Imprimer

519 - Qualité des interactions dans les milieux éducatifs : diverses utilisations du CLASS (Classroom Assessment Scoring System)

Le jeudi 15 mai 2014

Diverses études longitudinales démontrent que des programmes d’éducation de qualité produisent des effets positifs multiples sur les jeunes enfants et que ces effets perdurent tout au long de la vie (Belsky et al., 2007; Campbell, Ramey, Pungello, Sparling et Miller-Johnson, 2002; Schweinhart et al., 2005; Vandell, Belsky, Burchinal, Steinberg et Vandergrift, 2010). Cette qualité est généralement mesurée selon deux composantes : qualité structurelle et qualité des processus. Le Classroom Assessment Scoring System (CLASS) (Pianta et al., 2007) est un instrument d’bservation centré spécifiquement sur les processus. En effet, cet instrument mesure la qualité des interactions dans un milieu éducatif. Il catégorise les interactions en trois domaines (soutien émotionnel, organisation de la classe et soutien à l’apprentissage) et dix dimensions. Les concepteurs de cet instrument considèrent que les interactions constituent l’élément déterminant des apprentissages. Une méta-analyse récente appuie leur hypothèse de départ, puisque la qualité des interactions (mesurée par le CLASS) est la variable prédisant le mieux les apprentissages des jeunes enfants en maternelle quatre ans (Sabol, Hong, Pianta et Burchinal, 2013). Ce colloque vise à réunir les chercheurs francophones qui utilisent cet instrument dans leurs recherches. Il permettra de présenter les résultats des premiers travaux menés en français avec le CLASS tout en favorisant des échanges sur le thème plus large des interactions qui favorisent l’apprentissage. 

Lire la suite »
Colloque
Section 500 - Éducation
Responsables
UQAM - Université du Québec à Montréal
Philippe DESSUS
Université Pierre-Mendès-France Grenoble 2
Ajouter à mon horaire
Afficher tous les résumés
Avant-midi
09 h 00 à 10 h 30
Communications orales
Introduction : mesurer la qualité des interactions
Présidence/Animation : Philippe DESSUS (Université Pierre-Mendès-France Grenoble 2)
09 h 00
Mot de bienvenue
09 h 05
La qualité des interactions et le soutien à l'apprentissage
Gilles Cantin (UQAM - Université du Québec à Montréal)
09 h 15
Analyse comparative de trois instruments d'observation (ECERS-R, EOQE et CLASS) de la qualité des processus dans les services de garde éducatifs
Nathalie Bigras (UQAM - Université du Québec à Montréal), Julie Lemire (UQAM - Université du Québec à Montréal), Joell Eryasa (CASIOPE)

Plusieurs recherches confirment que le niveau de qualité du service de garde éducatif (sgé) semble déterminant pour le développement de l'enfant qui le fréquente. À cet égard, deux types de variables de qualité se distinguent : la qualité structurelle et la qualité des processus. Pour mesurer cette dernière, plusieurs instruments ont été développés. Parmi les plus connus, l'Échelle d'évaluation de l'environnement de Harms et al., (ECERS-R; 1980, 1998) se décline en plusieurs versions selon l'âge des enfants et le mode de garde. Malgré ses qualités psychométriques, cet instrument est critiqué, notamment au regard de sa validité écologique (Douglas, 2004). Par ailleurs, le Gouvernement du Québec a publié en 2004 une série d'Échelles d'observation de la qualité éducative (ÉOQÉ). Celles-ci ont été conçues pour évaluer l'implantation du programme éducatif dans les services de garde régis du Québec. Ces échelles demeurent toutefois peu utilisées en recherche. Plus récemment, une nouvelle génération d'instruments d'observation a été développée. Elle vise à évaluer la qualité des interactions vécues par les enfants en contexte éducatif. Il s'agit du Classroom Assessment Scoring System (CLASS ; Pianta et al., 2008) disponible en plusieurs versions associés à divers groupes d'âge. Le CLASS  affiche de bonnes qualités psychométriques (Booren et al., 2012 ; Downer et al., 2010). Cette communication présentera une analyse comparative de ces trois types d'instruments d'observation de la qualité.


