF-Ministère éducation nationale France)
Résumé
14 h 30
Pause
15 h 00 à 16 h 30
Communication orale
Communications orales
Journée 1 – La spiritualité comme interprétant : rémanences
15 h 00
L'expérience spirituelle à la lumière des installations de James Turrell
Daniel Proulx (UdeM - Université de Montréal)
Résumé
15 h 30
Voies négatives et création : un courant esthétique contemporain
Lydie PARISSE (Université Toulouse - Jean Jaurès)
Résumé
16 h 00
Gloria : Patti Smith ou l'incarnation
Justin Steffen WADLOW (UPJV-Université de Picardie Jules Verne )
Résumé
Afficher tous les résumés

Avant-midi

10 h 00 à 12 h 00
Communication orale
Communications orales
Journée 2 – Pratiques de spiritualisation : visées
10 h 00
Invocation artistique soufie dans le tissu visuel arabe : quête spirituelle ou stratégie culturelle
Khaled ABIDA(Université de Jendouba)
Résumé
10 h 30
Pause
11 h 00
Du spirituel comme force de résistance au monde : le Théâtre des orgies et des mystères d'Hermann Nitsch
Bénédicte MASELLI (Université Rennes 2)
Résumé
11 h 30
Que peut nous apporter du spirituel dans l'art? Sur l'œuvre d'Andy Goldsworthy?
Manon REGIMBALD (UQAM - Université du Québec à Montréal)
Résumé
12 h 00
Dîner

Après-midi

13 h 00 à 14 h 30
Communication orale
Communications orales
Journée 2 – Pratiques de spiritualisation : processus
13 h 00
La légendification : ou la sublimation du réel
Laurent DÉOM (Université Lille 3)
Résumé
13 h 30
Le corps masculin sublimé : James Bidgood, Pierre et Gilles, Anthony Gayton
Jérémy LAMBERT (UCL - Université catholique de Louvain)
Résumé
14 h 00
La méthode jazz : la recherche-création littéraire en théologie
Louisa BLAIR (Université Laval)
Résumé
14 h 30
Pause
15 h 00 à 16 h 30
Communication orale
Communications orales
Journée 2 – Pratiques de spiritualisation : exercices spirituels
15 h 00
Des initiations précaires
Érik Bordeleau (Université Concordia)
Résumé
15 h 30
L'écriture poétique : le rituel comme pratique de présence
Rosalie TRUDEL (Université Laval)
Résumé
16 h 00
La beauté de la bête : le cinéma comme exercice spirituel
Xavier GRAVEND-TIROLE (UNIL - Université de Lausanne)
Résumé
16 h 30 à 17 h 30
Communication orale
Communications orales
Clôture et perspectives