Résumé
09 h 45
Un état des connaissances sur la qualité des interactions enseignante-enfant et les fonctions exécutives des enfants qui fréquentent la maternelle cinq ans
Stéphanie Duval (Université Laval), Caroline Bouchard (Université Laval), Pierre Pagé (Université Laval)

Au Québec comme ailleurs, la réussite éducative des enfants dès la maternelle est une importante préoccupation (ISQ, 2013; McCain et al., 2007). Afin de favoriser la réussite de l'enfant, plusieurs soulignent l'importance d'étudier ses fonctions exécutives (FE), qui correspondent à un ensemble de processus responsables du contrôle moteur, social et affectif, langagier et cognitif (Barral et al., 2010; Welsh et al., 2010).

Des travaux ont montré que les FE présentent une plasticité considérable lors de la petite enfance. L'environnement dans lequel l'enfant évolue jouerait un rôle essentiel dans son fonctionnement exécutif (Hook et al., 2013). Des études ont d'ailleurs montré que la qualité des interactions parent-enfant aurait un effet sur les FE de l'enfant (Bernier et al., 2010). Par extension, en contexte éducatif, il est possible de poser l'hypothèse selon laquelle les interactions enseignant-enfant puissent exercer une influence sur les FE de l'enfant.

En effet, il est largement reconnu qu'un milieu éducatif de qualité favorise la réussite éducative (Williford et al., 2011). Plus précisément, la qualité des interactions dans une classe s'avère l'élément le plus déterminant de la qualité du milieu, au-delà des éléments structuraux (Sabol et al., 2013). Quel est l'état des connaissances en ce qui concerne le lien entre la qualité des interactions enseignante-enfant et les FE des enfants de la maternelle 5 ans?

Résumé
10 h 15
Pause
10 h 30 à 12 h 00
Communications orales
Validation du CLASS en français et qualités psychométriques
Présidence/Animation : Gilles Cantin (UQAM - Université du Québec à Montréal)
10 h 30
Évaluer la qualité des interactions enseignant-élèves en début de scolarité : qualités psychométriques d'une adaptation française du CLASS
Philippe DESSUS (Université Pierre-Mendès-France Grenoble 2), Olivier COSNEFROY (Université de Grenoble), Gwénaëlle JOËT (Université de Grenoble)

La littérature internationale indique qu'en début de scolarité la qualité des interactions entre l'enseignant et ses élèves explique une partie importante des différences interindividuelles de réussite scolaire des élèves (Birch & Ladd, 1997). S'il existe de nombreux outils évaluant ces interactions (STRS, RP-Observe), le CLassroom Assessment Scoring System (CLASS) (Pianta et al., 2008) s'est imposé dans la littérature internationale comme un instrument reconnu pour ses bases théoriques et psychométriques. L'objectif de cette communication, après avoir rappelé brièvement les fondements théoriques de cet outil de mesure, est de détailler ses qualités psychométriques dans un contexte français et de comparer les résultats obtenus dans un échantillon de classes françaises avec ceux issus de différents pays. Quarante classes de première année de scolarité obligatoire (CP) de Rhône-Alpes (France) ont été observées durant une demi-journée par deux observateurs indépendants et formés à l'instrument de mesure. Les résultats présenteront les indicateurs traditionnels de fidélité et de validité de l'outil. Nous discuterons pour finir de sa capacité à fournir une meilleure compréhension de l'impact des interactions élèves-enseignant sur le développement des compétences des élèves. Plusieurs projets de notre laboratoire utilisant le CLASS seront pour finir rapidement décrits.



Résumé
11 h 00
Validation du Classroom Assessment Scoring System (CLASS) en maternelle quatre ans à mi-temps au Québec
Caroline Bouchard (Université Laval), Gilles Cantin (UQAM - Université du Québec à Montréal), Annie Charron (UQAM - Université du Québec à Montréal), Hélène CRÉPEAULT (Université Laval), Julie Lemire (UQAM - Université du Québec à Montréal)

La communication vise à présenter les résultats d'une étude de validité de la version franco-québécoise du Classroom Assessment Scoring System (CLASS-Pianta, La Paro, & Hamre, 2008), utilisée en maternelle 4 ans à mi-temps au Québec. Les données provenant de deux recherches ont été fusionnées pour analyser les propriétés psychométriques de l'instrument. Dans un premier temps, le CLASS a été utilisé pour évaluer la qualité des interactions adulte-enfants dans 46 classes d'une commission scolaire de l'Ile de Montréal. Ces observations ont été menées de septembre à octobre 2010 dans le cadre de l'évaluation  du programme Accès à l'école visant à favoriser la transition des enfants vers la maternelle 4 ans à mi-temps. Puis, dans le cadre d'une autre recherche portant sur le développement professionnel d'enseignantes, d'autres observations avec le CLASS ont été effectuées dans 24 classes, toujours en début d'année scolaire (septembre à octobre 2012). Or, ces contextes étant comparables, les données de ces deux échantillons ont été fusionnées, ce qui porte l'échantillon final à 70 classes. Des analyses factorielles confirmatoires ont été effectuées à l'aide du logiciel MPLUS. Les résultats de ces analyses seront présentés en détail. Ils seront enfin discutés en termes d'implications pour la mesure de la qualité des interactions en maternelle 4 ans au Québec. 

Résumé
11 h 30
Plénière
Après-midi
13 h 30 à 16 h 30
Communications orales
Application du CLASS pour la recherche et le développement professionnel
Présidence/Animation : Sylvain Coutu (UQO - Université du Québec en Outaouais)
13 h 30
Éducateur et éducatrice à l'enfance : observation des interactions à partir de données observationnelles captées sur vidéo
Thérèse Besnard (UdeS - Université de Sherbrooke)

La présente étude a comparé les pratiques éducatives des éducateurs à celles des éducatrices (n = 62). Les données ont été recueillies à partir d'observations standardisées en contexte de dyades éducateur-enfant, ainsi qu'en contexte naturel de groupe selon le Classroom Assessment Scoring System (CLASS, Pianta et al., 2008).Le CLASS est traditionnellement utilisé en contexte d'observation en milieu naturel. La présente étude a plutôt capté sur vidéo 4 périodes de 20 minutes par éducateur (routine ou transition, activité dirigée, jeux libres et un repas ou collation) pour être décodée par la suite au hasard par deux observateurs indépendants.

Les données observationnelles révèlent peu de différences entre les éducateurs et les éducatrices sur les approches éducatives, mais indiquent que les hommes passent davantage de temps à jouer avec les enfants comparativement aux femmes qui privilégient le rôle de supervision. Les résultats sont discutés en fonction des avantages et les limites de l'utilisation du CLASS à partir de captation vidéo.



Résumé
14 h 00
Qualité relationnelle enseignante-élève dans six classes de maternelle quatre ans temps plein en milieu défavorisé
Johanne April (UQO - Université du Québec en Outaouais), Martine NADON (UQO - Université du Québec en Outaouais), Frédérique LÉVESQUE-BELLEY (UQAM - Université du Québec à Montréal), Catherine LANARIS (UQO - Université du Québec en Outaouais), Francine SINCLAIR (UQO - Université du Québec en Outaouais), Nathalie BIGRAS (UQAM - Université du Québec à Montréal)

Les élèves issus de milieux défavorisés sont plus susceptibles d'éprouver des difficultés académiques que les autres élèves. Ils sont également plus vulnérables au décrochage scolaire (Potvin et Audet, 2013). Lorsque le soutien émotionnel et le soutien à l'apprentissage offerts par l'enseignant sont de qualité élevée, les élèves considérés à risque bénéficient d'un facteur de protection important (Baker, 2006; Gosse, McGinty, Mashburn et Invernizzi, 2012 ; Hamre & Pianta, 2005 ; Pianta, Nimetz & Bennett, 1997). Les interactions enseignant-élèves représentent ainsi un élément crucial dont il faut tenir compte lorsqu'on souhaite mieux comprendre les conditions d'implantation des programmes éducatifs et leur impact sur le développement de l'enfant. Dans le cadre d'un projet de recherche en cours portant sur les conditions d'implantation de 6 classes de maternelle 4 ans Temps Plein en Milieu Défavorisé (TPMD) au Québec, l'utilisation du Classroom Assessment Scoring System (CLASS) (Pianta et al, 2008) a permis de mesurer la qualité éducative au pré- et au post-test des deux premières années de collecte dans chacun des 6 milieux éducatifs ciblés. Un portrait descriptif du niveau de qualité des trois domaines et 10 dimensions du CLASS pour chacune des six enseignantes participantes sera réalisé. Les résultats seront discutés au regard de l'influence de la qualité des interactions sur le soutien des apprentissages et le développement socio-affectif des enfants d'âge préscolaire.



Résumé
14 h 30
Période de questions
14 h 45
Pause
15 h 00
Évaluer les changements temporels induits par une formation sur le dialogue en maternelle cinq ans : une description qualitative, basée sur l'observation des interactions
Pierre Pagé (Université Laval), Sarah Landry (UdeM - Université de Montréal), France GRAVEL (Université Laval), Julie Mélançon (UQAR - Université du Québec à Rimouski), Monica Boudreau (UQAR - Université du Québec à Rimouski), Stéphanie DUVAL (Université Laval), Caroline Bouchard (Université Laval), Francine BOILY (Université Laval), Claudine PERREAULT (Commission scolaire des découvreurs)

Dans le but d'évaluer les apprentissages acquis lors du projet « Formation des enseignantes de maternelle au dialogue dans la classe, afin de favoriser l'adaptation et la réussite socio-scolaire des élèves», le CLASS a été retenu pour observer des enseignantes de maternelle 5 ans (n=6), entre le début et la fin d'un processus de co-élaboration de contextes psychopédagogiques. Parmi divers facteurs, les recherches actuelles confirment que «la qualité des interactions» joue un rôle crucial sur la réussite scolaire (Potvin & Dessus, 2014). Le dialogue durant les échanges en classe permet aux partenaires impliqués dans une activité ludique, de co-élaborer des savoirs, des significations et des valeurs servant d'assises aux apprentissages scolaires ultérieurs (Rogoff, 1993; Boisclair et Pagé, 1996). Pour être favorable aux apprentissages, le dialogue doit s'appliquer sur la base d'intentions pédagogiques explicites (Fisher & Doyon, 2010). L'évaluation avec le CLASS visait à documenter les changements des pratiques des enseignantes. Une analyse descriptive des résultats, selon une interprétation qualitative des variations de l'analyse des données, permet de constater entre les deux moments d'observation une augmentation pour la dimension du développement de concepts, mais une baisse pour la dimension de la sensibilité de l¹enseignante. La communication évoquera des hypothèses relatives aux résultats obtenus, en terme de la sensibilité de l¹outil aux contextes d¹observation.

Résumé
15 h 30
Démarche de développement professionnel d'enseignantes de maternelle quatre ans à l'aide du CLASS 
Gilles Cantin (UQAM - Université du Québec à Montréal), Annie Charron (UQAM - Université du Québec à Montréal), Caroline Bouchard (Université Laval), Julie Lemire (UQAM - Université du Québec à Montréal)

Pour plusieurs auteurs, la qualité des interactions dans un environnement éducatif est déterminante dans les apprentissages réalisés par les enfants (Sabol, Hong, Pianta et Burchinal, 2013). Des études américaines ont toutefois démontré que la qualité de ces interactions variait considérablement d'un milieu à l'autre et qu'elle était souvent trop faible, notamment en regard du soutien à l'apprentissage, pour parvenir à produire les changements escomptés dans le parcours scolaire des jeunes (Pianta et al, 2005).

Cette communication portera sur une démarche de développement professionnel qui a été développée et expérimentée avec un groupe d'enseignantes de maternelle 4 ans. À partir d'une observation systématique des interactions en classe, réalisée à l'aide du Classroom Assessment Scoring System (CLASS version Pre-K, Pianta, LaParo et Hamre, 2008), les enseignantes se sont engagées dans une démarche réflexive au sein d'un groupe de développement professionnel. Au cours de la démarche, les enseignantes ont pu s'attarder plus particulièrement à quatre des dimensions du CLASS : gestion de comportements; développement de concepts; qualité de la rétroaction et modelage langagier. La présentation portera sur la description de la démarche de développement professionnel ainsi que du cadre de référence offert par le CLASS. Également, les résultats observés au terme de la démarche de deux années ainsi que des pistes de travail seront abordés.

Résumé
16 h 00
Plénière